Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 14:29

Titre : Losers-nés.

Auteur : Elvin Post.

Editeur : Seuil.

Nombre de pages : 304.

 

Voici ma deuxième participation au Jury du Seuil/Babélio.

 

jury10

 

Quatrième de couverture :

 

Sean Wathers est un caïd de la drogue. Roémo est bien placé pour le savoir : il a grandi à ses côtés, jusqu'à devenir un de ses guetteurs. Aujourd'hui, Roméo vent des magazines d'occasion sur un bout de trottoir de la 6e Avenue. Il a trouvé un boulot qui lui plaît et vient de tomber amoureux d'une cliente qui passe chaque jour devant son étal de revues... Enfin, le destin semble lui sourire.

Jusqu'au jour où Sean Withers réapparaît, pour lui proposer de "parler un peu". Le frère de Roméo, à peine sorti de prison, s'est à nouveau empêtré dans les magouilles criminelles de Withers. Roméo, cédant peu à peu à la panique, commet un faux pas irréversible, qui plonge tout ce petit monde dans une impitoyable guerre des gangs.

 

Mon avis :

 

La lecture de ce roman a été une très bonne surprise. Je ne connaissais pas du tout cet auteur, et je dois dire que j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette intrigue, notamment grâce au style de l'auteur. J'ai aimé cette façon d'utiliser la comédie, pour ne pas dire la farce pour raconter des drames humains. Qu'avons-nous en face de nous ? Sean, un caïd, mégalomane : la vie humaine n'a aucune importance pour lui. Le pire est sans doute la vacuité de ce personnage : il agit au coup par coup, sans anticiper, sans réfléchir, sans prévoir les conséquences autres que celles dont il a l'habitude. L'amitié ne compte pas, et le seul amour qui l'intéresse est physique (si possible avec plusieurs partenaires et beaucoup de stimulant). Bref, il va droit dans le mur et ne s'en rend même pas compte. Il pourrait faire l'admiration des médecins tant il est un adepte de la prévention - même si la seule technique préventive qu'il connaisse soit la mort pure et simple.  

 

Face à lui, nous avons des personnages truculants, comme Vernon, le vieux vendeur de journaux, revenu de tout ou Roméo, l'un des seuls enfants du quartier qui n'est plus sous la coupe de Sean. Lui est un rêveur, un romantique, et son "patron" se charge, gentiment, de lui ramener les pieds sur terre. Sean s'en charge aussi, plus brutalement.

 

Ce qui fait l'efficacité de ce roman est le fait de multiplier les points de vue, rendant la narration particulièrement alerte. Sean, Roméo, Russell (son frère aîné) mais aussi l'inspecteur, nous racontent tour à tour une partie du récit, ce qui permet de connaître davantage leurs différentes caractériques. Il donne à voir l'existence d'un monde de laissés-pour-compte, qui survit comme il peut, à côté de riches new-yorkais qui passent quasiment sans leur prêter attention (Mme Summers et son cappuccino à la cannelle en est l'illustration). C'est un peu comme si nous avions deux mondes qui évoluaient parallèlement, dans la plus parfaite indiffférence et les rares fois où la barrière invisible est transgressé, la catastrophe n'est pas loin (et tant pis pour Roméo, dont le romantisme est ma récompensé).


La trame de l'histoire est un trafic de drogue, certes, mais pas seulement : il est aussi question des moyens que l'on veut bien se donner (ou pas) pour la justice, de la loyauté (ou non) envers la personne qui vous fait vivre, loyauté d'autant plus problématique que cette personne est un dealer et qu'il ne connaît le sens de ce terme que s'il lui est favorable.


J'ai passé un très bon moment en compagnie de cet auteur, et j'ai très envie de découvrir ses deux premiers romans.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

strawberry 11/04/2011 20:46


Coucou Nina

Tu verras au bord de la tombe c'est superbe,tu n'aimes pas la bit-lit ?

Merci pour la déco ^^

C'est bientôt l'anniversaire de ton blog .

Passe une belle semaine gros bisoux


Sharon 11/04/2011 21:22



Coucou Cyndy


Disons que, la bit-lit, je découvre, je manque donc un peu de repères.


De rien : ta déco est vraiment superbe !


Oui, c'est vendredi - ma journée la plus chargée pour le travail.


Passe une belle semaine également.


Gros bisous,


Nina.



Luna 11/04/2011 20:38


Joli critique :)
Tu donnes envie de le lire !

(le jury, c'est comme un partenariat ? Où c'est différent ?)
Merci d'être passée :)


Sharon 11/04/2011 21:19



Merci beaucoup !


C'est ubn peu différent d'un partenariat car une fois que tu es sélectionnée (nous sommes 40), nous recevons en tout cinq titres et nous avons des dates-butoirs pour rendre nos avis. Il existe
aussi un post sur le forum Babélio pour discuter des livres.



soukee 11/04/2011 09:11


Pour moi aussi ça a été une très bonne découverte !


Sharon 11/04/2011 09:29



J'en suis très heureuse, je me sens moins seule.



Syl. 10/04/2011 18:34


Sharon, Je pense ne pas noter ce livre malgré ta super bonne critique. Bonne semaine...


Sharon 11/04/2011 04:39



Bonne semaine à toi aussi.


Les avis sont très tranchées sur ce livre : certains (comme moi) l'aiment beaucoup, d'autres le trouvent sans intérêt.



Anne 10/04/2011 13:36


Cela fait plusieurs articles que je lis concernant cet ouvrage et il me tente bien même si le titre au premier abord ne m'attire pas plus que cela.


Sharon 11/04/2011 04:39



Le titre, pas plus que la couverture, ne m'attirait. Si je n'avais pas fait partie du jury Babélio, je n'aurai peut-être jamais lu ce livre.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton