Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 16:09

Librairie-tanabe.jpg

éditions Picquier - 220 pages.

Mon résumé :

 

Monsieur Iwa, âgé de soixante-cinq ans, est libraire à Tokyo. Plus précisément, il vend des livres d'occasion dans la librairie Tanabe, avec (parfois) l'aide de son petit-fils Minoru. Tous deux seront confrontés, par l'intermédiaire de leurs clients, à des histoires étranges, qu'ils aideront à élucider.  

 

challenge-le-nez-dans-les-livres1
Circonstance de lectures :

 

J'avais envie de lire ce livre depuis le mois de mars, et nous sommes en août : il était temps que je cède à mes envies livresques. Il s'intègre très bien dans le challenge Le nez dans les livres organisé par George

 

Mon avis :

 

J'ai trouvé la lecture de ces cinq nouvelles particulièrement apaisante, ne serait-ce que parce que le héros est profondément humain, attentif aux autres et, bien sûr, amoureux des livres. Il ne l'a pas toujours été : pendant les quarante années qu'il a passées chez un grossiste, il ne lisait pas beaucoup, mis à part les journaux. Il reprend néanmoins la librairie par amitié pour son défunt ami Yuujiro Kabano, puisque son fils unique ne pouvait la reprendre. J'aime beaucoup la description qui est faite de la librairie, p. 173 : 

 

"Les étagères du magasin accueillaient en général des publications distrayantes, toutes de bonnes qualité. Les romans y côtoyaient les manuels pédagogiques. On pouvait choisir entre une méthode d'apprentissage de la peinture et des contes pour enfants. Les clients venaient ici pour rêver et se faire plaisir."

 

Aussi, ne vend-il que des livres "plaisants", choix que, j'en suis sûre, certains trouveront discutables. Néanmoins, c'est ainsi qu'il maintient à flot son commerce, plutôt qu'en vendant la biographie en cinq volumes d'un fondateur de secte bouddhiste.

 

J'ai découvert un Japon intimiste, et son passé : que représente la Seconde guerre mondiale et ses bombardements, vu de l'intérieur ? Le logement, l'importance des liens familiaux, les études, le travail, les relations amoureuses sont évoquées et intégrées aux intrigues de manière très naturelle. J'ai découvert un conflit toujours sous-jacent au Japon entre les traditions et la modernité. Il s'illustre notamment dans l'émergence de "nouveaux métiers" comme pigiste, ou la comparaison explicite entre le système éducatif japonais et la plus grande souplesse rencontrée à l'étranger. J'ai découvert aussi certaines pratiques éditoriales, qui n'ont plus court : certains romans étaient vendus avec une garantie de remboursement. S'ils ne plaisaient pas, il suffisait de les renvoyer à l'éditeur, sans avoir ouvert l'enveloppe qui enveloppait le dernier quart des pages. J'ai découvert aussi la mutation dans l'écriture des romans policiers. Minoru Iwagana fait découvrir à son grand-père le genre des "polars psychologiques", dans lesquels les crimes sont commis sans mobile. L'émergence de ce genre a quasiment contraint au silence les tenants de l'ancienne manière, et leurs livres sont devenus quasiment introuvables, sauf dans les librairies d'occasion.

 

Ce qui pourrait déplaire est que les intrigues ne soient pas assez policières. Monsieur Iwa, le libraire, est un humaniste, un homme altruiste et généreux.  Monsieur Iwa est capable de voir des détails que d'autres ne perçoivent pas, comme l'impossibilité pour le jeune voleur de la troisième nouvelle, Le clairon menteur, de s'asseoir. Pour lui, retrouver un coupable sert avant tout à préserver les vivants (comme le petit garçon du Clairon, une superbe mise en abîme d'un conte traditionnel ou le héros malchanceux d' Un  mois de juin peu ordinaire) et si le coupable est interpellé, tant mieux, non pour la justice, mais parce qu'il sera ainsi hors d'état de nuire. Son petit-fils et lui sont parfois directement confrontés à la violence, et Minoru paie largement de sa personne dans la nouvelle Le chasseur solitaire

 

La librairie Tanabe est un recueil de nouvelles pour amoureux des livres.  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Soie 04/06/2013 15:49

Le rythme n'est pas haletant mais c'est un livre qui a beaucoup de charme et les intrigues sont bien ficelées.

strawberry 02/10/2011 10:39


Coucou Nina

il m'a bien plu ce livre,perso c'est une nouvelle découverte livresque.Je fais am chronique das la journée.
ça fait partie du challenge marque ta page ^^
Bon dimanche gros bisoux


Sharon 02/10/2011 20:05



Coucou Cyndy


Je suis contente qu'il t'ait plu.


Bon dimanche à toi aussi. Gros bisous


 



Métaphore 12/08/2011 12:19


Merci pour cette découverte, ça a du bon les challenges, je le note de suite dans mon calepin des livres à trouver!
A bientot


Sharon 12/08/2011 18:26



De rien Métaphore.


C'est mon but en m'inscrivant à des challenges : découvrir (et si possible faire découvrir) de nouveaux horizons littéraires).


A bientôt.



Céline72 04/08/2011 11:55


Moi qui en suis pas trop "nouvelles" peut-être me laisserai-je tenter par ce livre.
Merci pour cette critique !


Sharon 04/08/2011 21:18



Merci Céline pour ta visite : l'unité est perceptible entre les nouvelles, car l'histoire de la famille Iwa se poursuit de manière chronologiquement entre les cinq récits.



Jeneen 04/08/2011 11:43


bouuuuh, je me suis promis de ne rien acheter pendant l'été (mais commander, ce n'est pas acheter ?!!!!) Superbe billet, tu es la blogotentatrice de ma semaine ! Je suis allée voir laz biblio de
cette auteure...Je ne connais rien. Belle découverte !


Sharon 04/08/2011 21:12



Merci beaucoup Jeneen, je suis très touchée.


J'ai découvert cet auteur en cherchant des auteurs de romans policiers japonais. Cette auteur me paraissait abordable, et je dois dire que je ne me suis pas trompée.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton