Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 21:08

yoko_ogawa.jpg 

 

éditions Actes Sud - 246 pages.

 

11966610

Quatrième de couverture

Une aide-ménagère est embauchée chez un ancien mathématicien, un homme d'une soixantaine d'années dont la carrière a été brutalement interrompue par un accident de voiture, catastrophe qui a réduit l'autonomie de sa mémoire à quatre-vingts minutes. Chaque matin en arrivant chez lui, la jeune femme doit de nouveau se présenter - le professeur oublie son existence d'un jour à l'autre - mais c'est avec beaucoup de patience, de gentillesse et d'attention qu'elle gagne sa confiance et, à sa demande, lui présente son fils âgé de dix ans. Commence alors entre eux une magnifique relation. Le petit garçon et sa mère vont non seulement partager avec le vieil amnésique sa passion pour le base-ball, mais aussi et surtout appréhender la magie des chiffres, comprendre le véritable enjeu des mathématiques et découvrir la formule préférée du professeur... Un subtil roman sur l'héritage et la filiation, une histoire à travers laquelle trois générations se retrouvent sous le signe d'une mémoire égarée, fugitive, à jamais offerte...

 

Mon avis :

 

Ce livre m'avait été fortement recommandé voici cinq ans, et le moins que je puisse dire est que j'ai vraiment laissé passer beaucoup de temps avant de suivre cette recommandation, sans doute parce que je n'avais jamais lu de littérature japonaise. Ce livre est d'ailleurs ma seconde incursion dans ce domaine, après La fille du bureau de tabac de Masahiko Matsumoto .

 

LA PLU~1Cette histoire est simple, ou plutôt, limpide. Je ne suis pas férue de mathématiques, pourtant expliqués ainsi, ou plutôt vécus ainsi, les mathématiques deviennent extrêmement plaisant à découvrir et la maladie du professeur ne l'empêche pas de faire partager sa passion - du moment que la personne qu'il a en face de lui ait le goût de la découverte et la patience de l'écouter.

 

Neuf aide-ménagères ont déjà jeté l'éponge, pour des raisons que nous ne connaitrons pas, puisqu'elles n'ont aucune importance. Il n'est pas facile de travailler pour quelqu'un qui au bout de quatre-vingt minutes vous aura oublié, à plus forte raison qui vous redécouvrira chaque matin comme une parfaite inconnue. Pourtant, la narratrice parvient à tisser des liens entre le vieux professeur et elle, puis entre le vieux professeur, son fils et elle. La mémoire du professeur s'est arrêtée dans les années 70, et s'il n'accorde que peu d'importance à son apparence, il est en revanche très ému par les enfants, et très inquiet à l'idée que le fils de son aide soignante soit obligé de rester seul chez lui pendant que sa mère travaille chez le professeur.

 

Jour après jour, la jeune femme mène un combat pour aider le professeur, pour qu'il aille chez le coiffeur, ou mieux, qu'il assiste à un match de base-ball, lui qui n'a vécu sa passion jusque là qu'en collectionnant les cartes des joueurs célèbres. Aucune arrière-pensée, aucune recherche de profit personnel ne sont à rechercher dans sa démarche : le bien être du professeur est la seule chose qui lui importe.  

 

Pas de pathos, pas de misérabilisme, la douceur et la sérénité dominent dans ce récit, qui nous donne également à voir ce que peut être la vie quotidienne d'une fille mère (comme l'est la narratrice) dans le Japon contemporain.

 

A mon tour, je ne peux que recommander la lecture de La formule préférée du professeur.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Céline72 24/02/2012 11:24

J'ai terminé ce roman hier et vraiment c'est un coup de cœur.

Sharon 24/02/2012 20:32



C'est vraiment un excellent roman. Une belle découverte pour moi.



Catherine 05/08/2011 19:36


Oui, je comprends, chez moi c'est pareil : pas de librairie spécialisée.
Il existe par contre des librairies en ligne comme L'Asiathèque http://www.asiatheque.com/ ou Le Phénix http://www.librairielephenix.fr/ ou You Feng http://www.you-feng.com/ etc.
Bon weekend !


Sharon 05/08/2011 20:04



Merci pour les liens : je ne connaissais pas du tout.


Bon week-end à toi aussi.



Catherine 03/08/2011 20:20


Un blocage sur la littérature japonaise ? Pourquoi ? Culture différente ? Lis-tu des livres d'autres pays d'Asie ou pareil ?


Sharon 03/08/2011 20:32



Bonne question : impossibilité d'avoir des conseils à ce sujet sans doute et besoin de mieux connaître leur culture. J'ai lu (et je continue de lire) des romans ou des policiers chinois, indiens,
mais je peux t'assurer qu'en Normandie, même dans d'excellentes librairies, il est difficile de trouver un rayon "littérature asiatique". C'est une exposition à Paris (et la riche bibliographie
proposée) qui m'a permis de franchir le pas.



Jeneen 03/08/2011 15:58


chouette ! Il est dans ma PAL! et puis, je l'ai offert récemment à mon prof de maths, pour sa retraite, et je suis contente qu'il t'ai plu ! Je n'ai lu que la fin de ton avis car je l'emporte en
vacances.
Au fait, j'ai reçu ton livre, merci beaucoup.


Sharon 03/08/2011 16:11



J'espère qu'il te plaira également (et qu'il plaira à ton professeur de mathématiques). Mes deux professeurs de mathématiques préférés n'ont pas eu la chance de prendre leur retraite.


Je suis soulagée que tu aies reçu mon livre : j'ai toujours peur qu'ils se perdent dans les méandres d'une "grève surprise",.



lasardine 03/08/2011 10:37


j'avais eu un coup de coeur pour l'écriture, l'histoire, les personnages, mais j'avais fait un gros blocage sur la partie maths :s


Sharon 03/08/2011 11:25



Pour moi, les mathématiques n'ont pas été douloureuses, contrairement à ce que je craignais.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton