Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 17:27

ete.jpg

 

édition Points - 446 pages.

 

Mon résumé : 

 

Linköping, ville de Suède. L'été du siècle endort la ville, les incendies ravagent les bois alentours, les pompiers sont sur les dents, et bientôt la police avec elle : une jeune fille est retrouvée nue, hagarde, dans le parc. Elle n'a aucun souvenir des violences qu'elle a subies. Peu après une autre jeune fille est portée disparue. Les deux affaires sont-elles liées ? Malin Fors enquête.

Challenge des quatre saisons

challengeQuatreSaisons

 

Circonstance de lecture :

 

Eté m'a été dédicacée hier par Mons Kallentoft au salon du livre de Saint-Maur-des-fossés. J'en ai lu cent pages hier soir. Je remercie chaleureusement la personne qui s'est trompée de numéro cette nuit et m'a appelé à quatre heures du matin : ne pouvant me rendormir, j'ai terminé le livre.

 

Mon avis :

 

Mons Kallentoft est un auteur que j'aurai dû lire beaucoup plus tôt. Je ne compte pas le nombre de fois où Eté (en grand format, certes) m'est passé dans les mains, y compris chez le bouquiniste. J'aurai dû, maintenant, il est lu.

 

J'ai trouvé que le ton, déjà, était unique, différent des polars suédois que j'ai lu jusqu'à présent, avec, tout de même, des points communs avec les héros de Sjöwall et Wahlöö. En effet, les enquêteurs sont des personnages normaux, ni meilleur ni pire que la normal, avec une vie de famille comme le commun des mortels. L'enquêteur n'est pas un baroudeur solitaire qui part sans se retourner, ni un alcoolique fini, non, il est un être humain confronté aux pires horreurs et tente de tenir le coup. Certes, la vie personnelle de Malin n'est pas une réussite. Certes, elle a, comme tout enquêteur qui se respecte, une fille unique, Tove. Certes, elle a un penchant pour la téquila. Cependant, jamais ses états d'âme ne viennent prendre le pas sur l'enquête.

 

Autant vous le dire : elle n'est pas facile à lire, encore plus quand on est une femme, encore plus, à mon sens, si l'on a des enfants. Mons Kallentoft, à la manière d'Alice Sebold, donne la parole aux morts, de manière bien plus fine, et rend crédible ces voix d'outre-tombe qui ne peuvent plus rien faire, pas même aider les vivants, comme une touche de fantastique bien maîtrisée et surtout très émouvante.

 

Comme d'autres auteurs nordiques, il pointe du doigt les dysfonctionnements de cette société suédoise idéale. Les adolescents grandissent très vite, sont rapidement très autonomes. Reste à définir la frontière assez flou entre cette autonomie et l'indifférence. Après l'indifférence, nous retrouvons la maltraitance et l'abandon. Il y a quelque chose de pourri dans le royaume de Suède. La violence faite aux femmes et aux jeunes filles est terrifiante, assourdissante comme le silence qui l'entoure, nous entraînant vers un incroyable dénouement.

 

Si vous ne connaissez pas encore cet auteur, lisez-le sans tarder.

 

 

dc3a9fi-scandinavie-noireDéfi Scandinavie noire et blanche

Le challenge Voisins voisines organisé par Anne.Logo-Voisins-Voisines-Calibri-noir-cadre-blanc

 

Nordique.jpg

Challenges littératures nordiques par Myuiki

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Céline72 01/07/2012 11:33

Tu me donnes envie de découvrir cet auteur, merci pour ce joli billet ;)

Sharon 01/07/2012 11:50



Merci Céline. De plus, l'auteur est très sympathique, ce qui ne gâte rien.



Touloulou 26/06/2012 10:57

Ces couvertures interpellent, et si c'est dans la lignée de Sjöwall et Wahlhöö, je fonce !

Sharon 26/06/2012 11:27



Oui - en comptant l'évolution de la société suédoise, bien entendu.



Asphodèle 25/06/2012 11:02

Il n'a pas fait un pli celui-ci ! Pas cool de t'avoir réveillée à quatre heures du mat' mais du coup je note cet auteur, que je ne connais pas du tout ! (Il a l'air sympa sur la photo vue chez
George !^^)...

Sharon 25/06/2012 11:31



Il est aussi sympa qu'il en a l'air. Je n'ai pas pris de photo pour ma part, sauf des livres que j'ai acquis. Je m'occupe du billet ce soir ou demain.



monpetitchapitre 25/06/2012 09:40

J'ai l'impression de faire figure d'extra terrestre: je n'ai lu que Hiver et je n'avais pas été emballée...J'avais trouvé l'intrigue réussie mais l'écriture m'avait gênée (la faute à la
traduction???).

Sharon 25/06/2012 11:28



Pour la traduction, je ne saurai dire. J'ai moins aimé Hiver, c'est pour cette raison que je tarde à rédiger mon avis sur ce livre.


L'intrigue d'Eté est encore plus réussie que celle d'Hiver.



malou 25/06/2012 09:19

Ah je note je note je note !!! merci pour cette découverte!!

Sharon 25/06/2012 11:28



Merci de ta visite Malou.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton