Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 21:40

 Napoleon.jpgEdition Le Dilettante - 212 pages et 6 pages d'annexe.

 

Mon résumé :

 

Le capitaine Pirate se prépare activement à l'élection du Pirate de l'année. Las ! Il échoue pour la douzième fois consécutive. Il décide alors de changer de vie et de se lancer dans l'apiculture. Cela tombe bien : son vieil ennemi Black Bellamy a justement une île à vendre, elle s'appelle Saint-Hélène.

 

Mon avis :

 

Je commencerai cet avis par un hors sujet total, autorisé par le caractère de ce livre, qui n'hésite pas à partir dans toutes les directions : Sainte-Hélène était le prénom d'une de mes aïeules, morte en couches à l'âge de 21 ans comme beaucoup de jeunes femmes à cette époque. Au milieu même d'une intrigue déjantée, le narrateur omniscient n'hésite pas à rappeler cette réalité tragique de la société victorienne.

Victorienne ? Eh, oui, le narrateur le rappelle assez souvent (et les personnages aussi) : nous sommes sous le règne de Victoria, personnalité préférée des anglais à cette époque.

Mais, ce n'est pas possible ! Victoria avait deux ans quand Napoléon est mort, elle ne régnait donc pas quand il a été emprisonné à Sainte-Hélène ! Je n'ai pas l'impression que ce petit détail ait beaucoup gêné le capitaine pirate, tout prêt à élever une statue en chips à sa souveraine bien-aimée.

Vous l'aurez compris, j'ai retrouvé ici l'humour noir, l'absurdité du premier volume (celui-ci est le troisième), les anachronismes également qui jalonnent une intrigue bien construite et pleine de rebondissement. Les aventures du capitaine pirate et de sa bande constituent un excellent divertissement que j'ai lu en un temps record (j'ai acheté ce livre cet après-midi même, à Rouen) et j'espère qu'elles auront autant de succès en librairie que le film qu'elles ont inspiré n'en a au cinéma. 


Challenge-anglais

Antoni : challenge God save the livre. 

Repost 0
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 10:10

Chasse-2.jpgédition Mylady - 478 pages.

 

Quatrième de couverture :

 

La demi-vampire Cat Crawfield est devenue agent spécial, engagée par le gouvernement pour débarrasser le monde de la racaille morte-vivante.
Elle n'a rien oublié de tout ce que Bones, son ex, lui a appris. Pourtant, lorsqu'elle se retrouve avec des tueurs aux trousses, elle est contrainte de faire de nouveau appel à lui. Les retrouvailles sont tumultueuses, et malgré tous ses efforts pour que leur relation demeure strictement professionnelle, Cat va découvrir que le désir ne meurt jamais... et que le ténébreux vampire compte bien souffler sur les braises encore chaudes.

 

 

Bit-lit-2012--logo1-

Ma troisième participation au challenge Bit-lit 2012

 

Mon avis :

 

S'il est un adjectif qui ne colle pas vraiment avec la bit-lit, c'est bien celui de réaliste. Pourtant, il me vient à l'esprit pour qualifier ce second tome.

D'abord, l'action ne reprend pas juste à la fin du premier tome. L'auteur n'a pas eu envie de faire du remplissage en nous comptant les quatre années d'apprentissage et de mission de Cat, les quatre années pendant laquelle elle a essayé d'oublier Bones et est devenue une sorte d'Anita Blake bis - les qualités vampiriques en plus.

Jeaniene Frost saisit Cat à un moment clé, celui où elle est obligée de quitter la Virginie, où elle a refait sa vie (contrainte et forcée), pour revenir dans l'Ohio (pour des raisons professionnelles et personnelles). Elle est bien entourée, il faut le dire, son équipe est solide. Je dirai même qu'elle n'a que l'embarras du choix si jamais elle voulait trouver un successeur à Bones : Dave, Juan, Cooper, Tate (surtout Tate) sont entièrement dévoués à leur chef, tout en étant eux-mêmes des combattants valeureux. Il existe une formule qui dit "il n'y en a pas un pour racheter l'autre". Ici, je devrais dire : "il n'y en a pas un qui laisserait sa place à l'autre au combat".

Mais Bones a retrouvé Cat, et s'il l'a retrouvé, c'est que quelqu'un se dit qu'elle n'est pas encore suffisamment morte. Mettre la main sur le commanditaire, les tueurs, le traître n'est pas une mince affaire surtout quand Cat découvre qu'on lui a caché beaucoup de choses (et ce "on' ne concerne pas seulement Bones) et que sortir avec un vampire bicentenaire n'est pas de tout repos, surtout quand ses copains et copines se mêlent de la partie.

L'intrigue est constamment inventive et bourrée de rebondissements. J'ai apprécié que dans cet univers, tout ne soit pas blanc ou noir. Il existe autant de nuances de gris qu'il est d'individus, tout comme il existe des dizaines de causes pour pousser un individu à agir comme il le fait, et ce qui peut être vécu comme une trahison (par Cat, notamment) peut être une loyauté envers quelqu'un ou quelque chose de plus important. Je ne parle pas bien sûr de ceux qui trahissent bêtement pour augmenter leur compte en banque, non, je pense à ceux qui avaient déjà une vie bien remplie et bien compliquée avant de la rencontrer.

Je terminerai par cette phrase sybilline : même si être une goule n'est pas facile tous les jours... certaines sont ravies de leur sort. 

 

50Ma participation pour l'état de Virginie au défi 50 Etats, 50 billets de  Sofynet.


 

Repost 0
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 00:54

A défaut de battre des records, j'ai au moins le moral cette semaine, grâce à ma coach qui ne m'a pas lâchée d'un coussinet.

 

J'ai donc lu :

- un livre pour le challenge Destination d'Evertkhorus. Le billet sera publié le dernier jour du STAR.

- Addiction au crime de Nora Roberts

- Chasseuse de la nuit, tome 1

- Chasseuse de la nuit, tome 2 

- Tonio Kröger de Thomas Mann (billet... quand je parviendrai à l'écrire).

- Une irrésistible envie d'aimer de Meg Cabot (billet dès le retour de Syl car c'est une lecture commune).

Démons ! de Royce Buckingham

Une aventure avec les savants de Gideon Defoe

Tara Duncan, tome 8 : l'impératrice maléfique

et le début de Filiation du crime de Nora Roberts(abandon au bout de 92 pages).

 

Logo-STAR-4-Les-lectures-de-LiyahLes lectures de Liyah

Repost 0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 19:37

Chasse.jpg

édition Milady - 504 pages

Mon résumé :

 

Cat est une jeune femme qui a un hobby peu ordinaire : elle chasse les vampires, puis raconte ses exploits à sa mère Justina. Cette dernière a été agressée par un vampire 22 ans plus tôt. Depuis qu'elle sait qu'elle est née de ce viol, Cat n'a de cesse de venger sa mère. Jusqu'au jour où sa route croise celle de Bones.

 

Mon avis :

 

J'ai un gros problème depuis que j'ai lu ce livre : moi, l'inconditionnelle de La communauté du Sud, je sens que je vais avoir du mal à retrouver la très brillante servante du Merlotte. Cat (chaton pour les intimes, c'est à dire Bones) est un personnage formidablement riche, que je regrette de ne pas avoir rencontré plus tôt (pas faute d'avoir ce livre dans ma PAL depuis plus d'un an).

Cat est intelligente et a beaucoup de coeur, deux qualités immenses qu'elle met à  profit en plus de sa combattivité et de sa capacité à remettre en cause ses certitudes. De plus, Bones est sans doute le vampire le plus séduisant et complexe que j'ai croisé jusqu'ici.

J'ai beaucoup aimé l'intrigue et ses rebondissements, bref, j'ai beaucoup aimé ce livre, et j'ai déjà largement entamé le tome 2.

 

 

50Ma participation pour l'état de l'Ohio au défi 50 Etats, 50 billets de  Sofynet.


 

 

 

Bit-lit-2012--logo1-

Ma deuxième participation au challenge Bit-lit 2012

Repost 0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 18:22

Tara-Duncan8.jpgéditions XO - 462 pages + 50 pages d'annexes

 

Mon résumé :

 

Tara Duncan a été bannie d'Autremonde, après avoir failli le détruire. Toute communication avec ses amis lui est interdite. La jeune fille s'apprête à fêter ses seize ans quand des nouvelles inquiétantes lui parviennent. Les parents de ses amis ont été attaqués simultanément par des sangraves. Magister n'a qu'à bien se tenir.

 

 

challe11.jpg challenge littérature jeunesse par Mélo

 

Mon avis :

 

J'ai attendu longtemps après sa sortie pour lire ce huitième tome, afin de pouvoir le lire et d'enchainer avec le tome 9. Une PAL immense et deux volumes d'Indiana Teller aident à patienter.

J'apprécie toujours autant la capacité de Sophie Audouin-Mamikonian à renouveler les péripéties d'un tome à l'autre tout en réexploitant des faits qui se sont passés dans les tomes précédents. Elle tisse ainsi une intrigue où les rebondissements ne manquent pas, qu'ils soient tragiques ou franchement comiques.

Le comique est nécessaire. Tout comme l'impératrice maléfique, la tonalité est très noire, et Tara devra affonter bien pire que ce qu'elle a déjà enduré - et elle a déjà enduré beaucoup. Message codé : ne ratez pas l'apparition de Bel.

Alors que lire la cartographie d'Autremonde est déjà très compliquée pour moi, Tara est amenée à visiter la planète des démons, ou plutôt devrais-je dire l'une de leur planète car elle découvre à sa grande stupéfaction l'existence de plusieurs mondes. Cette planète est en pleine mutation puisque les démons l'ont terraformée dans un but que je vous laisse découvrir. Ils sont devenus très beaux, ces démons, puisqu'ils ont décidé d'adopter une apparence humaine. Oui, adopter une apparence elfique est tout de même un peu gros, et personne ne s'y est essayé.

Parlons-en, des elfes, ou plutôt de l'elfe de coeur de Tara, Robin. Le pauvre. Il n'est pas très bien remis de ses précédentes aventures, et le dénouement me laisse à penser qu'il aura du mal à se remettre de celles-ci. Ce n'est pas maître Chem, trop rare dans ce volume (j'aimais beaucoup ce personnage) ou Mourmur Duncan, savant fou quasiment sous contrôle qui me diront le contraire.

J'ai un regrêt, cependant : Magister est devenu bien pâlichon, ce n'est plus vraiment le méchant à abattre des précédents volumes. Il n'est pas devenu plus humain, il aurait pu, non, il est juste devenu terne. J'espère que le tome suivant me fera changer d'avis.

 

logo-challenge-imaginaire

Challenge les mondes imaginaires par Arieste

 

Autremonde :


Planète pourvu de deux soleils. Chaque journée dure 26 heures, une semaine dure 10 jours. Sur cette planète habitent des sorceliers, à distinguer des pauvres nonsos que nous sommes, mais aussi des vampyrs, des elfes, des nains (Que ton marteau sonne clair !) et même des dragons et autres loups-garous. Cette dernière espèce a été délivrée de l'emprise de la terrible reine rouge lors d'une précédente aventure de Tara Duncan. Autremonde est divisé en plusieurs royaumes et empires, dont l'empire Omois dont Tara est l'héritière, le royaume du Lancovit, le royaume de Krasalvie, Hymlia ou encore Brontagne.

Repost 0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 22:39

 

une-aventure-avec-les-savants-de-gideon-defoe-les-pirates.jpg édition J'ai lu - 144 pages.

 

Mon résumé :

 

Le capitaine pirate et sa barbe sublime sont toujours près pour une aventure. Lui et son équipage pensent aborder un navire transportant de l'or. Hélas ! Black Bellamy, son grand rival, l'a dupé. A bord du Beagle, ils rencontrent un jeune scientifique, Charles Darwin. Et si c'était le début d'une grande aventure ?

 

 

challe11.jpg challenge littérature jeunesse par Mélo

 

Mon avis :

 

Après le film très réussi Les pirates ! Bons à rien, mauvais en tout ! j'ai eu envie de découvrir les livres qui l'avait inspiré. J'ajoute que cette lecture agréable me permet de valider trois challenges, sans être obligé d'augmenter mon dossier de navétologie.

Ce livre est très réussi, très drôle, bourré de rebondissements et d'absurdités. En effet, l'auteur joue non seulement sur la bétise des pirates (incommensurable), sur leur cruauté (périodique, il faut bien se distraire) mais encore sur les mutiples anachronismes. Ne ratez sous aucun prétexte le salon de la piraterie ou la visite au parc d'attraction.

Bien sûr, j'ai noté des différences avec le film - et heureusement. Le livre est plus sombre, et ne rechigne pas à utiliser l'humour noir. Il n'hésite pas à pointer du doigt la bétise, qui n'est pas que l'apanage des pirates, l'étroitesse d'esprit et l'égoïsme forcené de quasiment tous les protagonistes.

En revanche, Mister Bobo est là, et bien là. Il est bien plus intelligent que le capitaine Pirate, à qui il n'hésite pas à dire sa façon de penser.

N'oubliez pas de faire le quizz final !

logo-challenge-victorienChallenge Victorien par Aymeline

Challenge-anglais

Antoni : challenge God save the livre. 

Repost 0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 17:46

Battleship-Poster-Alexander-Skarsgard.jpgJ'ai un mot d'ordre : jamais deux sans trois. Aussi, et pour la dernière fois avant longtemps (je l'espère), je vais écrire un article sur un navet. Pas un navet livresque, non, un navet cinématographique. Puis rappelez-vous :

- les légumes sont bons pour la santé.

- écrire un article sur un tel sujet est follement reposant, pour moi.

 

Le film : Battleship de Peter Berg. Vous fuyez déjà ? Vous avez raison. Moi non. Je sentais son potentiel et je n'ai pas été déçue. D'ailleurs, je cède à la parole à Nunzi, qui en parlera bien mieux que moi pour introduire le sujet.

 

"Battleship, c'est d'abord l'histoire d'un marin, Stone (mais où ont-ils pêché ce prénom ?) que vous verrez en photo ci-contre. Stone a un petit frère qui ne fait que des bétises (au minimum). Je compatis : les petits frères, j'en ai un, et parfois ils font des bêtises dès leur naissance. Seulement, là, le Alex (tiens ! Un prénom normal), il obtient le prix de "pire petit frère de l'année". Et encore, je me demande s'il n'a pas été adopté, parce que les deux frangins ne se ressemblent même pas. Les miens non plus, mais au moins, mes deux ostrogoths de frères ont le même caractère (ils sont gentils, ils ne font pas de bêtises). Là, Stone est le grand frère idéal, qui pense à cuisiner un gâteau pour l'anniversaire de son incapable et nullissime petit frère.

Bon, le gâteau a la taille d'un smarties obèse. C'est l'intention qui compte, non ?

Déjà, là, le scénario est in-vrai-sem-blable. La bonne nouvelle : il le sera constamment. Sharon, tu peux continuer ? Merci".

 

Nunzi vient de vous faire la synthèse des dix premières minutes de ce nanar qui dure deux heures dix. Je crois que je suis allée au bout du film (j'ai peut-être dormi à un moment). Je résume :

- pas de scénario autre qu'un patriotisme exacerbé.

- un militarisme militant. Engagez-vous dans la marine et vous rentrerez dans le rang.

- un copier/coller de films à succès. Alex m'a fait pensé à James T Kirk (Chris Pine) dans le dernier Star Trek - à condition d'ôter à James toutes ses qualités, de grossir ses défauts et de lui en rajouter. Star Trek, encore, pour quelques scènes que je ne citerai pas, pour ne pas vous gâcher le plaisir si vous regardez... Star Trek. Les différences sont dans le brio du scénario et des dialogues du film de JJ Abrams..

- non, parce que quand j'ai entendu les dialogues, j'ai vraiment failli éclater de rire. Heureusement, nous n'étions que cinq dans la salle, je n'ai gêné personne.

- le héros a une petite amie à la capacité pulmonaire incroyable et aux jambes interminables.

 

Des points positifs, néanmoins :

- l'apparition des vétérans (pas crédible, mais bon.... Il y a eu au moins UNE idée).

- Pénélope 3. Elle est charmante.

- les effets spéciaux, réussis (il ne manquerait plus que cela).

- Hawai est magnifique. Le film Les descendants avec Georges Clooney aussi.

 

50Ma participation pour l'état d'Hawai au défi 50 Etats, 50 billets de  Sofynet.


 

 

 

Sinon, comme j'estime en avoir assez fait dans le domaine des navets, je vous laisse : ma coach perso m'attend.

 



Repost 0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 19:05

Demons.jpgEdition Castelmore - 220 pages.

 

Mon résumé :

 

Nat est  orphelin. Sa route a croisé celle d'un homme généreux et depuis, il est devenu gardien de démons. Ce travail semble de tout repos, à condition de respecter les consignes. A condition ....

 

 

challe11.jpg challenge littérature jeunesse par Mélo

 

Mon avis :

 

Ce qui m'a attiré tout d'abord dans ce livre est sa couverture que j'ai trouvé très drôle et très coloré. Un petit démon en action ? Pourquoi pas ?Je l'ai aussitôt emprunté.

Ce livre devrait plaire au public auquel il est destiné, à savoir de jeunes ados pas toujours tentés par la lecture. Les chapitres sont courts, les rebondissements nombreux, et l'intrigue emprunte la structure du conte. Le jeune Nat ne transgresse-t-il pas un interdit ? N'a-t-il pas délaissé son rôle pour inviter une... une ... une fille ! Les règles sont très précises, cependant le gardien de Nat n'est plus là pour les lui enseigner. Qu'aurait fait Tom sans l'épouvanteur ? Sans doute pas grand chose. Nat, lui, doit se débrouiller pour réparer son moment d'égarement, aidé par ses trois démons familiers, un chien, sa belle (par intermittence) et un gamin des rues venu cambrioler avec un copain.

C'est là que le roman bascule parfois. Nous ne sommes pas seulement dans la littérature jeunesse fantasy, nous découvrons aussi la vie de certains ados dont personne ne se préoccupe, qui skatent, qui squattent, vivent comme ils peuvent. D'autres cherchent à se faire peur en les rejoignant, ils savent que papa/maman les attendent pour dîner.

Démons ! n'est pas un roman inoubliable, mais il est bien écrit, efficace, et distrayant. Je n'en demandais pas plus.

 

Defi-PR-4fi premier roman chez Anne

Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 23:39

alphabet-ring 1Chose promise, chose due : à la demande générale de deux personnes qui se reconnaîtront, j'ai lu le 31e tome des aventures d'Eve Dallas, lieutenant à New York en 2060 : Addiction au crime. 

Je vous rassure tout de suite, je ne me suis pas précipitée chez le libraire le plus proche afin de combler un manque littéraire certain. Non. Je suis simplement allée faire mes courses dans le supermarché de la commune voisine (1831 habitants) et dans le rayon librairie de celui-ci se trouvaient moult romans de Nora Roberts, dont ce fameux tome 31. Comme je n'ai pas trouvé de navets, je me suis dit que celui-ci conviendrait.

Je tiens à rassurer tout le monde (enfin, deux personnes) : oui, Eve est toujours mariée avec Connors, même si le chemin fut chaotique/mouvementé/tortueux/torturé (cocher toutes les cases).

D'ailleurs, le tome s'ouvre sur un petit voyage en amoureux en Irlande, dans la famille de Connors. Le charmant couple rencontre la tante de Connors, ses enfants, ses petits-enfants. Particularité : leurs prénoms commencent tous par un S. Une formule mémotechnique, sans doute. Heureusement pour Eve, qui s'ennuyait ferme, un crime eut lieu. Douze ans que ce n'était pas arrivé ! C'est avec une joie non pareil qu'elle initia le petit Sean (ou Seamus ? Je les confonds) au bonheur de trouver un cadavre et de préserver la scène de crime. Heureusement (bis), l'auteur ne nous gratifia pas de leur séjour en Italie (pas de cadavre !!! Quel scandale). Elle nous compta le bonheur de revenir à New York et de baigner dans les crimes les plus sordides, horribles, cruels. Quel soulagement pour Eve !

Bien sûr, elle enquête très vite sur un autre meurtre. Bien sûr Nora Roberts (150 romans à son actif) fait toujours autant confiance à ses lecteurs et répète toujours chaque info deux fois. Je suis ravie : elle maîtrise bien le copier/coller sur son ordinateur.

Avis aux fans : il reste encore 15 tomes à paraître en France.

Billet écrit avec les miaulements de Chablis en fond sonore.



Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 11:19

Bonjour à tous et merci à tous ceux qui se sont inscrits au challenge Paris.

 

Je l'ai mis "en pause" car j'ai découvert qu'il existait déjà un Challenge Paris je t'aime, organisé par L'ogresse de Paris.

 

Je préfère donc, pour l'instant, mettre le challenge en pause et voir comment il sera possible de faire évoluer les choses.

 

Edit de 20 h 38 : bonne nouvelle. Les deux challenges vont fusionner. Je mets le billet à jour dès que possible.

 


 



Repost 0

Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton