Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 18:58

ecume.jpg

édition Le livre de poche - p. 19 à  335

 

Présentation de l'éditeur :

 

L'Ecume des jours : ce titre léger et lumineux annonce une histoire d'amour drôle ou grinçante et inoubliable, composée par un écrivain de vingt-six ans.
C'est un conte de l'époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, merveilleux et fantastique, féerique et déchirant. Dans cette ?uvre d'une modernité insolente, l'une des plus célèbres du Xxe siècle et livre-culte depuis plus de trente ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Sartre devient une marionnette burlesque, le cauchemar va jusqu'au bout du désespoir.
Mais seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes : le bonheur ineffable de l'amour absolu et la musique des noirs américains...

 

 

Un-mot-des-titres

Challenge Un mot, des titres organisé par Calypso,

Circonstance d'écriture :

 

Je suis patraque, donc cela se ressent sur la taille du billet. Je dédis cependant ce billet à mon oncle, qui m'a fait découvrir Boris Vian.

 

 

Mon avis :

 

L'écume des jours n'est pas un roman que j'ai envie de disséquer, comme les médecins ont disséqué (ou presque) le poumon de Chloé. L'écume des jours est un chef d'oeuvre qu'il faudrait donner à lire à tous les écrivaillons prétentieux qui croient avoir crée un univers, un style, une oeuvre, et prennent de haut ceux qui ne les comprennent pas.

L'écriture de Vian est d'une constante inventivité. Le jeu sur les mots n'empêche pas l'intrigue et surtout, les personnages, de prendre vie sous nos yeux. C'est un cliché, pourtant l'histoire d'amour entre Colin et Chloé est une des plus belles et des plus tragiques de la littérature contemporaine. En contrepoint, nous avons celle de Chick et d'Alise : lui se livre à sa monomanie et délaisse l'amour, Colin se donne tout entier et ce ne sera pas suffisant.

Une oeuvre à lire, à ressentir, à aimer plutôt qu'à chroniquer.

 

Challenge-Douce-France-bis-copieChallenge douce France par Evy

 

Le jazz sous-tend le texte de Vian. Je ne pouvais pas terminer ce billet sans la musique de Duke Ellington.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'hallalire 02/07/2012 09:16

Que dire de plus? Un très très grand roman!

Sharon 02/07/2012 19:34



Oui.



Cardamone 21/05/2012 23:18

J'avais beaucoup aimé ce livre, tu me donnes envie de le relire! Moi, c'est L'Arrache-coeur que j'avais étudié en classe - et trouvé très fort - je me demande ce que j'en penserais aujourd'hui...

Sharon 22/05/2012 16:00



Je suis ravie de t'avoir donné cette envie.


Difficile à dire : les sensations fortes restent, en général.



bea285 26/04/2012 22:58

Bonjours Sharon,

Je passe voir de temps en temps les billets des participants Douce france. J'apprécie donc ton premier article.

Boris Vian est répertorier dans du grand classique et même si j'adore lire, j'ai une petite appréhention avec le classique, en effet j'ai très mal vécu la lecture de Germinal d'Emile Zola. Depuis
les classiques je les évite sauf pour la littérature entière du 19 ème siècle. Je me suis réconcillié avec les classiques grâce à Jane Austen.

Ma question sera la suivante: Est ce que Boris Vian est un classique abordable? Merci et bonne soirée.

Sharon 27/04/2012 22:31



J'ai envie de te répondre : oui. Je n'ai jamais abordé Vian comme un classique, car j'ai commencé par lire ses pièces de théâtre qui n'ont rien de classique !


Maintenant, il ne faut pas avoir peur de se laisser dérouter. L'univers crée par Vian est unique, il joue constamment sur les mots tout en créant un monde cohérent. Il fustige certains classique
de son époque, comme Sartre et Beauvoir, par exemple, et cette remise en cause elle-même est véritablement cocasse.


Bonne soirée à toi aussi.



Philippe D 21/04/2012 12:56

Pour le challenge de Calypso, je n'avais trouvé que ce livre mais n'avais pas du tout envie de le lire. Peut-être ai-je eu tort...
Bon weekend.

Sharon 21/04/2012 15:47



J'avoue que je n'avais pas très envie non plus, je me suis forcée, je n'ai pas pu décrocher (sauf pour dîner).



-Perrine- 21/04/2012 09:57

Les traductions, c'est vraiment dommage, ils devraient laisser le titre d'origine, il est souvent meilleur. Quoi qu'il y a quelques exceptions...mais parfois le sens est carrément changé. Je ne
savais pas que les titres étaient imposés pour la littérature jeunesse !!

Sharon 21/04/2012 10:16



Oui, il est souvent meilleur, donc maintenant, je vérifie, si besoin en utlisant Google translate (le suédois et moi, on est un peu fâché).


C'est un auteur jeunesse qui nous l'a appris lors d'un stage. Parfois, le titre est accepté, d'autres fois non. Ils ont rarement le dernier mot, sauf à être très connus. Une auteur nous a même
raconté que son éditeur lui avait demandé de récrire son roman, car la couverture montrait une héroïne blonde, et non brune. Après, elle a changé de maison d'éditions.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton