Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 20:23

Roji_1.jpg

édition Ki-Oon - 192 pages.

 

Merci à Babélio et aux éditions Ki-Oon pour ce partenariat.

 

Quatrième de couverture :

 

Yuzu et Karin sont deux soeurs au caractère très différent, l'une fofolle, l'autre sérieuse. Entre deux bagarres pour rire avec les garçons, elles enjolivent le quotidien à coup d idées toutes plus farfelues les unes que les autres. Trouver un nouveau foyer pour des chatons abandonnés, débusquer une mystérieuse librairie qui n'ouvre qu à minuit ou improviser une piscine sur un toit d immeuble... aucun défi ne leur résiste !
Toujours accompagnées de Zanzibar, le plus grognon des chats du quartier, elles traquent les légendes locales et découvrent petit à petit que le merveilleux n est jamais très loin...

 

Dragon2012feu

 

Mon avis :

 

Roji ! est un manga sympathique, parfait pour les plus jeunes et les réfractaires aux mangas : il est publié dans le sens de lecture occidental et il est en couleurs. Le graphisme montre des personnages aux formes adoucies et aux couleurs tendres, qui évoluent dans un strict univers urbain. Après les premiers chapitres, les quatre personnages principaux sont présentés au lecteur : deux soeurs très différentes, leur meilleur ami et ... leur chat. Je ne vous cache pas que c'est la présence de Zanzibar qui m'a donné envie de postuler pour ce manga !


Il comporte neuf chapitres, qui sont autant de courts récits pour nous montrer les aspects ordinaires et extraordinaires de ce quartier où les adultes sont curieusement absents et les enfants très débrouillards. Il faut dire qu'ils sont confrontés à des phénomènes étranges : métamorphoses, apparitions d'êtres merveilleux et phénomènes climatiques inexpliqués. Pour l'instant, ces manifestations ne sont pas trop effrayantes, du moins pour un public adulte car elless ne sont pas durables. Je me demande quelle orientation prendra le second volume, et s'il exploitera toutes les pistes de ce premier tome.

 

Roji ! est en tout cas un manga agréable à lire, qui devrait plaire aux enfants. 

 

 

tous les livres sur Babelio.com
Repost 0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 10:57

Doubt-4-ki-oon-0a70f.jpgTomes 2 à 4 - edition Ki-oon - 192 pages chaque volume.

 

Mon résumé :

 

Pour Yû et les autres participants au jeu, rien ne va plus. Enfermé dans un bâtiment dont ils ne parviennent pas à trouver la sortie, ils se soupçonnent les uns les autres. Les tensions sont à leur comble. Qui est le loup ?

 

 

Dragon2012feu

Le challenge Dragon 2012 organisé par Catherine

 

Mon avis :

 

Amateur de Shojo, passez votre chemin ! Ces trois derniers tomes, lus d'une traite, ne se contentent pas de faire monter la tension, ils ne la relâchent jamais. Ou pluôt, quand vous croyez que vous avez enfin atteint un moment de calme (je ne vous dirai pas quand, ni lequel..), vous vous rendez compte que vous vous êtes affreusement fourvoyés et que vous n'êtes pas la seule dans ce cas. Pour le lecteur, ce n'est pas très grave, pour les personnages : si.

 

Dans un décor toujours aussi angoissant, tout en angles et en ombres, les protagonistes se débattent sans savoir sur qui ils peuvent réellement compter. Les images, les paroles, sont tellement trompeuses. Il n'est plus question de belle harmonie ici, plutôt de démasquer chaque protagoniste, si tant est qu'il n'en porte pas plusieurs.

 

Doubt parle de l'évolution de notre société et de la place que la télévision et l'image jouent dans notre vie. Il parle aussi de valeurs qui sont depuis longtemps, très longtemps mises de côté et de manipulation - ou comment la fragilité de certains peut être exploitée par plus forts que soi.

 

Je n'en dévoilerai pas plus, j'en ai déjà beaucoup dit, et je ne veux pas vous gâcher la lecture de cette série. En revanche, la comparaison avec les dix petits nègres proposée à chaque quatrième de couverture m'a semblée un peu (voire beaucoup) exagérée. Agatha Christie a su créer des personnages autrement plus charismatiques, et le manipulateur est bien plus doué, plus intelligent que dans ce manga.


Banniere-aout.jpg

Challenge Sur les traces du Japon

Repost 0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 01:33

doubt1.jpg

édition Ki-oon - 192 pages.


 

Présentation de l'éditeur :

 

Rabbit Doubt fait fureur au japon : dans ce jeu sur téléphone portable. Des lapins doivent débusquer le loup qui se cache parmi eux. Quant au loup, il doit utiliser tous les subterfuges possibles pour semer la confusion dans le groupe et éliminer un par un tous ses adversaires... Mais pour cinq fans du jeu. Rabbit Doubt ne tarde pas à virer au cauchemar : ils se réveillent enfermes dans un bâtiment désaffecte avec, à leurs côtes, le corps d'une camarade assassinée. 

Dragon2012feu

Le challenge Dragon 2012 organisé par Catherine

 

Mon avis :

 

Tout commence de façon gentillette, mignonne (j'affectionne cet adjectif en ce moment) puis tout dérape, de manière presque inexplicable. Les cinq jeunes gens pourraient très bien prendre place dans un shojo, tant ils ont l'air sympathiques, avec juste ces petits lapins à leur portable, comme signe de reconnaissance, quand ils ne se promènent pas avec la peluche, car ils ont perdu le bijou de portable. Trop mignon, vous dis-je, cette façon de se reconnaître entre joueur - surtout si le lecteur se rappelle que le but du jeu est de démasquer un assassin. Ce projet est beaucoup moins mignon, mais très proche des jeux affectionnés par les personnages d'Agatha Christie dans Un meurtre sera commis le ... ou de Ngaio Marsh dans Et vous êtes priés d'assister au meurtre de....


A force de jouer à se faire peur, ils auront réellement peur. Le graphisme évolue également, d'un univers policé, fleuri, où affleure parfois des aspérités (très discrètement) à un monde tout en angles et en ombres, aux cadrages destinés à brouiller pistes et perceptions. L'intrigue est bien construite, et suffisamment horrible, intriguante, pour donner envie de lire les trois autres volumes. 

 

Banniere-aout.jpg

Challenge Sur les traces du Japon

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 18:21

black-buttler-kana-3.jpg

Black butler, tomes 3 et 4

 

Mon résumé :

 

Sébastian et  Ciel enquêtent sur Jack l'éventreur, pour le compte de la reine Victoria. S'ils parviennent à l'identifier, le combat que Sébastian devra mener sera sans merci. Mais le majordorme de la famille Phantomhive se doit d'obéir à son maître et donc de vaincre.

 

Mon avis :

 

Le tome 3 est dans la lignée du tome précédent : sanglant. Tout le mérite de l'auteur est de nous montrer, en noir et blanc, toute la violence des personnages, la haine et la rancoeur qui unit les membres de la famille Phantomhive. Le personnage de Grell (l'autre majordome) est lui aussi très réussi, lorsqu'il donne toute sa mesure (il m'a bien fait rire, même si ce n'était vraiment pas le moment). Le graphisme est toujours aussi réussi, et j'ai enchaîné avec le tome 4, pour lequel mon attention est un peu retombée. La nouvelle intrigue m'a paru moins intéressante que la précédente, même si l'agression d'anglais venant des Indes n'est pas un sujet qui démérite par rapport aux précédents. Non, c'est juste que les deux nouveaux personnages m'ont paru nettement moins charismatiques que les précédents.

Je poursuivrai néanmoins la série, dès que l'occasion se présentera.

 

 

Banniere-aout.jpg

Challenge Sur les traces du Japon

Repost 0
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 20:34

CafeGourmand-Jaq.jpg

édition Taïfu - 192 pages.

 

Mon résumé :

 

Inui est le cuisinier et le propriétaire d'un restaurant. S'il est un excellent cuisinier, en revanche il ne peut qu'améliorer sa relation à la clientèle, plutôt calamiteuse. Son petit frère Yasumoto a beau l'aider, rien n'y fait. Grâce à un de leur unique client régulier, Yasumoto a une idée : ouvrir un Maid Café version homme.

 

 

Dragon2012feu

Le challenge Dragon 2012 organisé par Catherine

 

Mon avis :

 

La couverture est très jolie (non, ce n'est pas tout ce que j'ai à dire) et quand j'ai vu ce manga à la bibliothèque avec l'étiquette "nouveauté", je l'ai emprunté immédiatement. Ce qu'il y a de bien avec les étiquettes, c'est qu'elles cachent la mention "yaoi" et "pour public averti".

 

Maintenant, ce n'est pas mon premier yaoi, et s'il est une chose que je lui reprocherai, c'est qu'il se rapproche plus de la romance à l'eau de rose que des histoires fortes à la manière de Cut de Toko Kawai. Si vous prenez d'un côté un jeune homme passionné de couture et très prévenant, de l'autre un ancien hôte Kyousuke, que vous forciez celui-ci à habiter avec les deux frères parce qu'ils ne peuvent pas lui verser un salaire et que vous ajouter la nécessité de prendre les bains à deux (problème d'eau chaude), que voulez-vous qu'il se passe ? Rien du tout ? Vous manquez cruellement de la plus élémentaire imagination. Ajoutez par surcroît que les anciens collègues de Kyousuke vont se faire engager un à un dans le maid café, toujours en étant logés par les deux frères, et là, la situation devient encore plus... mouvementée.

 

Le personnage le plus intéressant est sans doute celui du grand frère Inui. Il est le moins beau (d'un point de vue graphique) de tous, et passe son temps à culpabiliser : si son petit frère si mignon cherche tant la compagnie d'un autre homme plus âgé, c'est peut-être parce que lui n'a pas été assez présent pour lui. Il ne prend pas son petit frère sous son aile, non, il le prend littéralement sous son bras dès que la situation devient un peu trop tendue.

 

Si l'histoire n'est pas très originale à mes yeux, le graphisme est en revanche très beau. Café gourmand est un yaoi mignon et explicite, sans être particulièrement différent de yaoi que j'ai pu lire, sans forcément les chroniquer.

 

 

Banniere-aout.jpg

Challenge Sur les traces du Japon

Repost 0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 15:52

couv69880226.jpg

édition Kana - 194 pages.

 

Quatrième de couverture :

 

Sébastian est majordome au service de Ciel Phantomhive, héritier d'une grande famille de la noblesse anglaise. En matière d'érudition, d'éducation, d'art culinaire, rien à redire, il est parfait. Mais ne vous fiez pas à sa distinction, si vous vous en prenez à son jeune maître, vous découvrirez sa vraie nature...

 

 

Dragon2012feu

Le challenge Dragon 2012 organisé par Catherine

 

Mon avis :

 

J'ai pris plaisir à retrouver Sébastian et Ciel dans le second tome de leurs aventures, plus sombre que le précédent - comme si c'était possible, dans un univers déjà très dark et qui vire au red avec la mission qui est confiée à Ciel. En effet, il est depêché à Londres, sur ordre de la reine, pour enquêter sur les meurtres de Jack l'éventreur.


Autant dire que dans ce tome, le comique, le tragique et le glauque se cotoient. Le tragique, par le sort réservé aux prostituées. Le comique... Il est très présent, même si, eu égard au développement de l'intrigue, le lecteur peut se demander s'il n'a pas souri un peu vite devant certaines situations. Le glauque... Il est dans les éclaboussures de sang, et dans le dénouement de ce second tome.

 

Quant à Sébastian, il est toujours le parfait majordome, prompt à réparer les gaffes des autres domestiques, et à exécuter les ordres de son maître. Il apparaît aussi sensible à une beauté au regard intense aux reflets d'ambre.  

 

Banniere-aout.jpg

Challenge Sur les traces du Japon

Repost 0
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 22:09

couv22821081.png.jpg

éditions Kana - 190 pages.

 

Quatrième de couverture :

 

Moritaka Mashiro possède un don évident pour le dessin. Il est secrètement amoureux de Miho Azuki. Akito Takagi, le meilleur élève de sa classe, écrit des scénarios et souhaite que Mashiro les transpose en manga. La lente ascension pour réaliser le meilleur manga jamais édité commence !

 

Circonstance de lecture :

 

Comme vous pouvez le constater, je lis des mangas, en compléments des livres pour les jurys. Je ne me lasse pas.

 

 

Dragon2012feu

Le challenge Dragon 2012 organisé par Catherine

 

Mon avis :

 

Je suis absolument conquise par ce manga : dès que la bibliothèque rouvre, je me précipite pour emprunter les tomes suivants.


L'action débute dans un établissement scolaire, comme beaucoup de mangas que je connais (Fruits Basket, Enigma, Chocola et Vanilla), mais l'intérêt de Bakuman n'est pas dans la vie de l'établissement scolaire. Les deux personnages principaux vont très vite considérer les études comme "une planche de salut" plutôt que comme un but, bien qu'Akito soit le meilleur élève de l'établissement. Les contrôles sont toujours là, la nécessité de travailler aussi, mais pour se donner les moyens d'accomplir leur rêve, ce n'est pas suffisant. Surtout, Akito sait quelle somme de travail et de dextérité sont nécessaires : son oncle était mangaka, il s'est épuisé à la tâche sans pouvoir vivre de son art.


Trois aspects de cette oeuvre sont réellement intéressants. D'abord, l'intrigue est très bien construite, et le premier tome se termine sur un réel aboutissement dans le cheminement des personnages. Ensuite, le lecteur en apprend énormément sur le monde du manga, et de manière très varié. Il est autant question du dessin, de la technique que du monde de l'édition et des différents concours qui existent pour se faire connaître. Enfin, le dessin est absolument superbe. Les personnages ont pris vie sous mes yeux, leurs mouvements ont été saisis à la perfection. Rarement j'aurai vu des silhouettes aussi expressives, même de dos.

 

Bien sûr, une histoire d'amour est présente elle aussi. Elle est cependant bien moins sirupeuse que dans d'autres mangas, de par son caractère touchant et pudique, de par le fait aussi que le lecteur sait que l'issue peut ne pas être heureuse, puisqu'il a l'exemple vivant sous ses yeux du devenir d'une histoire romantique.

 

Bakuman ? Un très grand manga. J'espère que la suite ne me décevra pas.

 

Banniere-aout.jpg

Challenge Sur les traces du Japon

Repost 0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 03:03

couv43070280.jpg

édition Panini - 196 pages

 

Quatrième de couverture :

 

Dans le collège Cross, étudiants humains et vampires cohabitent secrètement. Yuki, avec l’énigmatique Zero, doit s’assurer que cette cohabitation reste pacifiste. La jeune fille souhaite un futur dans lequel Hommes et vampires puissent coexister sans se combattre. Une conviction dictée aussi par les sentiments qu’elle éprouve pour le noble Kaname, le chef charismatique des vampires du collège. Un garçon qui, un jour, lui a sauvé la vie...

 

 

Dragon2012feu

Le challenge Dragon 2012 organisé par Catherine

 

Mon avis :

 

Les vampires sont à la mode. Cependant, j'ai trouvé une ressemblance entre cette saga et Enigma d'Endo Tatsuya. Comme pour cette série, l'action se déroule dans un établissement scolaire un peu particulier et des récapitulatifs des actions précédentes, liens entre les différentes nuits, prennent place en tête de chapitre. Je ne cache pas que ce procédé m'agace parfois, mais qu'il doit être bien pratique lors de la parution en feuilleton.


Ce collège est très particulier. En plus des codes et des règles propres à un établissement scolaire ordinaire s'ajoute l'étrange ballet qui voit l'échange entre les étudiants diurnes et les étudiants nocturnes, tous plus beaux et doués les uns que les autres. Les capacités de séduction des vampires est un trait constant dans la littérature. Mais, comme dans tous les univers trop beaux, les difficultés s'accumulent. Maintenir les étudiants diurnes (surtout les étudiantes) est compliqué, tout comme empêcher les vampires de s'offrir un extra à une jugulaire sympathique. Deux gardiens semblent être un chiffre bien faible pour endiguer ces dangers, et même sans être devinesse, il était évident pour moi que j'allais découvrir sur eux des secrets, dans ce tome ... ou dans un autre. Le graphisme est particulièrement réussi, les mouvements sont fluides et élégants, ils respirent, si j'ose dire pour une saga vampirique.

 

J'ai très envie de lire la suite, même si je crains d'être déçue. A ce jour, quinze tomes sont publiés en France. Cela fait beaucoup... pour mon porte-monnaie, surtout que je ne suis pas sûre de les trouver à la bibliothèque. 

 

Banniere-aout.jpg

Challenge Sur les traces du Japon

Repost 0
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 13:11

couv66031576.jpg

édition Kurokawa - 192 pages.

 

Présentation de l'éditeur :

 

En voulant ressusciter leur mère, Edward et Alphonse Elric vont utiliser une technique interdite relevant du domaine de l'alchimie : la transmutation humaine. Seulement, l'expérience va mal tourner : Edward perd un bras et une jambe et Alphonse son corps, son esprit se retrouvant prisonnier d'une armure. Devenu un alchimiste d'Etat, Edward, surnommé "fullmetal alchemist", se lance, avec l'aide de son frère, à la recherche de la pierre philosophale, leur seule chance de retrouver leur état initial. Ils commencent à enquêter sur un étrange homme, "le fondateur" qui passe pour un faiseur de miracles...

 

Circonstance d'écriture :

 

Pas fermé l'oeil de la nuit. Avis plein de fautes, j'en suis sûre. D'ailleurs, cela fait vingt minutes que je dors les yeux ouverts sur cette page.

 

 

Dragon2012feu

Le challenge Dragon 2012 organisé par Catherine

 

Mon avis :

 

Je serai honnête : au début, je n'ai pas du tout accroché à ce manga. Les premières images étaient trop sanglantes, le graphisme et le scénario me semblaient bien plus axés vers un public masculin que féminin. D'un autre côté, les mangas vraiment féminins et gnan-gnan, très peu pour moi, j'ai donc tenté à nouveau l'expérience et poursuivis ma lecture au-delà des vingt premières pages. Vous vous doutez bien que si j'écris cet article, c'est que je suis allée jusqu'au bout.


Ce qui m'a plu ? L'attachement indéfectible des deux frères l'un pour l'autre, qui ne se dément pas dans les quatre volumes suivants. Le scénario, bien construit et rempli de rebondissements. Les nombreuses rencontres. Le fait que rien n'est jamais acquis, ni sûr dans ce récit - l'ennemi ou plus simplement l'adversaire peut surgir de partout. J'ajoute qu'Edward est particulièrement attachant quand il s'énerve (petit, lui ? Nooooooooon, pas du tout).

 

Dur, dur, la vie d'Alchimiste d'état. 

 

Banniere-aout.jpg

Challenge Sur les traces du Japon

Repost 0
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 12:25

Black.jpg

édition Kana - 186 pages.

 

Quatrième de couverture :

 

Sébastian est majordome au service de Ciel Phantomhive, héritier d'une grande famille de la noblesse anglaise. En matière d'érudition, d'éducation, d'art culinaire, rien à redire, il est parfait. Mais ne vous fiez pas à sa distinction, si vous vous en prenez à son jeune maître, vous découvrirez sa vraie nature...

 

Circonstance de lecture :

 

J'ai reçu ce manga au cours du Swap spécial vacances 2012. Aussitôt reçu, aussitôt lu.

 

 

Dragon2012feu

Le challenge Dragon 2012 organisé par Catherine

 

Mon avis :

 

J'ai beaucoup aimé ce manga - précision un peu inutile, car quand je n'aime pas un manga, je ne le chronique pas.


L'intérêt premier de ce manga est son personnage principal, Sebastian. J'ai beaucoup aimé son graphisme, son inquiétante perfection, car il est réellement parfait, même si les autres membres du personnel sont capables des pires bévues, des plus absurdes catastrophes, que Sébastian parvient à réparer avec une ingéniosité et une célérité époustouflante. Je vous le dis, je suis fan. Et s'il n'est pas Superman, comme il le dit lui-même, il est un excellent professeur de valse, et le redoutable défenseur de son maître, Ciel Phantomhive. Redoutable, mais pas redouté par les charmantes personnes qui rôdent autour de Ciel, le tourmenté comte Phantomhive. Croire qu'il n'est qu'un enfant gâté, un héritier fort fort riche, serait une incommensurable erreur. C'est fou ce que certaines personnes peuvent se fourvoyer.

 

Bref, un manga que j'ai beaucoup aimé, et dont je vais m'empresser de lire le tome 2.

 

Banniere-aout.jpg

Challenge Sur les traces du Japon

Repost 0

Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton