Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 19:55

Noe.jpg

Titre :Noé.

Auteur : Claire Clément.

Editeur :Bayard Jeunesse.

Nombre de pages : 169.

 

Quatrième de couverture :

 

A la disparition de sa mère, Noé, dix ans, est recueilli par ses grands-parents paternels, qui habitent sur une péniche. Ils sont mariniers. Ce nouvel univers plaît beaucoup à Noé, mais l'absence de sa mère lui pèse. Quant à son père, il n'a pas de nouvelles de lui depuis l'âge de deux ans. Heureusement, il a Homère, un canard, à qui il confie sa tristesse ; Gaëlle, si jolie, si vivante, dont il tombe amoureux. et puis Freddy, le capitaine du "Bon Vent", qui lui apprend à naviguer et à jouer de la guitare. Petit à petit, Noé réapprend à sourire, à s'amuser, à faire confiance.

 

Mon avis :

 

 J'ai découvert récemment les romans de Claire Clément, et La petite Caillotte m'a tellement plu que j'ai eu envie de renouveler l'expérience.

 

Que dire, si ce n'est que Noé est encore mieux.

 

Pourtant, les thèmes abordés sont difficiles : Noé perd sa  maman, et nous raconte sa douleur brute, et les changements dans sa vie. Noé est cependant chanceux : ses grands-parents sont des êtres aimants, remplis de tact, comme le déroulement du récit va nous le montrer. Reste une ombre, une absence : le père de Noé n'a plus donné signe de vie depuis huit ans, et Marie, sa maman, n'a eu de cesse de le rabaisser plus bas que terre devant son fils.

 

Oui, je laisserai planer le suspens, je ne vous dirai pas dans quelle circonstance Noé retrouvera son père, ni comment ses retrouvailles se passeront. Je vous dirai seulement que Noé a beau idolâtrer sa maman - il n'a pas vraiment eu le choix, il n'avait qu'elle - son récit laisse deviner, parfois, la personnalité jusqu'au boutiste de cette femme. Ou comment aimer trop, c'est aussi parfois mal aimer. Je suis d'autant plus touchée que j'ai moi-même un caractère poussé vers l'extrême : je sais pourtant que je ne prendrai jamais de décisions aussi radicales que Marie, surtout si j'étais maman.

 

Très beau roman, Noé nous fait découvrir, avec des mots simples, la vie quotidienne des mariniers, sa rigueur et ses dangers insoupçonnés. Ces voyages au fil de l'eau, semés de rencontres, sont l'occasion pour Noé de renouer avec la vie, peu à peu. Bien sûr, la douleur est toujours vive, et l'auteur ne nous fait pas croire qu'elle peut disparaître, elle montre simplement comment Noé reprend goût à la vie,sans jamais oublier le bonheur passé.

 

Une très belle oeuvre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton