Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 20:34

Je croyais en avoir fini avec les portaits. Et bien non. A la demande générale d'une lectrice (en espérant que cela plaise à d'autres), je reviens sur ce qui marque la tragédie du règne de François-Joseph : la mort de son fils unique Rodolphe.

 

J'essaierai dans ce billet d'énoncer les faits de manière la plus stricte possible.

D'abord, qu'est-ce que Mayerling ? Un relais de chasse qui appartenait à Rodolphe. Le jour de sa mort, il s'y est rendu pour chasser avec ses deux amis.

Que s'est-il passé dans la nuit du 29 au 30 janvier 1889 ? Il est très difficile de le savoir avec précision. La seule certitude est qu'au matin, Rodolphe était mort avec la jeune Marie Vetsera, sa maîtresse. Son valet de chambre les a trouvés aux alentours de six heures du matin, puis il a fait prévenir le comte Hoyos, un des amis chasseurs du prince.

 

Mayerling 1889

Pourquoi le prince héritier s'est-il donné la mort ? Aujourd'hui encore, personne ne le sait. Son mariage était un échec, il savait qu'il n'aurait pas d'autres enfants (sa femme était stérile, soit à la suite de la naissance difficile Erzsi, soit à la suite d'une maladie vénérienne, transmise par Rodolphe), Mary Vetsera aurait été enceinte, elle aurait été la demi-soeur (par l'empereur) de Rodolphe, il était en conflit avec son père. Quelle raison l'a emporté ?

 

Soyons juste : deux thèses s'affrontent. Le suicide, ou l'assassinat. Cette dernière thèse est défendue par Jean des Cars dans Elisabeth d'Autriche ou la fatalité. Rodolphe aurait été mêlé à un complot contre son père puis, ayant renoncé, il aurait été éliminé car devenu gênant. Celle du suicide est défendue par presque tous les autres auteurs.

 

Si assassinat il y a, les comploteurs furent très doués. En effet, Rodolphe avait demandé précédemment à une de ses maîtresses Mizzi Caspar de mourir avec lui durant l'été 1888. Celle-ci s'était empressée de prévenir la police, qui n'avait pas pris la chose au sérieux. Pourtant, Rodolphe mourut six mois plus tard, en ayant pris des dispositions testamentaires en faveur de sa fille unique. "Seule la mort peut laver mon honneur et je l'envisage avec sérénité" écrit-il dans la lettre d'adieu à sa fille, qui lui ressembla beaucoup et lui voua une passion infinie. 

 

Revenons aux certitudes. L'impératrice fut prévenue en premier. Bouleversée, elle prit soin de prendre sur elle avant d'avertir l'empereur (source : mémoire de sa dame de compagnie et journal de sa fille Marie-Valérie). Pour les ménager tous deux, on leur dit que leur fils avait été empoisonné, ce n'est que le lendemain qu'ils apprirent son décès d'une balle dans la tête. Afin de pouvoir l'enterrer religieusement, l'empereur plaida la folie temporaire auprès du pape, qui autorisa l'inhumation. François-Joseph racheta Mayerling, en fit un couvent de carmelites. Elisabeth prit le deuil et ne le quitta jamais.

 

maria_vetsera15.jpgEt Marie Vetsera ? On aurait presque tendance à l'oublier. Elle a recontré Rodolphe l'été 1888 (toujours ce fameux été) et c'est grâce à la comtesse Marie-LouiseLarish qu'elle aurait réussi à lui être présentée. Cette mystérieuse comtesse n'est autre que la fille unique du frère aîné de Sissi. Née le 19 mars 1871, la fille du baron Albin Vetsera et de la baronne Hélène n'avait que 17 ans quand elle fut retrouvée sans vie auprès de l'archiduc Rodolphe. Sa présence, morte, embarrassait. La suite de l'histoire ne réhausse pas l'image de la monarchie austro-hongroise. On l'habilla à la sauvette, on dépêcha ses oncles qui voyagèrent assis de part et d'autres du cadavre dans une voiture et enterrèrent Marie dans le cimetière de Heilingenkreuz. L'empereur exigea le départ de sa mère loin de Vienne et refusa toujours son retour en grâce. Il exigea également que lui soit remise la lettre d'adieu écrite par la jeune fille à sa famille. Quant à la comtesse Larish, elle fut disgraciée. Pour se refaire une fortune - à défaut d'une réputation - elle écrivit ses mémoires remplies de révélation plus ou moins crédibles.

 

Je terminerai sur une note macabre : au couvent de Mayerling était une statue de la Vierge. Celle-ci avait les traits de Sissi. Elle avait un poignard planté dans le coeur, et ce, bien avant la mort de Sissi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

medical billing and coding 08/10/2014 14:17

The mysterious death of Prince Rodolphe is still an unsolved mystery. According to record he was died in 1889. He was not suffering from any health issues and he does not have any enemies. A movie was made recently which has a similar plot.

Philisine Cave 29/03/2012 20:45

Mille mercis pour les portraits regroupés à droite ! trop chouette, bises.

Sharon 29/03/2012 20:48



De rien ! Je viens de m'apercevoir que j'en ai oublié un, je tente de modifier.


Bises !



Asphodèle 28/03/2012 22:44

Bah oui ! J'ai lu ton billet et j'ai noté le livre dans mon carnet à LAL ! Ma mémoire a pris un coup ces derniers temps... J'avais ma tante qui achetait tous les potins royaux possibles et quand
j'allais chez elle je passais ma journée à les lire... Même si le mois belge est fini tu peux créer ta rubrique "grands de ce monde" ou "il était une fois un prince", bref ce que tu veux pour nous
parler des monarques qui t'intéressent et nous intéressent !! ^^

Sharon 28/03/2012 23:39



Moi, c'était plutôt ma grand-mère, mais les potins ne l'intéressaient pas. La répudiation de Soraya pour cause de stérilité l'avait scandalisé (bien avant ma naissance) et si je parle de la reine
Astrid, c'est que ma grand-mère en gardait un souvenir vivace (la reine est morte en 1935).


Les monarques actuels ne m'intéressent pas trop. Je ne me vois pas en commentatrice du bal de la rose. Puis, je constate que les "commentateurs royaux" savent fort bien manier la langue de bois -
si Rodolphe se suicidait de nos jours, ils parleraient peut-être d'accident.



Asphodèle 28/03/2012 21:57

Merci merci Sharon de l'avoir fait !!! :) J'avais oublié la théorie du complot, dans ma tête c'est le suicide qui l'emporte, je n'ai pas grandi comme toi avec cette histoire sur ma table de nuit
mais j'ai lu tout ce qui me tombait à portée de main ! Pas facile de rester "neutre"... Et tu me dis qu'il avait une fille ? ;) Ta dernière image me fout les jetons...je te jure ! Je crois que je
vais dormir la lumière allumée, c'est malin ! En tout cas un grand MERCI !!!

Sharon 28/03/2012 22:35



De rien Asphodèle ! Je ne pense pas non plus très souvent à la théorie du complot, car j'ai du mal à faire coïncider la présence de Marie Vetsera avec celle-ci.


Il n'y a pas qu'avec Sissi que j'ai grandi. Dommage que je n'ai pas pensé à faire un portrait de la reine Astrid pendant le mois belge.


Oui, il avait une fille, j'ai fait un article sur sa biographie : l'archiduchesse rouge.


Moi aussi, j'ai eu peur quand je l'ai relu - j'avais oublié ce détail dont parle Jean des Cars.


Je te rassure : si Orangina ne veut pas se coucher, il est probable que je ne dorme presque pas.


Bonne nuit.



Theoma 28/03/2012 13:28

j'ai vu le film petite, il m'a hanté longtemps.

Sharon 28/03/2012 16:20



Je ne l'ai pas vu - mais j'aurai bien aimé découvrir la version avec Jean Marais en Rodolphe.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton