Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 08:06

Hypothermie.jpgEditions Métailié - 296 pages.

 

Quatrième de couverture :

dc3a9fi-scandinavie-noireUn soir d'automne. Maria est retrouvée pendue dans son chalet d'été sur les bords du lac de Thingvellir. Après autopsie, la police conclut à un suicide. Quelques jours plus tard, Erlendur reçoit la visite d'une amie de cette femme qui lui affirme que ce n'était pas "le genre" de Maria de se suicider et qui lui remet une cassette contenant l'enregistrement d'une séance chez un médium que Maria était allée consulter pour entrer en contact dans l'au-delà avec sa mère. Celle-ci lui avait promis de lui envoyer un signe. Au pays du fantastique et des fantômes, aussi dubitatif que réticent, le commissaire Erlendur, troublé par l'audition de la cassette, se sent obligé de reprendre l'enquête à l'insu de tous. II découvre que l'époux de Maria n'est pas aussi fiable qu'il en a l'air et ses investigations sur l'enfance de la suicidée, ses relations avec une mère étouffante vont le mener sur des voies inattendues semées de secrets et de douleur. Obsédé par le deuil et la disparition, harcelé par les frustrations de ses enfants, sceptique devant les croyances islandaises, bourru au coeur tendre, le commissaire Erlendur poursuit sa recherche sur lui-même et rafle tous les suffrages des lecteurs.

 

Circonstances de lecture : 

 

Nous poursuivons, avec Syl et Lasardine (la ronde des post-it) la lecture des enquêtes du commissaire Erlendur. Je les remercie d'avoir décalé le billet, prévu initialement le 5 septembre.   J'ai été ravie de retrouver le commissaire Erlendur, après ses deux mois de vacances passées loin du polar islandais.

 

Mon avis :

 

Vous n'aimez pas le commissaire Erlendur ? Tant pis. Pour vous.

 

Erlendur est véritablement le centre de ce roman, qui n'existe que par sa volonté. C'est comme si, après sept enquêtes (deux ne sont toujours pas traduites en français), il avait enfin le droit de trouver un peu d'apaisement, notamment dans sa vie de famille.

 

Ses deux adjoints n'apparaissent quasiment pas, tant il est vrai que cette enquête n'existe que par la volonté d'Erlendur. Sigurdur Oli a une élégante grippe, Elinborg cache à peine sa désapprobation devant l'obstination du commissaire. En effet, Maria s'est sui-ci-dée. Qu'est-ce que cette tête de mule ne comprend pas dans cette phrase ?

 

Tout, justement. Erlendur n'a pas cette intuition chère aux romans policiers mal fagottés. Il est - toujours - profondément humaniste. C'est parce qu'il est capable d'empathie, lui qui se reproche toujours la disparition de son frère, qu'il essaie encore de résoudre une affaire vieille de trente ans, afin de procurer au père du disparu l'apaisement que ses parents n'ont pas connu. Pugnace, il ne lâchera rien, ayant toujours une main de fer dans un gant de velours - et son apparence débonnaire joue aussi en sa faveur.

 

Bref, j'ai adoré cet opus et je n'ai qu'une envie : lire le suivant !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Céline72 14/09/2011 15:06


Il faut absolument que je le lise, j'aime bien cet auteur et son héros Erlendur. Merci pour ce joli billet.


Sharon 14/09/2011 19:29



Il vient tout juste de sortir en poche : Erlendur est vraiment LE héros de l'histoire, il la porte littéralement.



Lystig 11/09/2011 18:11


pas encore lu !


Sharon 13/09/2011 21:00



Je ne regrette pas de l'avoir fait.



jeneen 10/09/2011 16:35


J'imagine qu'il vaut mieux lire dans l'ordre...Oh, Lehane est un bon, vraiment, dans le genre roman noir/policier mais j'ai envie d'autres ambiances ! (et un excellent livre gentiment prêté me tend
les bras-et les a trouvés d'ailleurs !- avec des nuits dans un coin perdu d'Italie peu recommandable...! ;-)


Sharon 10/09/2011 21:25



Oui, il vaut mieux les lire dans l'ordre, afin de me ressentir, pour ce tome, l'apaisement qui gagne enfin Erlendur. Ses relations familiales n'ont jamais été simples, mais elles évoluent,
lentement et sûrement.


Bonne lecture !



jeneen 09/09/2011 17:06


J'ai adoré "la cité des jarres" et "la voix" mais curieusement, je n'ai rien lu d'autre de cet auteur. Cet opus a l'air bien mais après Lehane, j'aspire à me plonger dans des lectures différentes
des romans noirs/policiers !


Sharon 09/09/2011 18:20



J'adore les romans noirs/policiers, donc aller d'un auteure à un autre (tant qu'ils ne sont pas médiocres) ne me posent pas de soucis.


Hypothermie est vraiment le roman de l'apaisement pour Erlendur.



prune 08/09/2011 20:03


Ca fait plaisir de voir que c'est toujours aussi bien ! Moi qui n'en arrive qu'au 3e, j'ai encore plein de belles lectures devant moi !


Sharon 08/09/2011 20:12



Sincèrement, après une légère baisse pour le 4 et le 5, celui-ci est vraiment un des meilleurs crus. Erlendur y donne toutte sa mesure.


J'espère que tu aimeras ce titre autant que nous !



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton