Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 20:18

Chevalédition Folio - 164 pages.

 

Quatrième de couverture :

 

Dans le château d'une petite principauté allemande, au début du siècle dernier, le peintre Cazotte, conseiller de la grande-duchesse, rêve en observant une jeune fille. ce séducteur patenté déploie une patience infinie pour percer le mystère d'Ehrengarde, la farouche descendante d'une famille de militaires frustres et disciplinés. mais il se sentira floué en voyant Ehrengarde, fidèle à son nom qui signifie "gardienne de l'honneur", compromettre sa réputation pour sauver celle de la famille patricienne qu'elle sert.
Dans cette nouvelles, comme dans celles qui suivent, les personnages agissent sous l' empire de sentiments aussi désuets que l'amour, l'honneur et la fidélité, dans un monde où le rêve sert de contrepoint à la réalité.

LA PLU~1

 

 

Mon avis :

 

Ce recueil est composé de quatre nouvelles. La première, la plus longue, s'appelle Ehrengarde. Elle reprend tous les éléments du conte de fée : la naissance du jeune prince est aussi miraculeuse que celle de la princesse Aurore, le jeune prince grandit, paré de toutes les perfections, et rencontre une princesse qui est son exact complément, exubérante et tendre.

 

Le conte est pourtant légèrement décalée, puisque la famille régnante a toutes les caractéristiques des fins de race et que cette nouvelle génération pourrait bien être la dernière. Mieux : la princesse n'est pas innocente, et dans une Cour royale parfaite, il est difficile d'évoquer la prématurité. Pour préserver le secret, une cour de porcelaine, qu n'a rien à envier au Trianon, est recrée, avec juste une poignée de fidèles dont fait partie Ehrengarde. Le traître n'est pas sur place, mais le peintre Cazotte se promet de séduire la belle Ehrengarde de manière artistique et intellectuelle. C'était sans compter un complot digne des meilleures monarchies d'Europe de l'Est, et des péripéties à faire dresser les cheveux sur la tête. Tel est pris qui croyait prendre, car Ehrengarde est une héroïne d'un autre temps, prête à tout pour défendre ses souverains et Cazotte un artiste.dc3a9fi-scandinavie-blanche

 

Seconde rencontredéveloppe un thème propre à la littérature fantastique : celui du double. Ici, le double de Goethe est un simple roturier, qui a mis quatorze ans plus tôt sa vie en jeu pour sauver celle de l'écrivain. Aujourd'hui, il lui demande des comptes : qu'a-t-il fait de ces quatorze ans de sursis ? Karen Blixen pose aussi implicitement la question de la postérité : que retient-on d'un auteur, son oeuvre, sa vie ? Cette nouvelle apparaît comme une démonstration que l'auteur, à son tour, peut devenir le personnage d'un tout autre récit que le sien.

 

Plus dramatique est Le gros homme. Le titre de la nouvelle n'est pas sans faire rappeler le personnage de l'ogre, puisque ce gros homme  a assassiné une petite fille. Christophe, un jeune étudiant, est persuadé de connaître le coupable et prépare un piège pour le confondre. Pour cela, il exploite sans le savoir le même thème du double que dans la nouvelle précédente, puisque c'est une petite fillle exactement semblable à la petite victime qu'il mettra en présence de son suspect.

 

Les chevaux fantômes est la dernière nouvelle. Elle est aussi la plus émouvante. A l'égoïsme et à la frivolité de la mère, s'oppose la gravité de sa petite fille âgée de six ans, qui se laisse mourir. Seul son oncle, qui a été appelé pour rester au chevet de la fillette pendant que sa mère est à Paris (et apprécie tant son séjour qu'elle n'a pas envie de rentrer dans sa belle demeure familiale qui menace ruine), comprend les origines de sa maladie.Leur empathie, leur capacité d'imagination et de voir la valeur réelle des choses (et non leur valeur pécuniaire) rend cette nouvelle très touchante.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

strawberry 30/07/2011 11:02


ça à l'air bien ces histoires de château,j'aimerais bien essayer !


Sharon 30/07/2011 15:02



Je t'enverrai bien le livre, mais je l'ai eu chez mon bouquiniste : il est donc un peu abîmé.


Sinon, mon ordinateur de bureau a grillé en partie, il est chez le réparateur.



-Perrine- 30/07/2011 10:26


Karen Blixen : tout de suite, je pense à Out of Africa ! Puis au Festin de Babette... mais je ne savais pas du tout qu'elle avait écrit des contes ! Ils ont l'air très intéressants, en tout cas.
Retrouve-t-on le style de l'auteur ? Est-ce que tu l'inclus dans ton challenge ? La dernière nouvelle peut-être...


Sharon 30/07/2011 15:09



Comme c'est le premier livre que je lis d'elle, je ne sais pas vraiment si l'on retrouve son style. En fait, ses contes les plus connus sont Les contes d'hiver et surtout Les sept contes
gothiques.


Je vais l'inclure dans mon challenge, même si les chevaux du titre n'en sont pas vraiment - mais le livre répond au critère : un nom d'animal dans le titre, alors... Par contre, la première
nouvelle fait la part belle aux chevaux, loyaux cavaliers des personnages principaux.



Catherine 30/07/2011 08:15


J'avais été déçue par un recueil de contes de KB que j'avais reçu mais ce n'était pas celui-ci.
Bon weekend !


Sharon 30/07/2011 15:13



J'ai découvert cette auteur grâce au challenge Scandinavie blanche de Prune : comme j'ai toujours tendance à viser la catégorie la plus forte, et qu'il me fallait trois auteurs danois "blancs",
j'ai choisi Karen Blixen parce que j'ai trouvé un de ses livres chez mon bouquiniste.


Bon week-end à toi aussi.



Lystig 30/07/2011 07:55


comme souvent... traduit de l'anglais !
le mot "conte" et "aventure" (aventure dans le sens récit) sont un seul et même mot en danois


Sharon 30/07/2011 09:27



En plus, le mot "conte" ne figure même pas dans les titres des textes. A croire qu'il a été rajouté arbitrairement par l'éditeur, pour créer une unité de sens avec les précédents recueils.



Lystig 29/07/2011 23:20


et quel est le titre en danois ?
bonne soirée


Sharon 30/07/2011 05:56



D'après mon édition, les titres sont traduits de l'anglais : Ehrengard, Second meet, The fat man et the ghost Horses. ces quatre titres ont été publiés après le décès de Karen Blixen (Ils ont
paru en 1975).



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton