Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 14:24

jours-sans-faim-delphine-vigan-L-sM4FeX.jpgéditions J'ai lu - 215 pages.

 

Mon résumé :

 

Le nom de Laure rime désormais avec Danger de mort. Parce qu'elle ne pèse que 38 kilos pour 1 m 75. Elle accepte son hospitalisation dans une unité spécialisée. Ce roman est le récit d'une renaissance.

 

Circonstances de lecture :

 

Ce livre a été dédicacé par Delphine de Vigan au salon du livre du Mans. Je l'ai lu dans le train qui me ramenait sur Paris. Ce livre a été publié initialement sous un pseudonyme.

 

Mon avis :

 

Premier roman de Delphine de Vigan, cette oeuvre est une claque - sans doute, mon expérience de l'anorexie y est pour quelque chose. Déjà, l'auteur nous emporte par un style unique, sans chichi ni misérabilisme. Elle dit les choses, elle les analyse, presque avec froideur, sans fierté, sans pitié, sans juger : ceux dont elle a cotoyé le quotidien méritent mieux.

 

Elle montre le corps dans ce qu'il a de plus nu, de plus intime. Pourquoi, un jour, décide-t-on de ne plus se nourrir ? Si Laure, peu à peu, trouve une réponse à son interrogation, à ses colères, elle sait que tous n'y parviendront pas, et s'ils y parviennent, ils ne le diront sans doute pas à leurs proches. Ce qui sauve Laure, à mon avis ? Sa colère. Tant qu'elle est en colère, elle est vivante, paradoxalement. Même si elle a cherché à épuiser son corps par tous les moyens(quelle justesse  dans ses descriptions), si elle se rappelle ce qui l'a mené à cet état,  même si elle se rebelle, l'étincelle de vie n'a pas quitté Laure. Ses fugues, au lieu d'être des tentations de rechuter, sont l'expression de  son désir de reprendre sa vie en mains (ne nous leurrons pas : la guérison est très lente, même quand le corps semble être guéri, la tentation et la douleur restent longtemps présentes).

  

Bien sûr, après la lecture de Rien ne s'oppose à la nuit, certaines pages prennent une autre résonnance. Déjà, elle évoque la "folie" de sa mère, leur difficulté à vivre, son sentiment de culpabilité pour avoir "abandonné" sa petite soeur. J'aimerai parler de "jeu subtil de dévoilement" puisque Delphine de Vigan s'est doublement mise à distance en utilisant un narrateur à la troisième personne et en optant pour un pseudonyme, mais ces termes sont trop littéraires par rapport à la force de ce récit.

 

N'hésitez pas : lisez-le.

 

LA PLU~1

Ma onzième participation au défi d'Opaline

Ma deuxième participation au challenge Psy

Challenge psy

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hélène Choco 27/01/2012 18:48

J'aime ton analyse sur le fait que sa colère sauve Laure d'une mort certaine. Il est vrai qu'on sent un volcan en elle... Ce petit livre présageait déjà du talent de son auteur et du succès qu'elle
allait connaitre!

Sharon 27/01/2012 21:07



Je suis entièrement d'accord avec toi.


 



lasardine 12/10/2011 18:17


hmmm... pas envie de ça en ce moment, même si j'imagine que ce doit être une lecture assez forte


Sharon 12/10/2011 19:07



C'est une lecture très forte effectivement.



lespassionsdemalo 11/10/2011 11:52


Je suis en pleine lecture de "Rien ne s'oppose à la nuit" que je trouve très touchant. Je pense que celui-ci va bientôt rejoindre ma PAL.


Sharon 11/10/2011 12:38



Si tu trouves "Rien ne s'oppose à la nuit" très touchant, alors je suis certaine que tu apprécieras ce roman.



Céline72 10/10/2011 09:27


Je compte bien lire ce livre mais j'attends un peu que ma PAL diminue.


Sharon 10/10/2011 11:14



Il n'a même pas eu le temps d'entrer dans la mienne.



Anne 09/10/2011 22:20


Je l'ai aussi dans la PAL, je sais que je le lirai avec un oeil "neuf" depuis Rien ne s'oppose à la nuit.


Sharon 10/10/2011 11:23



Ce roman est déjà très percutant, sa lecture ne laisse pas indemne non plus.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton