Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 20:58

New-York.jpg

édition Marvel Panini France - 180 pages.

Mon résumé :

 

Kain Walker est un excellent policier new yorkais, apprécié de ses collègues. Il leur cache pourtant son secret : il est gay. Il s'interdit toute relation suivie, jusqu'au jour où il rencontre Mel, un jeune serveur.

 

Mon avis :

 

J'ai adoré !


J'ai lu les quatre tomes à la suite, de cette formidable histoire d'amour, narrée avec émotion et pudeur. J'ai aimé la force de cette histoire, l'intelligence avec laquelle Marimo Ragawa la raconte. Elle ne tombe dans aucun piège, et ne se montre pas non plus angélique. Homophobie, racisme, SIDA, honte de soi, rien n'est esquivé. La tolérance n'est pas toujours là où l'on pense, l'intolérance encore moi.

 

Le dénouement de ces quatre tomes est magistralement émouvant.

 

New York New York est mon coup de coeur du mois de juin, l'alchimie parfaite entre récit, dessin et narration.

Repost 0
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 21:17

Les jours se suivent et se ressemblent sur mon blog. Je suis débordée par les obligations professionnelles et les problèmes divers. Aussi, histoire au moins que mon blog permette un partage, je voudrai vous parler ce soir du tout premier album que j'ai aimé : Babacar, interprêté par France Gall, paroles et musique de Michel Berger, sorti en 1987.

 

L'album comporte neuf chansons, je les écoutais en boucle sur mon baladeur (cadeau de mon cousin Bertrand) et j'usais les nerfs d'à peu près tout le monde avec cette cassette. A l'époque, mes chats se nommaient Rose, Nanoute (oui, déjà à l'époque), Scat Cat et Véra.

 

Que dire ? Les chansons sont presque toutes connues. Babacar, chanson éponyme et troisième de l'album, cotoie Ella, elle l'a, hommage à Ella Fitzgérald et la superbe Chanson d'Azima, sans oublier Evidemment hommage à Daniel Balavoine.

 

Je préfère vous présenter un morceau méconnu, le dernier de l'album, C'est bon que tu sois là.

 

 

 

 

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-2

Repost 0
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 18:27

Cette semaine, je diversifie mes billet : peu de lecture, beaucoup de photos, et un peu de musique.

 

Je voulais donc parler d'un artiste qui me tient particulièrement à coeur : Michel Berger et de son album Différences. Paru en 1985, cet album contient dix chansons. La plus connue, celle qui fut pour moi une révélation, est Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux :

 

 

 

J'aime aussi beaucoup Si tu plonges, première chanson de l'album :

 

 

 

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-2

CHallenge des notes et des mots chez Anne

Repost 0
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 00:46

Stuart-Little.jpgEdition Puffin - 131 pages.

 

Mon résumé :

 

A New York, Les Little accueillent leur deuxième fils. Stuart se révèle très différent de son frère ainé, George, il a tout d'une souris, si ce n'est qu'il parle, marche, s'habille comme un humain ordinaire (mais plus rapidement tout de même). Et la vie n'est pas toujours facile quand on est une souris dans un monde d'hommes. 

 

Logo-challenge-gilmore-girls-KarineChallenge Gilmore Girl 

 

Anecdote :

 

EB White a eu l'idée de ce livre après avoir rêvé d'un jeune garçon qui se comportait comme une souris.

 

Mon avis :

 

Ne lisez pas le résumé de l'éditeur : il vous raconte toute l'histoire. Regardez le film, oui, éventuellement : il est assez fidèle, mais comporte tout de même de grandes différences, ne serait-ce que dans le dénouement. Le film est loin d'être mauvais, je préfère nettement le livre.


J'ai été étonnée à la vitesse à laquelle je l'ai lu, bien que j'ai choisi la version anglaise. Stuart est immédiatement attachant, par ses différences, certes, mais surtout par sa volonté qu'il a et qu'il partage avec sa famille de mener la vie la plus normale possible.


Le style est agréable, plein d'humour, et légèrement décalé. Les morceaux de bravoure sont nombreux, mon préféré reste le sauvetage de Stuart par Margallo. New York, à hauteur de souris, est une ville plus dangereuse qu'agréable.

 

Ce n'est plus un Stuart enfant que nous suivons (et qui permet de réaliser un 2 et un 3) mais un Stuart adulte que nous trouvons dès le dernier tiers de ce récit, prêt à prendre sa vie en main, même si cela signifie quitter sa famille pour chercher celle qu'il aime.

 

Stuart little est un classique de la littérature jeunesse, à faire découvrir aux plus jeunes.

 

challe11Challenge littérature jeunesse par Mélo

challenge-ny-12Challenge New York 2012 organisé par Emily. 

Défi anglaisDeuxième participation au Défi lire en anglais : I read in english.

Challenge la littérature fait son cinéma par Will

Repost 0
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 17:55

challange-agatha-christieMon résumé :

 

Nadine est une célèbre danseuse. Elle est surtout membre d'un réseau spécialisé dans la contrebande et autre joyeusetés. Vouloire faire chanter le cerveau de la bande n'était sans doute pas une bonne idée, ce que confirme la découverte de son corps dans une maison abandonnée.

Au même moment, ou presque, Anne Beddingfield est témoin de la mort accidentelle d'un homme, tombé sur les rails du métro. Le seul autre témoin est un mystérieux homme au complet marron. Anne ne tarde pas à découvrir qu'il rôdait également près de la maison où Nadine a été assassinée. Orpheline, sans le sou, Anne veut résoudre ce mystère, qui la conduira jusqu'en Afrique du Sud.

 

Mon avis :

 

Ce livre est le quatrième roman d'Agatha Christie. Il a été publié en 1924, à mi chemin entre le roman d'espionnage et le roman policier. Nous découvrons dans cette histoire un personnage que nous retrouverons, le colonel Race, membre des services secrets. J'anticipe, car ce roman m'a laissé sur ma faim.

La technique narrative est enlevé : après un prologue mettant en scène Nadine, deux narrateurs alternent. D'un côté, nous avons Anne, une jeune fille volontaire et cultivée, nourrie de romans d'aventures mais sevrée d'affection. Son père était un brillant savant, et préférait nettement ses études à sa fille unique. Sa mort la laisse sans un sou, libre enfin. Le second, un peu moins présent, est le très distingué Sir Eustache Pedler. Malencontreusement pour lui, il est le propriétaire du moulin dans lequel Nadine a été assassiné - et plus personne ne veut le louer. Il est presque aussi malheureux que lord Cartheram, le héros du secret des Chimneys. Presque ? Non, plus ! Il est affligé d'un, de deux, de trois, puis de quatre secrétaires, des personnes qui ne songent qu'à le faire travailler, et pas du tout à effectuer leur tâche en le laissant tranquille. Il envisage même d'écrire non plus ses mémoires, gracieusement enjolivées, mais les mémoires de ses secrétaires. Il aura fort à dire dans ce roman.

Anne prédomine, parce qu'elle a une forte tendance à s'attirer toute sorte d'ennuis fortement désagréable, dont la plus courante est la tentative de meurtre. Heureusement, Anne a beaucoup de chance, et parvient à s'en sortir sans trop de dommage à chaque fois grâce à la chance et à sa vivacité d'esprit hors du commun. C'est qu'elle a le caractère bien trempée, Anne, comme le confirmera l'épilogue du récit, et ce n'est pas une petite tentative de meurtres qui l'empêchera de démasquer le coupable et d'innocenter l'homme qu'elle aime - ne faut-il pas un peu d'amour dans un roman d'aventures ?

L'intrigue nous entraîne de Grande-Bretagne en Rodhésie, en passant par l'Afrique du Sud. Mon regrêt, au milieu de cette légèreté, est la vision très colonialiste qui est donnée de l'Afrique du Sud. Nous n'y croisons que des gentlemens bien civilisés, que rien n'empêchera de prendre leur thé, les "indigènes" sont tenus à distance, loin très loin.La sauvagerie, est, paraît-il, inhérante à ce pays, on ne peut rien y faire - discours qui m'ont particulièrement hérissés, même s'ils apparaissent en filigrane de l'intrigue principale.

L'homme au complet marron est un roman d'aventures policières d'un autre temps, à lire avec indulgence.

 

Challenge-anglais

Antoni : challenge God save the livre. 

Ma vingt-septième participation au Challenge Agatha Christie organisé par George. 


Repost 0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 19:04

Ce billet illustre une chose : je suis encore en retard dans la publication de billet !!!

 

J'ai participé au Spring Livr@book 2012 organisé par Tiboux.

 

Ma swapée était Acsylé.

 

Voici ce qu'elle m'a envoyé, et comme vous pouvez le constater, j'ai été particulièrement gâtée :

 

P040612_19.12.jpgEn plus du livre tiré de ma wish-list Coraline de Neil Gaiman, des deux marques-pages et de la carte postale de Nantes, Acsylé m'a envoyé Le théorème des Katherine de John Green.

 

Merci beaucoup à   Acsylé et à Tiboux l'organisatrice.

 

P040612_19.13.jpg

Repost 0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 17:11

001.jpg

 

 

Je n'ai pas mis sur le blog des photos de famille depuis longtemps. En voici une nouvelle, scannée dimanche.


Elle date de 1930.


A gauche, Georgette, ma grand-mère, vingt ans, tient sur ses genoux sa fille aînée, Lucienne, un an. Sept autres enfants suivront. A droite, Geneviève, mon arrière-grand-mère. Elle a 42 ans sur la photo et tient sur ses genoux son petit-fils Gérard. Entre les deux, Pierre, qui (mais je peux me tromper) n'est pas follement ravi d'être là et a très envie de s'en aller.


Pierre et Gérard sont les enfants de Suzanne, seconde fille de Geneviève, âgée de 19 ans à l'époque. Est-ce elle qui prend la photo ? Mystère.

Repost 0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 12:03

La photo date de 2008.

 

Imogène est la tante d'Izzie.

 


Imogene-et-Izzie.JPG

Repost 0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 12:00

img016--2-.jpg

La photo date de 2003.

Repost 0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 17:49

Tonnerre.jpg

édition Flammarion - 240 pages.

 

Mon résumé :

 

La célèbre et mystérieuse agence Pinkerton recrute. Célèbre, elle a l'aval du prédisent Ulysse Grant. Mystérieuse, elle ne s'embarasse pas, pour se débarrasser des brigands, d'utiliser les méthodes que les brigands - voire pire encore. Certains faits sont même incompréhensibles, comme la présence de Pinkerton dans le restaurant où les nouveaux agents sont recrutés, alors qu'il est "occupé ailleurs". Les quatre nouveaux agents auront fort à faire avant de résoudre ses questions.

 

 

 

50Ma participation pour l'état de l'Utah au défi 50 Etats, 50 billets de  Sofynet.

  challe11Challenge littérature jeunesse par Mélo

 

 

 

 

 

Mon avis :

 

76012749 pQuel bonheur de retrouver l'écriture de Michel Honaker après Terre noire ! Quel grand écart réalise-t-il aussi, puisque nous ne sommes plus en Russie, mais dans les Etats-Unis, qui peinent à se remettre de la guerre de Sécession. Nous sommes plus précisément à Salt Lake City, capitale de l'Utah. Il ne manque rien dans ce portrait de l'ouest américain : cow boys armés jusqu'aux dents (et au-delà), indiens, conducteur de diligence, affairistes et même danseuse de saloon, sans oublier les joueurs de poker. La ligne de chemin de fer reliant l'Est à l'Ouest a été inauguré mais le mystérieux voleur qui agit à chaque voyage plombe l'atmosphère. Ce n'est rien en comparaison de ce qui se produira à la mort de trois Pinkertons confirmés.

 

Western ? Roman fantastique ? Il semble toujours nécessaire de réinventer des termes pour définir les romans de Michel Honaker. Un véritable souffle épique traverse l'oeuvre. J'envie le talent de cet auteur, qui peut mêler dans une même oeuvre légendes indiennes et tragédie de la communauté chinoise, qui peut également user des codes du western avec une pincée de fantastique. Certaines pages m'ont même rappeler le style de James Lee Burke (Dans les brumes électriques), c'est dire leur puissance. 

 

Des quatre nouveaux agents, Neil Galore est le plus prometteur parce qu'il assume ce qu'il veut et ce qu'il est. Il a grandi dans les saloons, il est devenu un joueur professionnel et surtout, les épreuves qu'il a traversées ont forgé sa détermination et son sens de l'honneur. Il effraie, oui, parce qu'il maîtrise un don tandis que d'autres rejettent les leurs. Admettre l'incroyable est pour lui le meilleur moyen de se préserver de la folie et de réussir sa mission.

 

J'ai hâte de retrouver Neil Galore dans de nouvelles aventures.

Repost 0

Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton