Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 17:55
Je n'ai pas peur des contrastes. Après Placebo, je vous parlerai donc d'Alceste ou le triomphe d'Alcide de Lully, ma tragédie lyrique préférée.
Ecrire en 1674, elle est la deuxième tragédie lyrique écrite par Lully et Philippe Quinault, son librettiste attitré, après Pomone. Elle comporte un prologue et cinq actes.
Lors du prologue, la Gloire apparaît aux Nymphes éplorées par l'absence du héros Louis (XIV) : "lorsque tu vois la Gloire, ton héros n'est pas loin". Voici le rondeau qui annonce son entrée en scène.
L'histoire ? Je vous la raconte. Alceste et Admète sont sur le point de se marier. Alcide (plus connu sous le nom d'Hercule) est amoureux d'Alceste, et cache son tourment, sauf à Lychas, son plus proche confident. Celui-ci badine de son côté avec la jeune et jolie Céphise, suivante d'Alceste, qui filait jusque là le parfait amour avec Straton, serviteur de Lycomède. Alors que les festivités du mariage battent leur plein, Lycomède, amoureux lui aussi d'Alceste et Straton enlèvent  la fiancée et sa suivante, aidé par Eole. Alcide offre son aide au fiancé éploré.
Acte II : Sur son île, Lycomède tente de séduire la fidèle Alceste, en vain. Admète et Alcide viennent délivrer les deux jeunes filles, avec une musique fort martiale.
 
Elles sont délivrées ! Si Céphise se jette dans les bras de Lychas, en revanche Alceste trouve Admète mourant. Appraît alors Apollon. Le Dieu promet que le jeune homme aura la vie sauve si quelqu'un accepte de mourir à sa place.
Acte III : la cour, qui aurait dû résonner des festivités du mariage, est déjà en deuil. Personne ne veut se sacrifier pour son roi, tous ont de bons prétextes, d'excellentes excuses, à commencer par son propre père.
Soudain, un miracle a lieu : Admète est guéri. Il demande à voir celui qui s'est sacrifié pour son roi. Le rideau s'ouvre : apparaît le corps d'Alceste. Admète défaille, la pompe funèbre, un des airs les plus émouvants de cet oeuvre, débute :
Acte IV : Alcide réanime Admète, qui ne pense plus qu'à mettre fin à ses jours. Lui, le demi-dieu, révèle son amour pour Alceste et  lui fait une promesse : il ira chercher Alceste jusqu'au fond des Enfers, à condition qu'il devienne le mari d'Alceste en lui et place d'Admète (rappelons qu'avec tous ses événements, le mariage n'a toujours pas été célébré). Et il y va, il affront Cerbère (l'air dont les critiques se sont le plus gaussés à l'époque). J'adore les deux airs suivants.

 

Acte V : Alcide est vainqueur du trépas, l'Enfer ne lui résiste pas. Admète organise les festivités. Il se réjouit et souffre le plus silencieusement qu'il peut. Pendant ce temps, Céphise règle ses comptes avec ses deux amoureux transis :

 

Je n'ai pas de choix à faire

Parlons d'aimer et de plaire

Aimez-vous toujours en paix

L'hymen détruit la tendresse

Il rend l'amour sans attrait

Voulez-vous aimer sans cesse

Alors n'épousez jamais (je trouve ces vers très modernes).

 

Alceste apparaît, et, comme Admète, fait tous les efforts qu'elle peut pour ne pas laisser transparaître sa douleur (je rappelle tout de même à Mossieur Alcide, demi-dieu de son état, que c'est pour Admète qu'elle a donné sa vie, par pour lui). Les adieux entre Alceste et Admète sont si déchirants qu'Alcide, après avoir triompé de la mort, triomphe de lui-même : il vainc son amour et rend Alceste à Admète. 

 

Que dire ? Si ce n'est que depuis que j'ai entendu cette oeuvre sur France musique, avec Jean-Claude Malgoire en chef d'orchestre, Colette Alliot-Lugaz, Howard Crook, Jean-Philippe Lafont, Sophie Marin-Degor au chant, il y a près de 18 ans, je suis sous le charme de cette oeuvre. Dès que le triple CD, indisponible à ce jour est sorti, je me le suis procuré (en 1994)n et depuis,  je le réécoute très régulièrement (c'est à dire au moins une fois par vacances scolaires, petites ou grandes). Les extraits que j'ai insérés proviennent pour leur part tous de L'orchestre du roi Soleil, interprété par Le concert des Nations et Jordi Savall.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eliza 09/07/2012 20:21

Merci pour cette belle découverte ! L'air funèbre est effectivement magnifique. Comme l'opéra date de 1674, je me demande si la Cour, en entendant cet air, ne se rappelait pas la mort tragique de
Madame...

Sharon 09/07/2012 22:29



Merci de ta visite.


Je ne me suis pas posée la question, mais pourquoi pas ?



somaja.over-blog.com 29/06/2011 08:55


Ma musique préférée, le baroque. Tu as écouté (et lu) la dernière production de Jordi Savall, "La Dynastie Borgia" ? Une merveille !
Quant "Alceste", je crois bien que je ne l'avais jamais entendu. Merci pour ces extraits qui donnent bien envie.


Sharon 29/06/2011 20:40



Cette musique, après la lecture, fait un nouveau point commun entre nous.


Non, je n'ai pas écouté la dernière production de Jordi Savall, depuis quelques mois, j'ai un peu déserté les disquaires.


Alceste n'est malheureusement pas souvent représentée. Je suis ravie d'avoir pu te faire découvrir cette oeuvre.



Syl. 28/06/2011 18:49


A écouter avec les jeux des grandes eaux de Versailles... On a envie de battre la mesure ! (Attention aux pieds !)


Sharon 28/06/2011 18:58



C'est mon gros soucis : j'ai très envie de me comporter comme dans un concert rock quand j'écoute de la musique baroque. Par contre, je me comporte de manière parfaitement sage ? classique?
impassible ? (difficile à définir) dans un concert rock



Anne 28/06/2011 18:27


J'adore ! Jordi Savall, c'est bien quand même. En octobre dernier, je suis allée à l'opéra de Lille (au pigeonnier, les genoux coincés contre le rebord et les fesses sur un siège en bois pour ne
pas payer la peau des f... (justement) mais on voyait très bien et on entendait super bien : Orlando de Haendel, par le Concert d'Astrée dirigé par Emmanuelle Haïm !! Argh, quel délicieux souvenir
!


Sharon 28/06/2011 19:00



Je me suis offert, il y a quelques années, une place pour Le couronnement de Pompée de Monterverdi dirigé par René Jacobs, à l'amphithéâtre de l'opéra Garnier. Avantage : tu vois et entends très
bien. Inconvénient : tu as forcément mal quelques part en repartant.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton