Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 19:38

OIse_aue.jpgédition de l'Olivier - 235 pages

 

Merci à Leiloona d'avoir fait voyager ce livre jusqu'à moi.

 

Mon résumé :

 

L'inspecteur Taïbo enquête : la villa de Gustavo Izarra aurait été cambriolée, mais rien n'a disparu. Il est reçu par madame Gustavo Izarra. Paloma, la fille unique du couple, a quitté la villa depuis son dix-huitième anniversaire. Et si c'était elle qui était venue comme pour laisser un message à sa mère ?

 

Mon avis :

 

Je n'avais pas particulièrement aimé Ce que je sais de Véra Candida. J'avais aimé le style, mais pas l'histoire. Dans Des vies d'oiseaux, je suis totalement conquise. Cette prose est magnifique, musicale, poétique, envoûtante, en un mot : magique. La beauté de l'écriture est une invitation à lire et à relire les plus beaux extraits de ce roman.

 

Il est aussi l'histoire, simple et juste. Vida, la mère, vient d'Irigoy, un ghetto. Son riche mariage lui a permis de le quitter, pour se retrouver enfermée dans une cage dorée. ) Les fleurs la passionnent et sont quasiment sa seule ouverture vers le monde extérieur. Elle s'est complètement effacée devant la volonté de son mari Gustavo. Pourtant, au fond d'elle, il reste un tout petit peu d'esprit critique, une forme de résistance passive face à cet homme pour qui seul sa réussite sociale compte. Le départ de sa fille unique Paloma, sa rencontre avec l'inspecteur Taïbo (nom choisi en hommage à l'auteur de polar ?) bouleverse sa vie plus qu'elle ne l'aurait pensé.

 

Paloma est le deuxième personnage féminin important de cette histoire. Elle porte un nom d'animal (choix que se reproche son père). La petite fille modèle ne se laissera pas modeler longtemps, la mort de sa meilleure amie Chili exacerbera son envie de liberté : elle ouvre la porte de la cage et s'enfuit, avec la complicité (active ? passive ? difficile de trancher) de sa mère.

 

En effet, c'est sa mère qui lui a présenté Adolfo, originaire comme elle d'Irogoy. Lui est un coucou, si j'ose dire, puisqu'il squatte le nid des autres oiseaux (richissimes il est vrai). La première femme de sa vie, sa mère, est partie pour fonder une autre famille, son frère est sous la coupe de son père, violent et cruel. Son parcours aurait pu être tragique, sa rencontre avec Paloma lui offre un nouvel horizon, pour lui, pour son frère aussi.

 

Des vies d'oiseaux est le roman des (nouveaux) départs. Il est aussi le roman de ceux qui n'ont pas su ou pas voulu partir. Après tout, Gustavo se sent très bien tout seul, dans sa villa dont les fenêtres ne peuvent pas s'ouvrir. Le père d'Adolfo n'est rien hors d'Irigoy. Partir ne signifie que rarement fuir (si ce n'est pour la mère d'Adolfo ou les parents de Chili, après la mort de leur fille) mais plutôt se retrouver, comme Vida, plus courageuse que sa fille ne l'aurait cru ou comme Angela, soeur de Chili. 

 

Des vies d'oiseaux est un très beau roman et une très belle découverte.

 

 

Challenge rentrée littéraire chez le blog de Herrisson : délivrer des livres


Partager cet article

Repost 0

commentaires

lasardine 07/02/2012 22:55

bon... "Ce que je sais de Vera Candida" est dans ma PAL alors à voir...

Sharon 08/02/2012 09:46



Ce roman divise : certains adorent, d'autres décrochent (comme moi).



unepauselivre 03/02/2012 10:51

Je vois beaucoup de bonnes critiques sur ce livre.

Sharon 03/02/2012 18:38



Oui, j'en ai lu aussi des négatives. Heureusement, j'ai beaucoup aimé.



Manu 01/02/2012 19:56

Je viens de découvrir Véronique Ovaldé avec Et mon coeur transparent. J'ai adoré.

Sharon 01/02/2012 21:34



J'en suis ravie. Celui-ci devrait te plaire alors.



valou 31/01/2012 23:26

j'aimerai beaucoup lire ce livre...

Sharon 01/02/2012 10:52



Je te comprends : j'ai eu la chance de pouvoir m'inscrire sur sa LV. Si tu demandes à Leiloona, il reste peut-être encore des places.



Mélopée 30/01/2012 23:14

J'ai très envie de le lire ! Tout comme tous les Ovaldé, je pense adhérer !

Sharon 31/01/2012 16:06



Si tu as apprécié ses précédents romans, tu  ne peux qu'aimer celui-ci.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton