Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 20:28

Tour-du-monde-copie-1.jpgTitre : Le tour du monde en 80 jours.

Auteur : Jules Verne.

Editeur : Le livre de poche.

Nombre de pages :

 

Quatrième de couverture :

 

            Phileas Fogg, gentleman anglais, parle avec les membres de son club qu’il fera le tour de la terre en 80 jours. Et, aussitôt, le voilà parti, accompagné de son domestique Jean, un Parisien, dit Passepartout. Il devra être revenu à Londres, pour gagner, le samedi 21 décembre 1872 à 20 heures 45 minutes.

            Soupçonné d’être l’audacieux voleur de la Banque d’Angleterre, Phileas Fogg va être filé tout au long de ses pérégrinations par le détective Fix qui ne peut cependant pas l’arrêter, le mandant d’amener arrivant toujours trop tard.

            Les pays traversés, les multiples aventures, les stratagèmes employés pour contourner les nombreux obstacles, l’activité débordante de Phileas Fogg pour lutter contre le temps en ne se départant jamais de son flegme tout britannique, les personnalités de Passepartout et de l’obstiné Fix, font du Tour du monde en 80 jours un merveilleux roman, l’un des meilleurs de Jules Verne, dont le succès considérable ne s’est jamais démenti depuis sa parution, en 1873.

 

Mon avis :

 

            Il est à la fois amusant et difficile de rédiger un avis sur ce livre. Amusant, parce que je ne pense pas vous faire découvrir ce livre. Au contraire, je suis prête à parier que nous avons tous, si ce n’est lu, du moins entendu parler de ce roman de Jules Verne. Difficile, car que dire qui n’est pas déjà été dit sur ce célèbre roman ?

 

            Philéas Fogg et Jean Passepartout sont les deux personnages principaux que tout oppose : nationalité, aspect physique, métier, âge, habitude de vie. C’est au moment où Passepartout pense avoir trouvé la stabilité qu’il désire que son maître, le casanier, le ponctuel, le routinier Philéas Fogg, se lance dans une aventure rocambolesque.

 

            Rien ne manque dans ce roman d’aventures, et surtout pas le méchant. Fix, détective privé, est un méchant honnête, puisqu’il est à la fois capable de tenir ses promesses (protéger Mrs Aouda pendant que Fogg va sauver Passepartout) et d’entraver le voyage de nos deux héros.

 

            Il ne manque pas non plus de jeune fille en détresse à sauver. Si ce n’est que la jeune fille en détresse est veuve, a reçu une très bonne éducation, est victime d’une coutume barbare, que Jules Verne dénonce, et se montre d’un courage à toute épreuve, quelles que soient ces épreuves.

 

            Le tour du monde comporte une part d’ombres. Fogg voyage dans les colonies britanniques, quasi exclusivement. De là à voir l’apologie des bienfaits du colonialisme, il n'y a qu'un pas qu'il est facile de franchir. Fogg ne voyage pas, il n'est pas un touriste, il ne cherche pas à découvrir l'autre, il saute d'un moyen de transport à un autre, parfaitement indifférent. Disons-le : Fogg est loin d’être sympathique. Son passé est inconnu, il est seul au monde, il est d’une ponctualité maladive. Son flegme n’est pas loin de l’indifférence. Il ne sauve Mrs Aouda que parce qu'il est en avance sur l'horaire prévu, non parce qu'il s'émeut contre une coutume barbare. "Il la sauve" est un bien grand mot, puisque c'est son domestique qui prend tous les risques. Jean Passepartout est son contraire. Touche à tout, ses imperfections font que le lecteur s’identifient facilement à lui. Il est le roi de la gaffe, dès le début (il oublie d’éteindre la lumière dans sa chambre) et poursuit ses catastrophes, tout autour du monde, tout en restant éminemment sympathique, à cause de son humour, de sa fidélité et de son courage.

 

Peu à peu, grâce à lui, ce maître s'humanise. A Londres, Fogg laisse entrevoir (entrevoir seulement) son soucis d'autrui. Si Fogg se lance à la recherche de Passepartout, ce n'est plus parce qu'il a le temps. Le temps qui passe n'est plus synonyme de futilité, il est synonyme de vie ou de mort. Fogg n'est plus seul, il a désormais deux personnes dont il se soucie, et c'est pour elles désormais que l'aventure continue.

  

Si le tour du monde, au-delà de ses très nombreuses adaptations, pas toujours fidèles, remporte encore du succès, c'est parce qu'entre tous les romans de Jules Verne, il mélange le mieux explications scientifiques, aventures et personnages nettement caractérisés. Les illustrations de Hetzel sont à mes yeux indissociables de cette oeuvre.

 

 

 Un très beau roman, à lire, à relire, à faire découvrir ou à offrir.

           

  Lu dans le cadre du Challenge Monsieur Madame 49036677 p

 

En effet, Philéas Fogg est un Monsieur rapide (note : la couverture du livre était plus expressive quand j'étais enfant, puisque l'on pouvait voir monsieur Rapide courir.  9782012248397-G.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Noémie 29/02/2012 09:13

Oh il doit être sympa ce challenge Mr et Mme!
En tout cas, je ne vois que de bonnes critiques sur ce livre de Jules Verne, du coup, j'ai très envie de le découvrir!
En tout cas, tu donnes envie!

Sharon 29/02/2012 16:16



Je crois malheureusement que le challenge Mr et Mme est terminé. Par contre, il existe un challenge Jules Verne qui vient tout juste de commencer.


Merci Noémie.



kinette 03/07/2010 15:24


et après la lecture mon conseil: se préciplter voir l'adaptation hillarante de Azzopardi à Paris et en tounée .


Sharon 03/07/2010 20:44



Merci pour ton conseil Kinette. J'avoue que je ne connaissais pas du tout.



latite06 26/06/2010 10:40


Merci de ta participation !!
Je l'ai lu quand j'étais petite, une édition avec le texte d'un coté et les images de l'autre , bien plus simple pour comprendre ^^
Et j'avais adoré l'histoire :-)

Bonne journée !!


Sharon 26/06/2010 19:03



Merci Latite.


Cette édition comporte aussi de nombreuses illustrations d'Hetzel (j'aurai dû le préciser dans mon commentaire).


Bonne journée !!


 



Céline 03/06/2010 23:12


Un livre qui est dans ma pile à lire, mais je dois avouer avec ma PAL je ne sais pas toujours quoi attaquer. Merci pour cet avis qui m'encourage à le découvrir.


Sharon 04/06/2010 21:28



Merci Céline. Moi non plus, je ne sais pas toujours quoi attaquer avec ma PAL.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton