Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 08:27

elva.jpg

Titre : La vie comme Elva.

 Auteur : Jean-Paul Nozière.

Editeur : éditions Thierry Magnier.

Nombre de pages : 173.

 A partir de 14 ans.

 

Quatrième de couverture :

 

A Sponge, tout le monde ou presque travaill à la Francilienne. Alors l'annonce d'une vague de licenciement ébranle la ville, les familles. "Elva la rouge" pousse ses parents résignés à se battre, distribue des tracts dans la ville, rejoint les piquets de grève. Luce a croisé son regard. Fille du directeur du personnel de l'usine, elle est du mauvais côté. Entre Elva et luce c'est le coup de foudre, immédiat, et la grève qui se durcit va être le terrain de leur amour.

 

Mon avis :

 

Autant vous le dire tout de suite, il faut passer outre le titre, que je trouve particulèrement mal choisi. Ce roman est une vraie réussite; Il est remarquablement bien construit, les deux parties et les chapitres sont très équilibrés. Les thèmes abordés sont forts et cuteuls : lês fermetures d'usine pour cause de délocalisation, le racisme ordinaire, le chômage, et les conséquences sur la cellule familiale, et, à plus grande échelle, sur une ville toute entière. Tout ceci est raconté avec finesse. Les non-dits, tout en pudeur, en disent plus longs que les démonstrations les plus fouillées.

 

Mais le thème le plus délicat est l'amour entre Luce et Elva.  Cet amour est narrée de manière fine et sensible. Pourquoi ce thème est délicat ? Si les adolescents que je côtoie sont unanimes pour fustiger le racisme, ils sont aussi unanimes pour condamner l'homosexualité et les amener à laisser de côté leus préjugés n'est pas chose aisée. J'espère que, si le livre leur tombe entre les mains, ils poursuivront leur lecture jusqu'au bout.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pimprenelle 17/08/2010 21:20


En tout cas, voilà un thème très intéressant!
Je suis curieuse de découvrir ce livre!


Sharon 19/08/2010 10:01



L'auteur a su le traiter de manière juste et pudique. Bonne découverte.



plumedange 16/08/2010 21:43


ben le titre je le trouve rigolo!!


Sharon 17/08/2010 11:46



Oui, mais il est totalement inadapté. L'auteur cite souvent, dans son texte, à la chanson Le temps des cerises (tout comme dans l'un de ses derniers livres, la chanson d'Hannah). J'aurai aimé un
titre qui reflète plus son contenu.



Serena 15/08/2010 21:52


Merci d'être passée sur mon blog :)
Je n'avais jamais entendu parler de ce livre mais l'histoire m'intéresse !


Sharon 16/08/2010 09:36



Merci Séréna. En fait, je suis tombée par hasard sur ce livre chez un bouquiniste. Je connaissais cet auteur par une collègue, qui m'avait prêté un de ses romans et je dois dire que ses romans
sont agréables à lire, tout en parlant de thèmes actuels.


 



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton