Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 14:59

Maurice.jpg

édition Actes Sud - 130 pages.

 

Mon résumé :

 

La narratrice est au soir de sa vie. Pourtant, elle se souvient de ses années de jeunesse, au château de Bruhl dont son père était le gouverneur. Elle venait de le rejoindre après avoir vécu dix ans chez une vieille tante. Un jour, un mystérieux prisonnier fut amené : monsieur Maurice.

 

Mon avis :

 

Un premier amour ne s'oublie pas et jamais la narratrice n'a oublié monsieur Maurice. N'allez pas croire qu'il se soit passé quoi que ce soit de scabreux entre ce jeune homme et la jeune narratrice âgée de dix ans. Pourtant, c'est bien de l'amour qu'elle a éprouvé pour cet homme, retenu prisonnier sur ordre du roi de Prusse. Pourquoi emprisonner ce français, qui serait bien mieux rendu à son pays ? Nous sommes dans les premières années de la Restauration, et le souvenir de Napoléon est encore bien vivace, tout comme la menace qu'il a exercée sur l'Europe. Monsieur Maurice (nous ne saurons jamais sa véritable identité) était bonapartiste, peut-être même l'a-t-il aidé après son évasion de l'île d'Elbe. Là non plus, nous ne saurons pas.

Ce que nous saurons, et c'est largement suffisant, est que le prisonnier, tout comme son geolier involontaire, est un homme d'honneur mais aussi un homme à la santé fragile qui ne supporte pas l'enfermement. Vous vous attendez à un affrontement entre le prisonnier et son geolier ? Il n'y en aura pas. Le père de la narratrice se retrouve lui aussi prisonnier des conditions de plus en plus drastiques d'enfermement du prisonnier, conditions qui cachent elles aussi un mystère.

Ce court roman met en scène des personnages aux prises à des forces et à des intérêts qui les dépassent. Dans toute autre oeuvre, l'issu aurait été tragique, dramatique. Le tour de force d'Amélia Edwards est d'utiliser les ressorts du fantastique pour nous amener vers une fin qui, si elle n'est pas complètement heureuse, est du moins fort émouvante. Certains diront peut-être "niaise", ou alors "pas crédible".Le fantastique n'a pas à être crédible, mais à maintenir le doute. Il n'a pas non plus à être tragique.

 

logo-challenge-victorien

 

Biographie de l'auteur : Amelia Ann Blanford Edwards est née en 1831. Elle avait sept ans quand son premier poème fut publié, douze à la publication de sa première nouvelle : la carrière littéraire s'ouvrait à elle. Elle s'est fait connaître par ses travaux archéologiques (elle fut la première secrétaire de l'Egypt Exploration Fund) que par ses romans. Grande voyageuse, docteur honoris causa de nombreuses universités américaines, elle est morte des suites d'une mauvaise grippe en 1892.


Challenge-anglais 

Antoni : challenge God save the livre. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philisine Cave 02/04/2012 20:18

Bon courage, ma belle et à lui aussi : dur, dur le moment !

Sharon 02/04/2012 20:29



Merci Philisine : il n'est pas au mieux de sa forme.



Philisine Cave 02/04/2012 19:31

Pour Maurice, je ne sais pas mais bisous pour Chablis, ça oui !

Sharon 02/04/2012 19:50



Chablis sera demain chez le vétérinaire. Je sens que la soirée sera sympa.



Aymeline 02/04/2012 15:16

chouette je viens de le trouver en ebook parce que là tu me donnes très envie de le lire :D

Sharon 02/04/2012 17:19



Je suis ravie que tu aies pu le trouver ! Pour ma part, j'ai téléchargé (pour un tout autre challenge) des livres de Jules Verne.



Céline72 01/04/2012 20:02

Effectivement ça doit être très dur pour lui, désolée je ne savais pas du tout :S

Sharon 01/04/2012 20:27



Oui, c'est très dur pour lui - nous avons tenté de déserrer un peu l'instrument de torture, mais il le resserre à chaque fois.


Ne sois pas désolée, tu ne pouvais pas savoir. Comme je parlais trop de mes chats sur ce blog, j'ai dissocié et mets toutes les infos sur l'autre.



Une Comète 01/04/2012 19:57

Ce livre m'intéresse beaucoup, je vais voir si je peux le trouver d'occas' sur Price Minister. Gros câlins à Chablis.

Sharon 01/04/2012 20:28



Merci Béa.


Chablis est tellement sur les nerfs que je peux à peine le toucher, mais j'essaierai. Merci pour lui.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton