Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 13:17

pendules.jpg

édition Le livre de poche - 282 pages.

 

Quatrième de couverture :

 

Miss Pebmarsh a bien failli mettre le pied dessus.
Même ; elle l'aurait piétiné, ce cadavre, si Sheila n'avait crié. Que voulez-vous : Miss Pebmarsh est aveugle et elle a été bien surprise d'apprendre qu'il y avait le corps d'un inconnu derrière son canapé. Et d'abord, que fait Sheila chez elle : jamais, au grand jamais, elle n'a demandé à l'agence où travaille la jeune fille qu'on lui envoie une dactylo. Et d'où viennent toutes ces pendules - toutes en avance d'une heure - qui encombrent les meubles de son salon : Avec Hercule Poirot comme conseiller technique, un jeune et beau garçon, mystérieusement attaché à quelque service secret, saura tirer de cet inextricable imbroglio le fil qui mène au meurtrier.

 

Mon avis (rédigé avec Nunzi sur les genoux) :

 

Argh ! Oui, je sais, c'est un tout petit peu rude comme ouverture, mais là, sincèrement, je craque. Allez, je termine Le train bleu, et je fais une longue pause dans ma lecture des romans d'Agatha Christie parce que là, cela ne va pas du tout.

En cause ? Ce livre est présenté comme une enquête d'Hercule Poirot et il n'en est pas réellement une. Il faut attendre la page 116 pour que son nom soit mentionné. Hercule "n'est pas mort" comme certains le croyaient, non, c'est pire, il "s'ennuie". Un peu comme Miss Marple dans La plume empoisonnée, il n'est là que pour accélérer le dénouement en trouvant le coupable - et aussi une caution commerciale pour les fans.

Ensuite, Les pendules est un un roman qui lorgne dangereusement vers l'espionnage, et je ne vous appendrai rien en vous disant qu'écrire des romans d'espionnage n'était pas le domaine dans lequel Agatha Christie excellait. Surtout que vers la page 100, bing ! j'ai eu une illumination, j'ai rapproché deux faits l'un de l'autre, inspiré il est vrai par un article que j'avais lu la veille sur le bog Speak a book. Là, j'ai alors frénétiquement parcouru les pages suivantes, en me disant : "non, pas possible, tu dois te tromper". Et bien non. Flûte alors.

Sinon, que dire de plus pour ne pas vous donner envie de passer votre chemin ? Nous sommes plongés dans ce roman dans la middle class anglaise, nous croisons une mamie à chats, une mère de famille qui attend impatiemment que ses deux fils retournent en pension, un entrepreneur maladroit, des dactylos, une tante dévouée, des jardins et même du romarin.  

 

Ma trentième participation au Challenge God Save the livre organisé par Antoni mais aussi challange-agatha-christie ma trentième participation au Challenge Agatha Christie organisé par George. Challenge-anglais


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mademoiselle A. 20/07/2012 15:07

C'est parce que je l'avais déjà entamé quand j'ai lu ton billet, sinon j'aurais pris mes jambes à mon cou ^^. Je n'ai pas non plus apprécié cette lecture, c'est triste de dire ça d'un Agatha
Christie :/. Le prochain que je lirai d'elle, ça devra être un bon vieux classique dont j'ai oublié l'intrigue, qu'il me fasse oublier tout ça ^^

anne charlotte 15/07/2012 19:18

Je suis contente alors qu'un de mes articles t'ai inspiré alors pour cette illumination :)

Je ne connaissais pas Les Pendules. Peut être que je le lirais.

Ton article m'a permis de me rendre compte que j'avais aimé la lecture d'un Christie où Miss Marple est présente. C'est vrai que dans la plume empoisonnée je n'avais pas trop eu conscience que
Marple est présente.

Sharon 15/07/2012 20:46



Oui, c'est le paragraphe où tu parles des secrets de famille. Les pendules ne fait pas exception à la règle. Il y en a un, et il est assez énorme - enfin, quand toute son ampleur est dévoilée.


Elle n'arrive vraiment que pour les cinquante dernières pages, comme s'il fallait sa caution pour que les personnages s'autorisent à trouver le coupable. C'est très étrange.



strawberry 14/07/2012 18:30

Coucou Nina,

Ah je vois que tu n'es pas tombé sur le meilleur. J'ai vu aussi que tu n'avais aps trop aimé abc contre Poirot. Je me suis ennuyée avec ce livre.
Est ce que tu as lu les livres obligatoires ?
Bon week-end, ici c'est un temps de mois de novembre. Gros bisoux

Sharon 15/07/2012 21:00



Coucou Cyndy


Non, mais heureusement, le train bleu est bien meilleur : je suis en train de le terminer.


Malheureusement non : mais il me reste six semaines, rien n'est perdu.


Ici, il a plu sans discontinuer - sauf ce soir.


Gros bisous !



Le Papou 14/07/2012 18:23

Pas un des meilleurs en effet mais bon c'est quand même du Agatha.

le Papou

Catherine 14/07/2012 16:31

Tu as écrit beaucoup d'articles pour ces deux challenges ! Je suis à la traîne... Mais je vais voir ce blog que je ne connais pas, Speak a book ! Alors, bon weekend !

Sharon 15/07/2012 21:03



Je te rassure (pas sûre que ce soit rassurant) : je suis à la traine pour beaucoup d'autres challenges (et je vois même très bien lesquels).


J'espère que tu as passé un bon weekend.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton