Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 10:36

Harvard.jpgédition 10/18 - 186 pages.

 

Quatrième de couverture :

 

Que fait Janet Mandelbaum, professeur de littérature à Harvard, ivre mort dans une baignoire ? Après avoir résolu l'Affaire James Joyce, Kate Fansler mène son enquête sur le campus de l'université de Harvard.

Mort à Harvard est un livre ironique, délicieux, un puzzle psychologique qui a obtenu le plus grand prix américain de littérature policière, le Nero Wolfe Award.

 

Mon avis :

 

L'héroïne Kate Fansler est une universitaire new yorkaise, très heureuse dans son métier, et surtout, dans le fait d'habiter et d'enseigner dans cette ville magnifique qu'est New York, une ville propre, nette, moderne, parfaite en somme. Elle ne vient à Harvard que pour tirer son amie Janet du mauvais pas dans lequel elle s'est fourrée - pardonnez la trivialité de mon propos. Je ne suis pas sûre que l'héroïne elle-même suppoterait que je parlasse ainsi d'elle, elle qui passe son temps à signaler la moindre incorrection dans son langage, comme si c'était follement amusant pour une grande universitaire de se permettre de telles erreurs.

 

Kate, l'héroïne, s'est désolidarisée de sa famille - à sa plus grande joie. Elle est mariée, mais son mari est très souvent en voyage, passionné qu'il est par son métier. Ils n'ont pas d'enfants, ce qui est dommage. Pas de son point de vue, non, ni de celui de ses amis. Mais, dixit un des personnages, une femme qui n'a pas d'enfants rate la meilleure part de sa vie.

 

L'intrigue policière n'est qu'un prétexte, ou peu s'en faut. Il est surtout question de la condition féminine et de la place des femmes dans le sommet de la société. Nous sommes à la fin des années 70 et Kate n'est pas une féministe, elle le revendique. Janet non plus - surtout que le féminisme est assimilé à l'homosexualité. Janet est une utopiste à sa manière puisqu'elle ne comprend pas qu'elle a été nommée par Harvard parce qu'elle est une femme. Qu'elle soit compétente est un bonus preque négligeable. Il en fallait une dans cette université où les femmes sont juste bonnes à payer des cotisations exhorbitantes en tant qu'étudiantes, et sont priées après de ne surtout pas venir y enseigner. D'ailleurs, une femme n'a pas à travailler et si elle étudie, c'est pour pouvoir être au même niveau intellectuel que l'homme qu'elle épousera, qu'elle chérira et dont elle aura beaucoup d'enfants.

 

Autant dire qu'il faut beaucoup de courage à une femme pour s'imposer dans ce milieu et pour imposer, comme Joan et Luellen leur préférence amoureuse. Si l'homosexualité masculine paraît bien toleré, ce qui m'a étonnée (ces hommes-là sont si charmants), son pendant féminin ne l'est pas du tout, et une lesbienne aura du mal, si elle divorce, à obtenir la garde de ses enfants, même si son mari affiche des défauts longs comme un jour sans pain. Je n'ai pas l'impression que les mentalités aient beaucoup évolué en trente ans. Sans rapport avec la condition féminine, l'antisémitisme latent m'a à peine choquée,comme s'il était consubtansiel à tant de clichés.

 

Kate met le doigt là où cela fait mal, tout en respectant les conventions des milieux universitaires. Il est plus facile de faire bouger les choses quand on appartient au système. Elle est lucide, plus sans doute que ceux qui ont approché Janet de son vivant.La fin du roman laisse à penser que ce système très fermé pourrait évoluer, bien qu'il soit désormais trop tard pour Janet.

ftr;cv"

Femmes-du-monde3-jpg

Challenge femme du monde

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anis 13/01/2012 18:40

Je l'ai reçu, je te remercie beaucoup et je m'inscrirai à ton challenge Molière avec au moins deux titres, l'école des femmes et les précieuses ridicules.

Sharon 14/01/2012 08:45



Je suis heureuse que tu aies bien reçu mon article. Ouf.


Merci pour ton inscription : c'est officiel, le challenge est ouvert.



Anis 08/01/2012 11:01

Oui, c'est passionnant. Est-ce que tu savais que nous publions désormais les articles dans leur entier sur le blog "challenge femmes du monde". Accepterais-tu de me l'envoyer ou si c'est possible
que je le copie directement sur ton blog s'il est accessible à la copie. Sinon, si tu ne souhaites pas, je mettrai seulement le lien.

Sharon 10/01/2012 19:51



Je viens de te l'envoyer mais comme depuis quatre mois, Internet est capricieux, j'espère que tu le recevras. Sinon, tu peux le copier directement sur mon blog, cela ne me pose aucun soucis.



jeneen 05/01/2012 21:45

j'ai "l'affaire James Joyce" du même auteur, et j'ai emprunté celui-ci alors comme je suis plongée dedans , je te lis en diagonale, je reviendrai. bonne soirée

Sharon 05/01/2012 22:25



Bonne soirée Jeneen.



Aymeline 04/01/2012 22:05

un polar qui parle de la condition féminine je note :D

Sharon 05/01/2012 09:06



Merci Aymeline.



Anne 04/01/2012 12:13

Je viens de vérifier, il est dans ma bibliothèque, je l'ai lu il y a tellement longtemps que je n'en ai aucun souvenir... C'était décoiffant pour l'époque.

Sharon 04/01/2012 12:19



Ce qui me décoiffe, c'est que certaines choses n'ont pas changé. J'ai commandé L'affaire James Joyce de la même auteur, j'espère qu'il me plaira autant.


PS : j'avais trois ans quand le livre a été écrit.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton