Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 18:23

deas_palais-adamantin_2.jpg

Titre : Le palais adamantin.

Auteur : Stephen Deas.

Editeur :  Pygmalion fantasy

Nombre de pages : 357.

 

Merci au forum Partage-Lecture et aux éditions Pygmalion fantasy pour ce partenariat.

11966610

 

Mon résumé :

 

Les royaumes bruissent. La reine Shezira donne sa fille Lystra en mariage au prince Jehal. La rumeur veut que celui-ci empoisonne son père, le roi Tyan, et qu'il ait éliminé les autres prétendants au trône. Qu'à cela ne tienne, l'escorte se met en route et apporte en présent une dragonne blanche, parfaite. Mais la dragonne s'échappe et rien n'est plus dangereux qu'un dragon qui retrouve sa liberté. Privé des potions qui l'asservissent, il retrouve rapidement ses pleines capacités.

 

 Mon avis :

 

Je me suis aventurée dans un genre littéraire dont je maîtrise peu les codes : la fantasy. Je reconnais avoir un peu paniqué quand j'ai vu les généalogies royales écrites sur les premiers pages. J'ai cru que jamais je ne parviendrais à me reconnaître dans ce dédale de personnage et je dois dire que parfois, je suis retournée consulter cette page parce que je ne savais plus du tout qui étaient certains personnages.

 

Je vous rassure, certains sont inoubliables : les dragons. Je vous mets au défi de confondre la Blanche, qui est réellement la cause de toute l’intrigue, Cendre et Silence, monture aimée de la princesse Jaslyn. Si, pour vous les dragons sont de grosses bestioles gentilles, toutes dévouées à leur dragonnier (voir Saphyra et Eragon) ou bien des gros monstres assoiffés de sang qui ne pensent qu’à dévorer le moindre être vivant qui passe par là (la série des Chevaliers d‘Emeraude), passez votre chemin. Le palais Adamantin présente des dragons à la personnalité bien plus complexe. Ils ne sont pas simplement réduits en esclavage par les alchimistes pour servir les hommes, à la chasse ou à la guerre ils sont surtout privés de leurs capacités de réflexion. J’ai beaucoup aimé les passages où nous entendons les pensées et les souvenirs de la Blanche, et j’espère que dans le tome 2, cet aspect de l’œuvre sera développé.

 

La société dans laquelle évoluent les dragons m’a fait penser à la société médiévale.  Cette société est extrêmement cloisonnée et hiérarchisée. Le premier ordre est le petit peuple. Il ne compte pas, pour tout dire, il n’apparaît que pour être aussitôt tué ou réduit en esclavage par les écuyers-dragons, à la solde des roi-dragons. Ils doivent déployer des trésors d’ingéniosité, de souplesse, subir pour survivre. Kémir et Nadira en sont les deux représentants et se retrouvent à soutenir presque malgré eux la révolte de la dragonne. A l’exact opposé, nous trouvons les rois et les reines, liés à une nature magique (ils sont roi de l’Océan infini, roi des Collines ou encore roi des Rochers, ce dernier est sans doute le plus mystérieux de tous). Ils nouent et dénouent des alliances sans aucun état d’âme, s’offrent des présents somptueux et rares. Dernier ordre de cette société : les prêtres-dragons, entourés d’une aura de mystère. Ils apportent à ce roman une dimension surnaturelle (qui existe aussi dans la littérature médiévale), par leur potion et l’origine sanglante de leur ordre.

 

Nous découvrons un complot d’ampleur, orchestré par le prince Jehal, le méchant de l’histoire. Il est un méchant que j’ai adoré détester. Il est remarquablement intelligent, machiavélique, charmeur, beau parleur, bref, il n’a que des qualités pour répondre à la candidature de «méchant de l’année». En plus, sa stratégie est bien rôdée : il a toujours plusieurs longueurs d’avance sur ceux qu’il veut vaincre, et il parvient toujours à ses fins, j’ai presque envie de dire : pour mon plus grand plaisir puisque je n’ai que peu de sympathie pour ses rivaux.

 

Au final, j'ai découvert grâce à ce roman que la fantasy n'était pas forcément un univers avec des personnages manichéens, une intrigue prévisible et un style très simple. L’intrigue est aussi rocailleuse que les montagnes d’où s’élancent les dragonniers, et le dénouement me donne fortement envie de découvrir la suite.

 

Book

 

 

6/19 pour le régime d'été organisé par Leiloona. Challenge-anglais

 

Neuvième livre lu dans le cadre du challenge God save the livre organisé par Antoni.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Céline72 18/05/2011 11:46


Je l'ai terminé et je suis contente car grâce à toi, j'ai fais une belle découverte. Histoire remplie de complots avec un rythme bien soutenu comme j'aime. Quant aux personnages ils sont bien
décrits et tout comme toi j'ai aimé détesté Jehal.


Sharon 18/05/2011 13:58



Tant mieux, tant mieux, je suis ravie qu'il t'ait plu !



Céline72 03/05/2011 22:03


Je l'ai emprunté à la bibliothèque, je te donnerai mon avis.
Bonne soirée, bonne nuit.


Sharon 04/05/2011 10:28



J'ai hâte de le connaître !


Bonne journée !



Syl. 01/05/2011 17:47


C'est ton fameux billet ? Mais il est super bien écrit ! On a vraiment envie de connaître cette société. Très bon billet qui fait éloge à ton livre.


Sharon 01/05/2011 21:05



Oui, c'est mon fameux billet. Merci beaucoup et merci pour ton aide (et merci aussi à ma maman qui a supporté la lecture du brouillon).


Cette version est la seule qui me semblait juste (et tant pis si mon "méchant de l'année" fait peu littéraire).



Céline72 01/05/2011 15:24


Si tu le dis alors ^^ lol. Bon après-midi ;)


Sharon 01/05/2011 17:00



Je suis formelle sur ce point : je ne saurai même pas identifier un livre fantasy si on ne me le précisait pas avant.


Bon après-midi.



Céline72 01/05/2011 14:38


M'y connaissant que très peu dans la fantasy, je ne peux donc dire si j'aime ou non ce genre. Pour cela je te remercie pour cette critique, cela pourra être pour moi une découverte.


Sharon 01/05/2011 15:12



Merci Céline : je t'assure que tes connaissances en matière de fantasy ne peuvent être plus maigres que les miennes.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton