Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 07:48

J'ai été taguée par Syl et si j'ai bien tout suivi, le sujet est de savoir si je vivais à la Renaissance, quelle femme j'aurai voulu être (ce tag a été crée par Euterpe).

 

Mon choix a été spontané et rapide : Diane de Poitiers !

 

Diane de Poitiers

 

La première fois que j'ai entendu parler d'elle, j'avais quatre ans et demi (j'ai demandé à ma mère, pour vérification), alors que nous étions en vacances, mes parents et moi, dans la Loire et que nous avons visité Chenonceau, modeste château qu'Henri II lui avait offert.

 

Fille unique (comme moi), Diane de Poitiers a certes été mariée fort jeune à un homme de quarante ans son aîné Louis de Brézé mais elle a eu la chance de n'avoir que deux filles, Françoise et Louise, filles qui, de plus, ont échappé à la mortalité infantile très forte de cette époque. La reine de France Catherine de Médicis, aura dix enfants en douze ans...

 

Henri II et Diane de Poitiers : oui, je sais, ils avaient vingt ans de différence. Je suis d'accord avec vous, je ne m'imagine pas non plus avec un homme de vingt ans mon cadet mais, je ne pense pas que mon arrière-grand-mère s'imaginait, quand elle avait mon âge, qu'elle tomberait amoureuse à quarante ans, d'un jeune homme de vingt-deux ans, divorcerait et se remarierait avec lui.

 

Diane de Poitiers n'a jamais épousé Henri II (et pour cause) et Catherine de Médicis confisqua le château de Chenonceau après la mort du roi dans un tournois (1559) contre celui de Chaumont. Diane se retire alors à Anet où elle mourra en 1566.

 

 

Une autre femme de la Renaissance me plaît, mais son destin est plus austère : Louise de Lorraine-Vaudémont. Louise de Vaudémont

Louise de Lorraine-Vaudémont est une des plus discrète reine de France. Elle fut l'épouse d'Henri III. Ce roi aurait-il contracté un mariage d'amour ? Je ne saurai dire, en tout cas, Louise de Vaudémont était un parti modeste pour un roi. Henri III l'avait rencontré à la cours de Charles III de Lorraine, marié à Claude de France, sa soeur aînée. Il lui fallait une épouse pour assurer sa descendance, il l'a choisi, elle, fille aînée du comte de Vaudémont.

 

Ils n'eurent jamais d'enfants mais Henri III ne demanda jamais l'annulation du mariage. Il eut des maîtresses, certes, mais n'imposa jamais à la reine une favorite officielle. Après l'assassinat du roi en 1589, Louise se retira au château de Chenonceau. Elle ne quitta quasiment pas sa chambre, qu'elle fit entièrement repeindre en noir. Une unique fenêtre l'éclaire, et offre une vue imprenable sur le toit (je le sais, je l'ai visité). Elle y vécut onze ans et mourut au château de Moulins en 1601.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Euterpe 12/09/2011 14:20


J'ai publié ton billet ! Merci beaucoup ! Et je découvre une nouvelle participante que le château de Chenonceau a marqué, ce qui me rappelle une fois de plus que je ne l'ai pas (encore) visité. Hum
!
Et c'est très intéressant de voir ces deux femmes associées alors qu'elles furent de caractère tellement opposé !


Sharon 13/09/2011 22:12



Merci beaucoup pour ce tag.


Comme je le disais, j'ai longuement hésité entre les deux. J'admire ces deux femmes, si différentes et pourtant capables d'aller jusqu'au bout de leur destin.



Valérie 19/08/2011 17:37


J'adore ton billet, pour Diane mais surtout pour ton arrière grand-mère parce qu'en effet, à l'époque, il fallait sans doute une grande force de caractère pour supporter les regards.


Sharon 19/08/2011 18:04



Mon arrière-grand-mère n'en manquait pas, c'est certain.


Autre paralléllisme ; elle aussi, comme Diane, a eu deux filles, et beaucoup de petits-enfants (vingt pour Diane, quinze pour mon arrière-grand-mère).



Lystig 19/08/2011 11:14


deux pour le prix d'une !
tu es inspirée !


Sharon 19/08/2011 11:15



Merci Lystig.


 



Syl. 19/08/2011 10:43


Elle devait être très belle !


Sharon 19/08/2011 11:37



Je pourrai difficilement en juger (c'est mon arrière-grand-mère, je ne suis pas impartiale). Je sais qu'elle avait un caractère très affirmé et une excellente mémoire.



Aymeline 19/08/2011 10:20


Je ne connaissais pas vraiment la vie de louise de lorraine-vaudémont elle est très intéressante. Je connaissais diane de poitiers mais cela fait toujours plaisir de la revoir. Il va falloir que je
réponde à ce tag moi aussi^^


Sharon 19/08/2011 11:18



Je pense que mon billet gagnerait à être développé car si Diana de Poitiers est bien connue (sauf par mes élèves), Louise de Vaudémont-Lorraine ne l'est pas. Certains la confondent avec Louise de
Savois, la mère de François 1er. Les mauvaises langues de l'époque (et oui, il y en avait déjà) prétendent que Henri III l'avait épousé à cause de sa ressemblance avec Marie de Cleves, son grand
amour disparu.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton