Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 22:35

51BQQA0CFRL._SL500_AA300_.jpgTitre : Les oiseaux.
Auteur : Aristophane.
Nombre de pages : p. 27 à p.121
Editeur : Folio.

 

Mon résumé :

   

Deux citoyens athéniens Ralliecopain et Bellespoir, guidés par deux oiseaux qu’ils ont achetés à la Halle-aux-Oiseaux, cherchent Lahuppe. Ils espèrent que celui-ci leur permettra de vivre dans la cité des oiseaux, loin de leurs compatriotes.


Mon avis :

 

 Depuis l’arrêt de mes études, je n’ai qu’une faible connaissance du théâtre antique. Si j’ai lu des tragédies (Sophocle, Euripide), en revanche je n’ai jamais lu une comédie, ni de Térence, ni de Plaute, ni d’Aristophane. La représentation des Oiseaux à la Comédie-Française m’a donné envie de lire le texte.
Les oiseaux racontent la création d’une cité utopique, par opposition au monde des hommes, miné par la guerre et les procès en tout genre. Les deux héros Belespoir et Ralliecopain ne sont pas forcément sympathiques, ils apparaissent surtout comme pusillanimes et opportunistes.Utopie ? Pas vraiment. Les deux protagonistes savent manier l’art de la parole. Ils parviennent à convaincre les oiseaux, y compris les plus récalcitrants, du bien-fondé de leur proposition, et surtout de la supériorité des oiseaux sur tous, y compris sur les dieux. Il faut dire que le monde des dieux est bien égratigné, car ils ne recherchent dans cette oeuvre que leur tranquilité et la conservation de leur privilège. 

Les limites de cette utopie apparaisse très vite. A peine la cité est-elle fondée que les parasites de toute sorte affluent, créant ainsi une galerie de personnages haute en couleur. (poète, diseur d'oracle, géomètre... ). Le dénouement montre que Ralliecopain ne cherche plus à coexister avec les oiseaux, mais bien à les diriger.

La représentation :

 

Dimanche 27 juin, j’ai assisté à la représentation des oiseaux. Elle est proprement éblouissante. L’adaptation d’Alfredo Arias est à la fois fidèle au texte, tout en effectuant des modernisations heureuses. La mise en scène est brillante, et l’interprétation très réussie. Catherine Hiegel et Loïc Corbery sont excellents. 

 

53918100

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leiloona 06/07/2010 11:40


Roooh en plus tu me prends par les sentiments ... j'ai adoré cette pièce, mais je ne l'ai pas vue encore.
Une copine l'a vue en grec. (ça me rappellerait mes études de lettres classiques, ça. ;) )

Billet noté !


Sharon 06/07/2010 20:45



Merci Leiloona  . Voir Aristophane en grec doit êtr eune expérience unique (cela le serait vraiment pour moi,
qui ai fait des études de lettres modernes).


 



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton