Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 14:12

Ectac.Killing-Fields-Film-de-Ami-Canaan-Mann.03.jpgPréambule :


A une époque pas si lointaine, je tenais une rubrique cinéma sur un site internet, et je publiais deux chroniques par semaine. Désormais, je ne parle plus cinéma qu’avec parcimonie, et si possible uniquement de films qui m’ont plu. C’est le cas avec Killing Fields.


Mon résumé :


Texas City. Dans cette ville, personne n’a jamais entendu parler du rêve américain, encore moins des règles les plus élémentaires à suivre quand un cadavre est retrouvé dans le terrain vague de Killing Fields. Pour les habitants du cru, un cadavre est un spectacle bon marché, et ce n’est pas les rivalités au sein de la police qui vont arranger quoi que ce soit. Dans le comté voisin, les inspecteurs Mike Souder (Sam Worthington) et Brian Heigh (Jeffrey Dean Morgan, trop souvent sous-exploité) enquêtent sur une disparition et n’avancent guère.  Brian, catholique pratiquant, a été muté ici car il espère mettre la main sur un tueur en série qui l’obsède. Il protège Anne, une gamine des rues, délaissée par sa famille. Mike Souder  entretient des relations difficiles avec l’inspectrice Pam Stall qui enquête à Killing Fields (sans doute parce qu’elle est son ex-femme). Il leur faudrait pourtant unir leur force pour appréhender le coupable.


Mon avis :


Killing Fields n’est pas un film facile. Loin des séries américaines ou les pires crimes sont racontés de façon propre et nette, ce récit montre des corps doublement abandonnés, par le meurtrier et par leurs proches. Personne ne se soucie de ces jeunes femmes, sauf Brian. Au grand agacement de son co-équipier, ce chrétien convaincu prie pour elles, leur redonnant ainsi un semblant d’humanité.


Bienheureuses celles dont les corps ont été retrouvées : celles qui ne sont que disparues n’ont même pas droit à des recherches descentes  - pas le temps, elles sont majeures et pour certaines, elles sont même fichées comme prostituées. Leurs souteneurs sont connus, ils sont aussi un peu dealer. Ils et se promènent en liberté à peine surveillée dans la ville.


En contrepoint, nous avons l’histoire d’Anne, qui sort tout juste de « prison », en dépit de son jeune âge. Sa mère,  son frère, alcoolisés autant qu’ils le peuvent sans s’écrouler, n’en ont strictement rien à faire d’elle, du moment qu’elle ne traine pas dans leurs jambes. Elle est le centre de cette histoire, car si Brian ne s’était pas pris d’affection pour elle (elle a l’âge de ses enfants), l’enquête serait restée au point mort, et le meurtrier aurait poursuivi son itinéraire meurtrier. Il sufira d'une provication de trop - le meurtrier n'aime rien tant que jouer au chat et à la souris avec les enquêteurs, tant il se croit insaisissable - pour tout bascule.


Oui, les policiers (tous les trois) déraillent, oui, ils outrepassent toutes les règles, parce qu’ils savent, presque intuitivement, qui est le coupable,où le trouver et surtout, comment empêcher qu'il ne fasse une nouvelle victime. La tension ne fera qu’aller crescendo jusqu’au dénouement, sanglant et brutal. Même l’épilogue ne provoquera pas d’apaisement, juste, peut-être un peu d'espoir.

 

50Mon billet pour le Texas

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sofynet 25/04/2012 16:20

Un film qui bien que semblant dur, me tente beaucoup. Hop, billet ajouté !

Sharon 25/04/2012 16:29



Un excellent film en tout cas, qui n'a pas eu l'audience qu'il aurait dû avoir.


Merci !



zazy 22/01/2012 15:58

Belle chronique

Sharon 22/01/2012 16:03



Merci Zazy.


 



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton