Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 22:00

Manfred.jpgHarperCollins Children'Books - 173 pages

 

Mon résumé :

 

Eté 1966. L'Angleterre a gagné la coupe du monde de football. Charley et son petit frère Alex jouent sur la plage avec Manfred, leur chien.

1945. Des prisonniers de guerre allemands sont logés dans leur ferme. Grace, leur mère, n'est encore qu'une enfant.

Une rencontre sur la plage leur permettra d'en savoir plus sur le passé de leur mère.

 

Le challenge Voisins voisins organisé par Anne.Logo-Voisins-Voisines-Calibri-noir-cadre-blanc

 

Mon avis :

 

La guerre, l'enfant, l'animal, trois thèmes récurrents dans l'oeuvre de Mickaël Morpurgo, trois thèmes dont il explore toutes les possibilités. Ici, il choisit un point de vue inédit : celui d'un prisonnier allemand, revenu 25 ans plus tard, sur les lieux où il a été prisonnier.

La difficulté dans l'écriture de ce billet est de ne pas vous révéler qui est Little Manfred, ni le lien entre le prisonnier et la mère de Charley et Alex. Je dirai simplement aux fans de l'auteur qu'ils ne seront pas déçus, les qualités d'écriture de Michael Morpurgo sont là, sa pudeur, son refus de sombrer dans la facilité, son humanité en un mot. La technique de narration utilisé - Manfred raconte à des enfants sa seconde guerre mondiale, du navire de guerre sur lequel il servait à son retour en Allemagne - permet au personnage de porter un regard différent sur ce qu'il a vécu,et d'adapter tout naturellement son récit à un auditoire enfantin (ce qui ne veut pas dire niais). J'ajouterai que les illustrations de Michael Foreman sont magnifiques et que la segmentation en plusieurs parties permet d'adapter réellement la lecture à un jeune auditoire.

Je dirai aussi aux fans de cet auteur que j'espère que ce livre (publié en juin 2011) sera bientôt publié en français.

 

 

tea2Ma septième participation au mois anglais organisé par  Lou, Cryssilda et Titine. 


Challenge-anglais51e participation au challenge God save the livre organisé par Antoni. 

Défi anglaisPremière participation au Défi lire en anglais : I read in english.

Repost 0
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 01:26

Je vais dresser dans ce billet le bilan des challenges auxquels je viens de m'inscrire. Je vais essayer d'être concise et de vous donner envie de vous inscrire à votre tour.


Petit rappel : personne ne m'a forcée à m'inscrire. Je suis tout à fait capable de me mettre dans un pétrin littéraire toute seule.

 

Le challenge Un classique par mois organisé par Cécile porte bien son nom. Il s'agit de lire un classique par mois, ou douze classiques par an. Il se termine le 31 décembre 2012.

La difficulté pour moi est de trouver des classiques que je n'ai pas lu (je ne veux pas relire un livre, j'aurai l'impression de tricher).Ce sera peut-être l'occasion pour moi de lire Don Quichotte, Les frères Karamazov, Ulysse de James Joyce ou encore René de CHateaubriand, livres que je n'ai jamais lu.

classique-final2.jpg

 

Autre challenge auquel je ne participai pas l'an dernier : Le challenge Voisins voisins organisé par Anne. Le but est de lire le plus de romans contemporains européens (hors France). Il est fortement conseillé de le cumuler avec d'autres challenges.

J'ai déjà commencé avec Les saisons de la nuit de Colum Mc Cann .

 

Logo-Voisins-Voisines-Calibri-noir-cadre-blanc

 

J'ai découvert le défi de Miss Bouquinaix Défi lire en anglais : I read in english.

Le défi est simple : lire 4, 8 ou 12 livres en anglais d'ici le 4 janvier 2013. Je me suis inscrite dans le niveau anglophone débutant. J'aime lire en anglais, oui, mais je ne m'imagine pas me fixer douze lectures en un an.

Je ne saurai trop vous recommander cette librairie qui illustre le logo. Elle est situé non loin de Notre-Dame-de-Paris.

 

Defi-anglais.png

 

Voici le dernier défi : le défi des milles.

Tout est dans le titre là aussi : lire un livre de mille pages. Je pense à Blonde de Joyce Carol Oates. Je verrai bien ou plutpot, je lirai bien. Pour plus de renseignements, allez voir le blog de Daniel Fattore.

challenge-dc3a9fi-1000.jpg

Je vous rassure : un volume 2 est prévu.

Repost 0
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 20:02

Voici un défi que j'aime particulièrement : le défi Scandinavie noire et blanche organisé par Prune.

dc3a9fi-scandinavie-blanche

Elle a décidé de ne pas clore le défi (ce qui me ravit) mais de les relancer pour deux ans (avec pour date de fin le 31 décembre 2013) et en les compliquant. Vous l'aurez compris, ce défi est fait pour moi.


La littérature Scandinave comporte la littérature de cinq  pays : le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède. En 2011, Prune avait conçu deux défis : Scandinavie noire (un défi spécialisé dans les polars nordiques) et Scandinavie blanche (un défi spécialisé dans les littératures nordiques hors polars, mais incluant la SF, la littérature pour la jeunesse, etc.). Il, était aussi possible de s’inscrire à un défi Scandinavie blanche et noire à la carte (un défi mêlant polars nordiques et autres littératures nordiques). Voici quelques pistes de lecture proposées par Prune. 


dc3a9fi-scandinavie-noireJe vous présente les différentes catégories. En 2011, il y avait trois catégories différentes : Ourson, Flocon et Étoile des neiges . Ces 3 catégories existent toujours en 2012.Mais Prune nous propose en plus deux nouvelles catégories, qui  s’intitulent : Cristal et Blog-trotter.

 

 

 

 

 

Je vous donne le détail des cinq catégories :

 

Catégorie Ourson : lire au moins un livre de chacun des 5 pays nordiques (5 lectures au moins)

Catégorie Flocon : Catégorie Ourson + lire au moins 3 auteurs différents d’un même pays nordique (7 lectures au moins)

Catégorie Étoile des Neiges : Catégorie Flocon + lire au moins 3 livres d’un même auteur nordique (9 lectures au moins)

Catégorie Cristal (c’est une catégorie avec 2 possibilités pour compliquer encore un peu) : Catégorie Étoile des neiges + lire au moins 6 livres d’un même auteur nordique (12 lectures au moins) ou Catégorie Étoile des neiges + lire au moins 6 auteurs différents d’un même pays nordique (12 lectures au moins)

Catégorie Blog-trotter : lire au moins 3 auteurs différents de chacun des 5 pays nordiques (15 lectures au moins)

 

Je me suis donc inscrite en Cristal noir avec Indridason pour auteur. En effet, puisque j'ai le droit de m'appuyer sur mes lectures précédentes, il ne me reste qu'un livre à lire pour atteindre cette catégorie. Pour faire bonne mesure, je suis aussi inscrite en Cristal blanc, avec la Norvège comme pays : il me reste trois livres à lire.


Pour faire bonne mesure, je suis aussi inscrite en Blog-Trotter noir : il me reste six livres à lire. Je n'ai pas oublié Blog-trotter blanc : il ne me reste dans ce cas que quatre livres à lire. En résumé, je n'ai que 13 livres à lire pour terminer ces défis. Sans vouloir paraître présomptueuse, je crois que j'en lirai plus.

 

Je n'ai garde d'oublier mon bilan pour l'année 2011. Plus que des chiffres et des titres, participer à ce défi m'a procuré un énorme plaisir de lecture, que je suis ravie de poursuivre pour deux années encore.Par contre, je dois reconnaître qu'avec ma manie de tenir un planning de lecture (un scandinavie blanc lu pour un Scandinavie noir terminé), je parviens à une parfaite égalité entre les défis.

 

Scandinavie noire : 17 livres lus, validé en Etoile des neiges - Islande - Indridason et Suède Sjöwall et Wahlöö.

  1. La femme en vert / Arnaldur Indridason (2001) -> Islande noire
  2. Le cadavre dans la voiture rouge / Ólafur Haukur Simonarson (1986) -> Islande noire
  3. Le dresseur d’insectes / Arni Thorarinsson (2007) -> Islande noire
  4. Le septième fils / Arni Thorarinsson (2008) -> Islande noire
  5. La voix / Arnaldur Indridason (2002) -> Islande noire
  6. L’homme du lac / Arnaldur Indridason (2004) -> Islande noire
  7. Un cœur de cuivre / Lena Lehtolainen (1995) -> Finlande noire
  8. Hiver arctique / Arnaldur Indridason (2005) -> Islande noire
  9. Madame la présidente / Anne Holt (2006) -> Norvège noire
  10. L’homme qui partit en fumée / Maj Sjöwall & Per Wahlöö (1966) -> Suède noire
  11. La chanteuse russe / Leif Davidsen (1988) -> Danemark noir
  12. Hypothermie / Arnaldur Indridason (2007) -> Islande noire
  13. Vingt-deux, v’là des frites / Maj Sjöwall & Per Wahlöö (1970, autre forme du titre : Meurtre au Savoy) -> Suède noire
  14. Roseanna / Maj Sjöwall & Per Wahlöö (1965) -> Suède noire
  15. Cyanure / Camilla Läckberg (2006) -> Suède noire
  16. La voiture de pompiers disparue / Maj Sjöwall & Per Wahlöö (1969) -> Suède noire
  17. Disparitions à la chaîne / Åke Smedberg (2001) -> Suède noire

 

Scandinavie Blanche : 17 livres lus, validé en Etoile des neiges Suède, Norvège et Mazetti.

  1. Entre Dieu et moi, c’est fini / Katarina Mazetti (1995) -> Suède blanche (jeunesse)
  2. Virginia / Jens Christian Grøndahl (2000) -> Danemark blanc
  3. Jamais avant le coucher du soleil / Johanna Sinisalo (2000) -> Finlande blanche
  4. Le voleur de vie / Steinunn Sigurdardóttir (1997) -> Islande blanche
  5. La poudre à prout du professeur Séraphin / Jo Nesbø (2007) -> Norvège blanche (jeunesse)
  6. Les chevaux fantômes et autres contes / Karen Blixen (posthume 1975) -> Danemark blanc
  7. Le livre de Noël / Selma Lagerlöf -> Suède blanche
  8. La femme fidèle / Sigrid Undset (1936) -> Norvège blanche
  9. Lettres en provenance de la nuit / Nelly Sachs (1950-1953) -> Suède blanche
  10. Le cheval soleil / Steinunn Sigurðardóttir (2005) -> Islande blanche
  11. Un vagabond joue en sourdine / Knut Hamsun (1909) -> Norvège blanche
  12. La ferme africaine / Karen Blixen (1937) -> Danemark blanc
  13. Entre le chaperon rouge et le loup, c’est fini / Katarina Mazetti (1998) -> Suède blanche (jeunesse)
  14. La fin n’est que le début / Katarina Mazetti (2002) -> Suède blanche (jeunesse)
  15. Les chaussures italiennes / Henning Mankell (2006) -> Suède blanche
  16. Pani, la petite fille du Groenland / Jørn Riel -> Danemark blanc (jeunesse)
  17. Cent portes battant aux quatre vents / Steinunn Sigurðardóttir (2002) -> Islande blanche
Repost 0
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 09:55

fanny-saintenoy_Juste-avant_flammarion.jpgMerci à Livres d'Ed-en d'avoir fait voyager ce livre jusqu'à moi.

 

Quatrième de couverture :

Voici un texte qui alterne poésie douce et drôlerie franche. Par la voix d'une très vieille dame sur son lit de mort, et par celle de son arrière-petite-fille, une jeune femme que la vie moderne bouscule, cinq générations parlent. Face aux duretés de la vie, face à la mort qui sème la zizanie, leurs histoires transmettent une gaieté indéfectible. Un premier roman, un récit court qui traverse le siècle, réussite rare de vigueur et de simplicité.

 

Mon avis :

 

Ce livre est un premier roman. Bonne nouvelle : il n'est pas rempli de promesses sur l'oeuvre à venir de l'auteur, il est une réussite. J'ai eu même envie de dire "ça ne se voit pas que c'est un premier roman" pour parler avec autant de gouailles que l'héroïne.


Ce roman peut autant se définir par ce qu'il n'est pas que par ce qu'il est. Il n'est pas pesant, il n'est pas larmoyant. La vie de l'héroïne balaie le siècle mais jamais au grand jamais, même dans les temps forts de ce siècle (première guerre mondiale, seconde guerre mondiale, mais aussi première guerre en Irak, dont on parle fort peu, finalement), elle ne sera une pesante reconstitution historique, parce que ceux qui ont vécu ces périodes ne ressentent pas le besoin de détailler le savon qu'ils utilisaient ou les réclames qui couvraient les murs. 


Pas larmoyant, certes, mais pas non plus idyllique. Il n'aurait plus manqué qu'au soir de sa vie, Granny, comme l'appelle affectueusement Fanny, la narratrice (l'auteur ?) sombre dans la béatitude la plus profonde et nimbe de rose les heures les plus difficiles et les plus douloureuses de sa vie. Ce qu'elle a vécu, ce qu'elle a souffert, elle s'en souvient. L'injustice de la mort de sa vie. La cruauté des religieuses. L'indifférence de sa mère, femme autoritaire comme il y en avait plus qu'on ne croit en cette période. L'absence des hommes, disparus ou partis. Elle ne croit pas à l'hérédité, pourtant de génération en génération, une femme se retrouve seule avec sa fille unique à élever. Il paraît qu'il faut juste se rendre compte de ce schéma répétitif pour briser la fatalité. Je me demande ce que Fanny penserait de ce jugement.

 

Bien sûr, en lisant ce livre, j'ai pensé à ma propre aïeule qui elle aussi avait deux filles pendant la première guerre mondiale, un mari au front, revenu blessé lui aussi. J'ai pensé à cette longue chaîne féminine qui m'unit à elle, Geneviève, en passant par ma grand-mère, qui avait 39 ans à la naissance de ma mère. J'ai pensé à mon grand-père qui manifestait en 36 et qui n'est pas allé aussi loin que Louis - n'ai-je pas déjà dit que ma grand-mère avait une forte personnalité et que quand on a cinq filles à élever, on ne s'expose pas exagérément ? 

 

Ce qui se dégage aussi de ce texte est la profonde tendresse entre l'aïeule, mourante, et son arrière-petite-fille. Les deux voix se répondent avec beaucoup de douceur, sans que jamais leur alternance ne paraisse artificielle. Au contraire, j'ai eu l'impression de découvrir comme un contrepoint musical, chant et contre-chant, entre ses deux voix. Les souvenirs et les regrets aussi, pourrai-je dire si le titre n'était déjà pris. Les voyages de Fanny remplacent tous ceux que Granny n'a pu faire - et n'a même pas eu envie de faire. Les photos, ces morceaux de temps arrêtées, sont interprétées différemment par les deux femmes mais l'émotion ressentie est partagée également. Et toujours, cette douceur et cette délicatesse nous rendent les personnages particulièrement attachants.

 

Juste avant est un livre touchant, délicat, à découvrir absolument.

 

 

Rentree-litteraire.jpg

Challenge rentrée littéraire chez Hérisson

Defi-PR-4Défi premier roman chez Anne

Repost 0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 19:42

9782848931005FS

 

Merci à Babelio et aux éditions des deux terres pour l'envoi de ce roman.

 

Mon avis :

 

Il est des romans policiers juste moyens. Il est aussi des romans policiers bien écrits, à l'intrigue bien construite, qui savent tenir le lecteur en haleine. Instinct de survie est de ceux-là.

Bryn McKenzie est inspecteur dans le Wisconsin, autant dire dans une région où il ne se passe pas grand chose, où le dernier meurtre remonte à... très longtemps. Il n'empêche qu'elle est passionnée par son métier et qu'elle va jusqu'au bout des actions qu'elle a entreprises.

Jusqu'au bout, c'est répondre à un appel d'urgence dans une maison de campagne, c'est découvrir un couple assassiné - et leurs assassins encore présents sur les lieux. Pour sauver la seule survivante de la tuerie, elle s'enfuie avec elle dans la forêt. Elle n'aura qu'un but pendant cette nuit : survivre avec elle.

Tout repose sur Bryn - ou presque. D'où l'intérêt, bien exploité par l'auteur, de nous faire découvrir peu à peu toute la complexité de ce personnage. Divorcée, en couple avec Graham, un homme charmant, elle est la mère d'un ado "à problèmes", Joey, très attaché à elle et à son beau-père. Cette femme qui semble faite d'un seul bloc révèle peu à peu tout son courage, sa ténacité - et il en faudra pour échapper à ses poursuivants dans une nature bien moins hostile qu'eux - mais aussi ses failles, qui ont pris naissance dans un passé soigneusement refoulé.

J'ai certes mis du temps à me décider à lire ce roman mais une fois plongée dedans, il est difficile de le lâcher, tant l'auteur sait ménager ses effets, enchaîner les péripéties, faire intervenir de nouveaux personnages dans l'action et tenir le lecteur en haleine, alternant les points de vue (fugitives d'un côté, poursuivants de l'autre) tout en maintenant une narration fluide.

Au bout d'un moment (c'est à dire tout de même trois cents pages), je me demandais comment l'auteur résoudrait son intrigue quand surgit un coup de théâtre qui nous fait réexaminer tout ce que j'avais lu jusque là. Je n'aurai qu'un mot à dire : bluffant.

A lire si vous aimez les bons thrillers. Challenge Thriller

Ma cinquième participation au Challenge Thriller organisé par Cynthia

Ma première participation au défi 50 Etats, 50 billets de  Sofynet.50

Repost 0
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 11:43

Saisons.jpgéditions Belfond - 300 pages.

 

Circonstance de lecture :

 

Dans l'ordre chronologique, j'ai lu ce roman avant Mort à Harvard d'Amanda Cross . Les visions données de la ville de New York dans ces deux billets sont si opposées que j'ai voulu que les deux billets se suivent.

 

Mon avis :

 

Dans Mort à Harvard, New York est une ville magnifique, où il fait bon vivre. Une ville "propre" et soignée. Les saisons de la nuit montre l'envers du décor.

Ce livre ne s'apprivoise pas facilement, parce qu'il renvoie à l'histoire méconnue des laissés-pour-compe de Manhattan. Ceux qui ont permis que Manhattan existe, les ouvriers, comme Nathan, qui ont construit le métro ou, plus proche de nous, Treefog, SDF qui vit, comme beaucoup de gens (à mon grand étonnement) dans le sous-sol déserté de la ville.

Du riche univers new yorkais, nous ne saurons pas grand chose - quelle importance ? Tant d'auteurs en ont parlé, parfois de façon fort clinquante, que nous avons tous ces images àl'esprit, sans parler des très nombreuses séries télévisées qui s'y déroule. L'apprêté de l'écriture de Colum Mc Cann est telle que j'ai souvent pensé à Toni Morrisson.

Le récit est découpé en deux instrigues parallèles un chapitre sur deux est consacré à une histoire. Pour qualifier Nathan Walker et Treefog, je n'ai pas envie d'utiliser le terme d'anti-héros, car il signifierait qu'ils sont antipathiques ou remplis de défauts. Ils ont bien plus de courage à mener leur vie que d'autres à la leur gâcher en permanence.

Les saisons de la nuit est l'histoire de tous ces immigrés qui tentent de s'intégrer dans le melting pot américain. La bétise des préjugés (y compris chez des personnes qui enseignent l'amour du prochain) préterait presque à sourire n'étaient les souffrances qu'endurent Nathan, Eleonora et Clarence à cause de cette bétise.

Les saisons de la nuit est une fresque sublime.

Sur ce livre, je vous invite à lire le billet de Mimi, pour qui ce roman a été un vrai coup de coeur.

 

 

 challenge-ny-12 Challenge New York 2012 par Emily

Challenge-irlandaisChallenge de littérature irlandaise

challengeQuatreSaisonsChallenge quatre saisons

Logo-Voisins-Voisines-Calibri-noir-cadre-blanc.jpgChallenge voisins voisines 2012

Repost 0
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 10:36

Harvard.jpgédition 10/18 - 186 pages.

 

Quatrième de couverture :

 

Que fait Janet Mandelbaum, professeur de littérature à Harvard, ivre mort dans une baignoire ? Après avoir résolu l'Affaire James Joyce, Kate Fansler mène son enquête sur le campus de l'université de Harvard.

Mort à Harvard est un livre ironique, délicieux, un puzzle psychologique qui a obtenu le plus grand prix américain de littérature policière, le Nero Wolfe Award.

 

Mon avis :

 

L'héroïne Kate Fansler est une universitaire new yorkaise, très heureuse dans son métier, et surtout, dans le fait d'habiter et d'enseigner dans cette ville magnifique qu'est New York, une ville propre, nette, moderne, parfaite en somme. Elle ne vient à Harvard que pour tirer son amie Janet du mauvais pas dans lequel elle s'est fourrée - pardonnez la trivialité de mon propos. Je ne suis pas sûre que l'héroïne elle-même suppoterait que je parlasse ainsi d'elle, elle qui passe son temps à signaler la moindre incorrection dans son langage, comme si c'était follement amusant pour une grande universitaire de se permettre de telles erreurs.

 

Kate, l'héroïne, s'est désolidarisée de sa famille - à sa plus grande joie. Elle est mariée, mais son mari est très souvent en voyage, passionné qu'il est par son métier. Ils n'ont pas d'enfants, ce qui est dommage. Pas de son point de vue, non, ni de celui de ses amis. Mais, dixit un des personnages, une femme qui n'a pas d'enfants rate la meilleure part de sa vie.

 

L'intrigue policière n'est qu'un prétexte, ou peu s'en faut. Il est surtout question de la condition féminine et de la place des femmes dans le sommet de la société. Nous sommes à la fin des années 70 et Kate n'est pas une féministe, elle le revendique. Janet non plus - surtout que le féminisme est assimilé à l'homosexualité. Janet est une utopiste à sa manière puisqu'elle ne comprend pas qu'elle a été nommée par Harvard parce qu'elle est une femme. Qu'elle soit compétente est un bonus preque négligeable. Il en fallait une dans cette université où les femmes sont juste bonnes à payer des cotisations exhorbitantes en tant qu'étudiantes, et sont priées après de ne surtout pas venir y enseigner. D'ailleurs, une femme n'a pas à travailler et si elle étudie, c'est pour pouvoir être au même niveau intellectuel que l'homme qu'elle épousera, qu'elle chérira et dont elle aura beaucoup d'enfants.

 

Autant dire qu'il faut beaucoup de courage à une femme pour s'imposer dans ce milieu et pour imposer, comme Joan et Luellen leur préférence amoureuse. Si l'homosexualité masculine paraît bien toleré, ce qui m'a étonnée (ces hommes-là sont si charmants), son pendant féminin ne l'est pas du tout, et une lesbienne aura du mal, si elle divorce, à obtenir la garde de ses enfants, même si son mari affiche des défauts longs comme un jour sans pain. Je n'ai pas l'impression que les mentalités aient beaucoup évolué en trente ans. Sans rapport avec la condition féminine, l'antisémitisme latent m'a à peine choquée,comme s'il était consubtansiel à tant de clichés.

 

Kate met le doigt là où cela fait mal, tout en respectant les conventions des milieux universitaires. Il est plus facile de faire bouger les choses quand on appartient au système. Elle est lucide, plus sans doute que ceux qui ont approché Janet de son vivant.La fin du roman laisse à penser que ce système très fermé pourrait évoluer, bien qu'il soit désormais trop tard pour Janet.

ftr;cv"

Femmes-du-monde3-jpg

Challenge femme du monde

Repost 0
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 12:05

Ce challenge, c'est vraiment pour l'amusement et le plaisir, je n'ai pas de honte à le dire.

Voici les 20 bandes dessinées plébiscités par les membres de Livraddict.

 

1 ~ Maus, intégrale de Art Spiegelman
2 ~ Simon's Cat, tome 1 : Une calamité de chat de Simon Tofield
3 ~ Lou, tome 1 de Julien Neel
4 ~ La théorie de la contorsion de Margaux Motin
5 ~ Les aventures de Tintin, tome 2 : Tintin au congo de Hergé
6 ~ Blacksad, tome 1 : Quelque part entre les ombres de Juan Diaz Canales 8.74 42 votes
7 ~ Ma vie est tout à fait fascinante, tome 1 de Pénélope Bagieu 8.71 64 votes
8 ~ Le Combat ordinaire, tome 1 : Le Combat ordinaire de Manu Larcenet 8.68 19 votes
9 ~ Astérix, tome 01 : Astérix le gaulois de René Goscinny
10 ~ Seuls, tome 1 : La disparition de Bruno Gazzotti
11 ~ Autobiographie d'une fille Gaga de Diglee
12 ~ Kaamelott (BD), tome 1 : L'Armée du Nécromant de Alexandre Astier
13 ~ Aya de Yopougon, tome 1 de Marguerite Abouet
14 ~ Elinor Jones, tome 1 : Le bal d'hiver de Algésiras
15 ~ Maliki, tome 1 : Broie la vie en rose de Maliki
16 ~ Le Chat du Rabbin, tome 1 : La Bar-Mitsva de Joann Sfar
17 ~ J'aurais adoré être ethnologue de Margaux Motin
18 ~ Zombillénium, tome 1 : Gretchen de Arthur de Pins
19 ~ Lanfeust de Troy, tome 1 : L'ivoire du Magohamoth de Christophe Arleston
20 ~ Murena, tome 1 : La Pourpre et l'or de Jean Dufaux

 

En rose, les BD que j'ai lues. en mauve, celle que je compte lire.

Je vise la médaille de bronze (12 livres à lire).

 

bandedessine.png

Repost 0
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 11:56

Je l'avais annoncé dans mes bonnes résolutions : je m'inscris au baby challenge Manga organisé par Livraddict.


Voici donc la sélection des 20 titres Mangas les plus plébiscités par les membres du forum :

 

1 ~  Pluto, tome 1 de Naoki Urasawa
2 ~  Fruits Basket, tome 01 de Natsuki Takaya
3 ~  Quartier Lointain, intégrale de Jirô Taniguchi
4 ~  Bride Stories, tome 1 de Kaoru Mori
5 ~  Nana, tome 01 de Ai Yazawa
6 ~  Chi, une vie de chat, tome 1 de Konami Kanata
7 ~  Death Note, tome 01 de Tsugumi Ohba
8 ~  Switch Girl, tome 01 de Natsumi Aida
9 ~  Chobits, tome 1 de Clamp
10 ~  xxx Holic, tome 01 de Clamp
11 ~  Vampire Knight, tome 01 de Matsuri Hino
12 ~  Tsubasa RESERVoir CHRoNiCLE, tome 01 de Clamp
13 ~  Monster, tome 01 : Herr Doktor Tenma de Naoki Urasawa
14 ~  Ikigami, préavis de mort, tome 01 de Motorô Mase
15 ~  Doubt, tome 1 de Yoshiki Tonogai
16 ~  Black Butler, tome 01 de Yana Toboso
17 ~  Alice 19th, tome 1 de Yuu Watase
18 ~  Fullmetal Alchemist, tome 01 de Hiromu Arakawa
19 ~  Love Hina, tome 01 de Ken Akamatsu
20 ~  Bakuman, tome 01 de Takeshi Obata

 
Fin 2012, les médailles seront remises :

Médaille d'or : 20/20
Médaille d'argent : 16/20
Médaille de bronze : 12/20
Médaille de chocolat : 8/20

 

Je vise encore une fois la médaille en chocolat, afin de découvrir un genre que je ne connais pas du tout. Je compte beaucoup sur mon inscription à la bibliothèque de Rouen pour découvrir ce gentre.

 

mangasg.png

 

 

Repost 0
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 10:18
Réfléchir longtemps si je vais m'inscrire ou non à un challenge est absurde. Si je réfléchis, c'est que j'ai envie de m'inscrire, autant sauter le pas rapidement.
Voici le programme de lecture 2012 concocté par Ys : 12 catégories de 12 titres ou auteurs chacune, choisis selon ses goûts et ses envies. Son but (pas très éloignés de mes bonnes résolutions 2012 ) est de découvrir des auteurs ou des espaces,
Je vais essayer de l'accompagner dans sa démarche (j'ai bien dit essayer)

Les billets des participants seront à publier les 12 ou 21 du mois (ça fait le même nombre de 1 et de 2…)

 

Voici les douze catégories :

 En orange, les catégories que je trouve facile à réussir pour moi, avec les auteurs ou oeuvres que je lirai sans doute et ce que je prévois de lire.  En rose, les catégories réussis, en gris, les liens.

 

1 / Auteurs espagnols contemporains

Nuria Amat
Robert Juan Cantavella
Javier Cercas
Manuel Chaves Nogales
Ignacio Del Valle
Ildefonso Falcones
Almudena Grandes
Javier Marías
Juan Manuel de Prada
Alfonso Mateo-Sagasta
Rosa Montero
Enrique Vila-Matas

 

2 /Australasie

Geraldine Brooks
Eleanor Catton
Alan Duff
Janet Frame
Nikki Gemmell
Sonya Hartnett
Shirley Hazzard
Kate Grenville
Kate Morton
Elliot Perlman
Kim Scott
Tim Winton

 

3 – Nobel de littérature : 

Camillo José Cela
John Maxwell Coetzee
André Gide
Ernest Hemingway
Jean-Marie-Gustave Le Clézio
Sinclair Lewis
Toni Morrison
Herta Müller L'homme est un grand faisan sur terre 
V.S. Naipaul
Kenzaburo Oé
José Saramago
Mario Vargas Llosa

 

4 – Pavés

Russell Banks : Continents à la dérive
Albert Cohen : Belle du Seigneur
Jonathan Franzen : Freedom
Susan Fromberg Schaeffer : Folie d’une femme séduite

Dennis Lehane : Un pays à l’aube
Vladimir Nabokov : Ada ou l’ardeur
Joyce Carol Oates : Bellefleur
Richard Powers : Le temps où nous chantions
Shane Stevens : Au-delà du Mal
Sarah Waters : L’indésirable
William T. Vollmann : La famille royale
Don Winslow : La griffe du chien
 

5 – Classiques français: 


Honoré de Balzac : Le lys dans la vallée
Jules Barbey d’Aurevilly : L’ensorcelée
Denis Diderot :  Les bijoux indiscrets de Diderot 

Denis Diderot : La religieuse
Romain Gary : La promesse de l’aube
Louis Guilloux : Le pain des rêves
Joris Karl Huysmans : A rebours
Lesage : Histoire de Gil Blas de Santillane
Jean Lorrain :
La maison Philibert
Marivaux :
Le paysan parvenu
Stendhal : Chroniques italiennes
Michel Tournier : Le roi des Aulnes


6 – Auteurs latino-américains : 


José María Arguedas
Roberto Bolaño
José Donoso
Guillermo Fadanelli
Santiago Gamboa
Tomas Eloy Martinez
Horacio Castellanos Moya

  Adios Hemingway de Léonardo Padura

Lucía Puenzo
Carlos Salem
Enrique Serna
Juan Pablo Villalobos

 

7 – Jeunes auteurs américains (nés au plus tôt en 1970)

Dave Eggers
Nell Freudenberger
Lauren Groff
Ida Hattemer-Higgins
Hillary Jordan
Attica Locke
Dinaw Mengestu
Marisha Pessl
Jonathan Safran Foer
Wells Tower
David Treuer
Carolyn D. Wall

 

8 – Auteurs en Mc

Stuart MacBride
Ed McBain
Carson McCullers
Val McDermid
Gregory McDonald
Ian McEwan
Patrick McGrath
Jon McGregor
Thomas McGuane
William McIlvanney
Jay McInerney
  La douleur de Manfred de Robert McLiam Wilson

 

9 – Scandinaves

Jonas Bengtsson
Karen Blixen
Morten Brask
Leif Davidsen
Mons Kallentoft
Henning Mankell
Jo Nesbo
Hakan Nesser
Morten Ramsland
Steve Sem-Sandberg
Arni Thorarinsson
Linn Ullmann

 

10 – Biographies

Zelda et Scott Fitzgerald, Kendall Taylor
Lincoln
, Gore Vidal
Jack London
, Jennifer Lesieur
Oscar Wilde
, Richard Ellmann
Magellan
, Stefan Zweig
Winston Churchill,
François Kersaudy
Elizabeth Iere, la royauté au féminin
, Bernard Cottret
Giordano Bruno,
Bertrand Levergeois
Charles Dickens,
Peter Ackroyd
Le roi des Juifs
, Nick Tosches
Rolling Stones, une biographie
, François Bon
André Gide, le messager
, Pierre Lepape


11 – Auteurs francophones

Jean-Paul Dubois
Marc Dugain
Eric Chevillard
Jean Echenoz
Philippe Forrest
Jacqueline Harpman
Tombeau de Romain Gary de Nancy Huston
Régis Jauffret
Jonathan Littell
Patrick Modiano
Jean Rolin
François Tallandier

 

12 – Romans graphiques/Intégrales

L’art de voler, Altarriba
De cape et de crocs
, Ayroles
Black Hole
, Charles Burns
Tout seul
, Chabouté
Le complot
, Will Eisner
Pourquoi j’ai tué Pierre
, Olivier Ka
Le combat ordinaire,
Manu Larcenet
V pour Vendetta
, Alan Moore
From Hell
, Alan Moore
Maus
, Art Spiegelman
Blankets
, Craig Thompson
Green Manor
, Fabien Vehlmann

Repost 0

Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton