Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 19:09

arni-thorarinsson-le-dresseur-d-insectes.jpgTitre : Le dresseur d’insectes.

Auteur : Arni Thorarinsson.

Editeur : Points.

Nombre de pages : 443.

 

Quatrième de couverture :

 

Chaque année, la grande fête des commerçants d’Akureyri, au Nord de l’Islande, apporte son lot de gueules de bois, de dépucelages, d’agressions et de viols. Mais pour Einar, correspondant du Journal du soir, l’événement à couvrir se situe ailleurs : dans une vieille maison que l’on dit hantée, le corps d’une jeune blonde flotte dans une baignoire. Aucune disparition n’a pourtant été signalée.

 

dc3a9fi-scandinavie-noire

 

Mon avis :

 

Quelle joie de retrouver Einar, le journaliste-enquêteur exilé dans le nord de l’Islande. Lui, par contre, ne nage pas dans le bonheur : l’actualité est si dense qu’il en est réduit à faire un reportage sur une maison hantée, sur les indications d‘une mystérieuse informatrice. Sa vie sentimentale est toujours aussi mouvementée : Snaelda proteste dès qu’elle n’a pas son petit déjeuner. Sa vie familiale s’améliore : il a le bonheur de voir sa fille, accompagnée de son petit ami, le rejoindre. Moins drôle, Gunnsa se livre à quelques excès de boisson, comme presque tous les participants de la merveilleuse fête Toute-en-un, la fête des commerçants. Agressions et viols sont en augmentation, la police est débordée.

 

Einar a beau être bourré d’humour, il dresse un portrait fort peu valorisant de l’Islande. Alcoolisme et violence sont au rendez-vous, la mondialisation gagne du terrain et, si les étrangers sont les bienvenus, ils sont néanmoins accusés de bien des maux. Les agresseurs venaient toujours «de l’extérieur». Le passé n’est guère plus glorieux, il est juste derrière eux, et tant pis s’ils hantent toujours certains.

 

Einar est un homme bourré de charme, ce qui ne l'empêche pas de partager avec Erlendur Sveinson un profond humanisme. Einar sait aller au-delà des apparences, qu'elles soient rebutantes ou éblouissantes. Ses enquêtes lui montrent trop souvent ce que dissimulent la respectabilité, la position sociale, ou la célébrité. Einar est journaliste et s'il n'a pas tous les moyens d'investigations de la police, les méthodes qu'il utlise et son entètement portent leur fruit. Tant mieux aussi pour son journal : un scoop est toujours bon à prendre, et ce prétexte est toujours bon pour que justice soit faite.

 

Einar et son informatrice partagent un goût commun pour le rock et le groupe The Kinks. Aussi, si vous voulez être dans l'ambiance musicale de ce roman, vous pouvez écouter Victoria, chanson dont l'un des personnages principaux a emprunté le nom.  

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Céline 01/04/2011 14:45


Tu me donnes envie de découvrir l'Islande ^^
Merci pour cette critique et pour la musique qui est belle.


Sharon 02/04/2011 19:13



Merci Céline : la musique était pour moi indispensable, puisque Einar l'écoute en boucle dans le roman.



Cryssilda 01/04/2011 14:16


Merci pour les découvertes, encore un nordique que je ne connaissais pas, ma PAL te déteste déjà! :-)


Sharon 02/04/2011 19:19



De rien Cryssilda. J'ai découverte cet auteur par hasard (merci Babelio) et j'ai tellement eu de mal à retenir son nom que je me suis dit "autant lire un de ses livres !"


Bizarre, bizarre, toutes ces PALs qui me détestent.



mimi54 31/03/2011 22:35


ma PAL va encore grossir.....
Merci de faire que de temps à autre je me sens exister, Sharon.....car parfois je suis persuadée du contraire.....


Sharon 02/04/2011 20:45



Je ne parle même pas de la mienne, j'ai renoncé à la mettre à jour (à mes risques et périls).


Je suis très touchée par le compliment (Sharon, pas toujours douée pour converser sur le net).



prune 31/03/2011 21:19


Mais c'est un vrai complot, tous ces billets sur Thorarinsson qui paraissent en même temps ! Il n'y a pas de doute : je suis tentée, surtout que ces histoires de sorcière et ici de maison hantée
m'intriguent.


Sharon 02/04/2011 19:12



Je t'assure que nous ne nous sommes pas concertées. En revanche, promouvoir Arni Thoriransson est vraiment quelque chose qui me tient à coeur.



Pierre FAVEROLLE 31/03/2011 20:19


Salut, tiens ! je l'ai celui là, quelque part, je ne sais plus où. Va falloir que je m'y mette. Mais je suis débordé!


Sharon 02/04/2011 19:09



Nous avons deux points communs : moi aussi, je suis débordée, et moi aussi, j'ai parfois du mal à retrouver certains livres.


Bonne lecture !



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton