Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 21:25

7714444922_rien-ne-s-oppose-a-la-nuit.jpgEditeur : Jean-Claude Lattès - nombre de pages : 437.

 

Un-mot-des-titres

 

Quatrième de couverture :

 

Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre.

 

Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence.

 

Challenge psyMa troisième participation au challenge Psy

 

Mon avis :

 

J’ai lu ce roman il y a plus de trois semaines, et j’éprouve le plus grand mal à me détacher de lui. Je le feuillette souvent, et je le conseille à toutes mes amies.

 

Ce livre n’est pas un coup de cœur, il est un électrochoc. Chacun réagira différemment selon son histoire familiale. Pour ma part, j’ai repris mes recherches généalogiques (autant vous dire que comme le nœud du problème se situe entre 1844 et 1913, les résultats ne sont pas garantis).

 

Delphine de Vigan nous montre d’abord comment l’écriture de ce livre s’est imposée à elle, comme une nécessité. Elle montre comment l’ombre de sa mère a toujours été là, même dans ses ouvrages dont elle paraît absente. Elle raconte ses interrogations, appréhendant les réactions de sa famille à la publication du livre et surtout à la révélation des secrets qu’elle a mis à jour.

 

Son but n’est pas tant de savoir ce qui a poussé sa mère à mettre fin à ses jours, mais ce(ux) qui a causé sa folie et son internement, à l’âge de 33 ans, âge christique. Delphine de Vigan montre la difficulté d’écrire sur le réel. Les témoignages sont nombreux, se recoupent parfois, mais sont rarement identiques. Elle parle aussi de la difficulté de ne pas romancer ce qu’elle écrit, de ne pas sombrer dans un lyrisme facile, totalement inapproprié selon elle.

 

Bien qu’elle parle de faits très intimes, je n’ai jamais ressenti un sentiment de voyeurisme ou d’impudeur, grâce à la force qui imprègne son écriture.  Je ne suis pas une adepte forcenée de la psycho-généalogie, pourtant la répétition de certains faits, de génération en génération, sont troublants et je ne sais pas si l’auteur en était consciente.

 

Ce livre ne se chronique pas, il se lit.

 

Rentree-litteraire.jpg

Challenge rentrée littéraire chez Hérisson

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Noémie 29/02/2012 09:33

Tu me donnes trop envie!
J'aime bien Delphine de Vigan et je souhaite découvrir son livre!! Ce livre t'a tenté à faire des recherches généalogiques? Eh bien, moi qui suis déjà tenté... ^^

Sharon 29/02/2012 18:57



Heureuse de donner envie de lire ce livre : un vrai coup de coeur, je l'ai recommandé à toutes mes amies.


Le soucis avec les recherches généalogiques c'est que l'on sait quand on commence, mais pas quand on finit (surtout si tu as une nombreuse famille).



Hélène Choco 27/01/2012 18:46

Je suis d'accord avec toi sur l'effet "électrochoc" du livre. Je l'ai lu également (et je viens de l'inscrire dans le challenge psy) et après un debut en demi teinte, j'ai été littéralement
absorbée par ce livre. Une réussite...
Est-ce le déclencheur qui te fait remonter dans ton histoire familiale, aussi loin? C'est extraordinaire l'effet que peut avoir un livre! Je te souhaite d'aboutir dans tes recherches!

Sharon 27/01/2012 21:10



Non, ce n'est pas le déclencheur, c'est le déclencheur d'avoir eu envie de mettre par écrit l'histoire de ma famille - pas d'écrire un livre, non, car elle doit restée privée et n'intéresse que
nous.


De là à trouver le déclencheur.... Je crois que j'en ai eu assez de me poser certaines questions. Bilan : après des découvertes étonnantes (mais rien de tragique comme Delphine de Vigan), j'ai
plus de question que de réponses.



Métaphore 17/12/2011 10:11

Bonjour, j'ai bien mis tes livres en lien sur le challenge, et je t'ai changé de catégorie! dis donc!!! Je lirais ton avis plus tard, je suis justement en train de le lire celui là, donc à très
bientôt!

Sharon 17/12/2011 12:00



Merci Métaphore.


J'ai lu peu d'avis négatifs sur ce livre, j'en ai entendu par contre (au Mans, pendant les dédicaces).


A bientôt.



Liyah 17/10/2011 08:57


Il est dans ma PAL et j'ai très très envie de le lire, de plus en plus même en lisant les différents avis sur les blogs ! Il faut juste que j'arrive à lui consacrer un peu de temps dans mon
planning lecture ! ;-)


Sharon 21/10/2011 16:29



Ce n'est pas facile, j'en sais quelque chose ! Mon planning devient plus fluide la semaine prochaine, je n'ai prévu que des lectures agréables.



Anne 16/10/2011 22:18


Tu en as fait un beau billet ! Moi aussi j'en parle autour de moi, ma mère l'a dévoré, mon petit frère (40 ans, hein) qui lit peu, je crois, l'a feuilleté, et a dit : je veux le lire ! Je pense que
Delphine de Vigan est au courant de cette "psycho-généalogie" mais elle dit aussi que le destin peut se dévier, que les coups de sort peuvent se combattre. Le livre en est un moyen.


Sharon 17/10/2011 20:31



Merci Anne.


Une de mes collègues est fan de psycho-généalogie et me disait que le tout était d'en prendre conscience afin de casser cette spirale. Ma mère, comme son père, sa grand-mère et son
arrière-grand-mère avant elle est devenue orpheline très jeune - sa propre soeur est morte alors que sa fille n'avait que deux ans. Quoiqu'on dise, ces "coïncidences" sont troublantes.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton