Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 00:00

Plume

Pour ma première participation aux plumes, j’ai failli céder à la demande d’Annunziata, c’est-à-dire vous raconter en long, en large et en travers son hystérectomie (en d’autres termes, ablation de l’utérus) qui a eu lieu il y a onze mois. J’aurai pu aussi vous raconter mon travers en train, de Gisors à Paris en passant par Us et Chars, avec des vues imprenables sur la campagne picarde mais aussi le milieu urbain local avec des usines, des immeubles et des tags. Non : je vais tenter de rédiger une critique pour un de mes challenges.

 

Mon résumé :

 

Jim Qwilleran a hérité d’une immense fortune et vit depuis dans le comté de Moose avec ses deux siamois Ko-Ko et Yom-Yom, dans une immense grange restaurée et décorée (entre autre) par la charmante Fran Brodie. Justement, c’est elle qui a eu l’idée de faire venir toute la troupe de théâtre pour fêter la dernière représentation d’Henry VIII de Shakespeare. Alors que tous sont partis (à trois heures du matin), Ko-Ko a un comportement étrange : Qwilleran trouve le principal mort dans sa voiture devant sa grange.

 

Circonstance de relecture :

 

J’ai choisi ce livre non parce qu’il est le premier des aventures de cet enquêteur unique qu’est Jim Qwilleran, mais parce qu’il est le premier que j’ai lu, après avoir trouvé ce livre il y a près de vingt ans, dans la petite librairie locale.

 

Notre avis (oui, Nunzi a plus d’expérience que moi en la matière) :

 

Nunzi : autant vous dire immédiatement mon admiration pour Jim Qwilleran, cet homme richissime qui, je l’espère, laisserai l’usufruit de sa célèbre grange à ses siamois. Voilà un homme qui voue sa vie à prendre soin de ses chats. Un maître pareil ne peut pas apparaître dans un roman policier. Utopie ? Uchronie ? Je suis hésitante. Comme je l’admire, surtout moi qui suis obligée de manger des beurks, alors que Jim Qwilleran cuisine, sans autre ustensile qu’un ouvre-boite, des mets délicats pour ses siamois. Blanc de poulet, crabe, lapin… Je crois que je vais en rêver cette nuit. Donc, Sharon,  je te pose un ultimatum : soit j’ai à nouveau des croquettes truite/saumon, soit je forme un duo avec Chablis. Je retourne sur mon blog. Sinon, on va croire que j’ai le don d’ubiquité.

Sharon : merci Nunzi pour ton intervention.

Nunzi : ravie d’avoir pu être utile.

Sharon : Pour revenir au Chat qui connaissait un cardinal, l’intérêt n’est pas l’enquête policière, même si le coupable sera démasqué à la fin, et mis hors d’état de nuire grâce à l’ingéniosité de Koko dont la réputation n’est pas usurpée et la force de Qwilleran – même si l’instrument qu’il utilise n’est pas usuel mais fait aussi mal qu’un uppercut. L’intérêt est de montrer la petite vie dans un comté américain, vie qui n’a rien d’utopique. Si le club de théâtre semble être très uni, un examen rapide des différentes personnalités montre que chacun avait des raisons plus ou moins profondes d’en vouloir à la victime. La vengeance est un mobile universel, l’appât du gain aussi. Ici comme ailleurs, des unions se distendent, des histoires d’amour se nouent, des vies se terminent. Pour une fois, nous voyons une enquête pendant laquelle la vie ne s’arrête pas, pendant laquelle l’enquêteur n’est pas un alcoolique invétéré (précédé usé) qu’il est urgent de désintoxiquer, et dont le mariage ne bat pas de l’aile – puisque Jim n’est pas marié.

Bref, le rédacteur des plumes de Qwill me permet de signer ma première participation aux plumes de l'été.

 

PICT0158 - Copie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ceriat 08/08/2012 10:44

J'ai apprécié ta présentation, tout en utilisant les mots imposés. :D tu as réussi l'exercice avec brio. :D Ton style est impeccable. :D

Sharon 08/08/2012 16:42



Merci Cériat : comme souvent, j'ai écrit cet article à l'arraché, le vendredi soir. Nunzi, elle, les rédige le lundi soir.



valentyne 07/08/2012 13:54

Une série j'avais bien aimé (je n'en ai lu que 5- 6) à la bibli
sympa ton dialogue avec Nunzi ;-)

J'avoue que sur le blog de Ceriat , j'ai émis l'hypothèse que Nunzi avait pu attraper la souris rose de Ceriat ... mais maintenant j'ai une autre piste : la souris rose est partie dans le comté de
Mouse (euh pardon Moose)

Nunzi m'a dit que tu avais un ponette shetland (nommée Urgente): faudra qu'elle se fasse intervieweR par l'écho des écuries, alors ;-)

Sharon 07/08/2012 14:53



Merci Valentyne : elle est toujours à promiximité quand j'écris mes chroniques.


Pourquoi pas ? Je m'étonne d'ailleurs qu'il ne soit pas davantage question de souris dans ces romans.


Je suis sûre qu'Urgente acceptera volontiers. C'est son anniversaire dans quatre jours. Nunzi fera sûrement un article à ce sujet.



Soène 07/08/2012 12:51

J'ai adoré cette idée originale. Mine de rien, Nunzi prend une place énorme dans ta vie !
Et je constate que la Minette est beaucoup plus bavarde que toi !
J'espère que tu nous régaleras de ta plume avec les "V" !
Bonnes vacances et bisous de Lyon

Sharon 07/08/2012 12:56



Merci Soène.


Je confirme : elle dort sur mes genoux pendant que je tape. Hier encore, le vétérinaire se félicitait de son parfait état de santé, et de son poids. Si ce n'est qu'elle n'a plus d'yeux, elle est
parfaitement normale.


Merci !


Bises de Normandie.



Oncle Dan 05/08/2012 21:18

Un exercice d'écriture et une critique littéraire. D'une pierre deux coups... Bravo !

Sharon 05/08/2012 22:37



Merci Oncle Dan : je n'aurai pas réussi si je n'avais utilisé le système des deux voix dialoguées.



chanone 05/08/2012 17:57

belle idée que faire cet exercice de cette manière, cela permet de faire cette découverte ;) bises et bonne Soirée !

Sharon 05/08/2012 20:16



Merci Chanone : après deux essais moins concluants, j'ai tenté ceci, et l'écriture a mieux fonctionné.


Bises et bonne soirée à toi aussi.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton