Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 11:21

 

 

compartiment pour dames recto

 éditions Picquier poche - 450 pages.

 

Quatrième de couverture :

 

Un jour, Akhila décide de partir vers l'extrémité sud de L'inde., là où se rencontrent l'océan Indien, la baie du bengaleet la mer d'Arabie, pour faire le point sur une vie qu'elle a l'impression de n'avoir pas vécue. Dans le train qui le conduit à destination, elle fait la connaissance de ses compagnes de voyage avec lesquelles elle va partager  toute une nuit l'intimité d'un compartiment pour dames. A travers leurs confidences sur leurs vies faites de renoncements, de frustrations, parfois de révoltes, Akhila cherche la réponse aux questions qu'elle se pose ; une femme a-t-elle besoin d'un homme pour se sentir épanouie ? Comment redevenir maîtresse de son destin ?

Nul doute que pour l'auteur les cloisonnements de la société indienne ressemblent à s'y méprendre à ceux d'un train : "un compartiment y est en permanence réservé aux femmes : il peut se révéler confortable, à condition qu'elles n'en sortent pas". (Michel Grigolia, L'Express)

 

Circonstances de lecture :

 

Ce roman fait l'objet d'une lecture commune avec Hilde, Soukee, Sabbio, Zozinette et Ellcrys.

 

Inde

 

Mon avis :

 

Ce roman est ma troisième incursion en Inde cette année. Les romans de Kalpana Swaminathanétaient encore très anglais dans le ton et dans l'intrigue. Ils levaient le voile, parfois, sur la société indienne et ses tragédies domestiques. Ici, j'ai eu l'impression de découvrir véritablement l'Inde, sa réalité au-delà des apparences.

Six femmes, six destins, et tant d'autres vies que nous entrevoyons.

Akhilaest la narratrice principale, cinq autres récits s'enchâssent au cours de ce voyage. Elles ne se connaissent pas, elles ne se reverront jamais, aussi les confidences se font sans conséquences, pensent-elles.

Dans ce voyage, tous les âges de la vie sont représentés :

- Janaki est une vieille femme digne, au mariage heureux et à la vie de famille accomplie. Son récit est le moins tragique mais il peut toucher chacune. Elle raconte le désamour, le train train, les rôles bien définis et immuables au sein d'un couple. 

- Sheela, une toute jeune fille, est victme des contradictions de sa famille, entre modernité et tradition. Elle évoque la difficile nuance entre transmission et acceptation des changements.  

Viennent ensuite deux jeunes femmes modernes. L'une, Margareth, a beau être instruite (elle enseigne la chimie) et avoir épousé l'homme qu'elle aime, sa soumission, puis sa prise de pouvoir sur son mari, un être dont elle révèle la perversité, m'ont fait froid dans le dos. L'autre, Prabha Devi, a tout pour être heureuse (encore un cliché très européen) et se trouve prise au piège.

Entre ces témoignages, Akhila nous raconte sa propre existence, faite de sacrifices et de renoncements.Bramane, elle montre le poids terrible des traditions, dont elle même a été l'agent.

Le sujet a beau être grave, le style est alerte, sans fioritures ni maniérisme. Il incite à progresser dans notre lecture, et nous recevons ces témoignages comme si c'était à nous qu'ils étaient racontés.

Si vous avez bien compté, vous devez vous être aperçus que je n'avais évoqué que cinq femmes, sur les six.  

La dernière ne se livre pas, elle met Akhila face à la réalité, brutale, quasiment insoutenable à notre époque - et à n'importe laquelle.  

Compartiment pour dames est un roman très riche, qui montre la complexité de la condition féminine en Inde et qui ne aisse pas indifférent (e).

 

Femmes-du-monde3-jpg    

Partager cet article

Repost 0

commentaires

somaja.over-blog.com 12/04/2011 21:11


Encore un que je note. J'entends ma LAL qui gronde...


Sharon 13/04/2011 17:23



La mienne ne me dit rien : je n'ai plus de LAL depuis longtemps...



Syl. 12/04/2011 19:47


450 pages, heureusement qu'il t'ait plu. Peut-être un jour...


Sharon 13/04/2011 17:22



J'ai été surprise parce que je l'ai lu très vite, en dépit de ses fameuses 450 pages.


Ces jours-ci, je suis moins courageuse et j'ai du mal à me lancer dans les lectures au long cours.



Ellcrys 12/04/2011 08:49


Ravie de voir que tu as aimé. C'est mes débuts dans la littérature indienne, mais ce ne sera pas la dernière, car j'ai vraiment été conquise par la poésie, les couleurs, les odeurs et la
délicatesse qui se dégage de ce roman, magnifique. Merci pour cette Lecture Commune.


Sharon 14/04/2011 11:02



Merci à toi également.


Pour moi, ce ne sont pas tout à fait des débuts, mais c'est vraiment la première fois que je me retrouve au coeur de l'Inde grâce à une auteur indienne.


Une autre auteur indienne me tente beaucoup : Bulbul Sharma.



Anis 12/04/2011 07:15


J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman et je te remercie de l'avoir proposé dans le cadre de ce challenge. Ti en as fait une très bonne critique et il est vraiment dans le sujet du tour du Monde des
femmes car il est le témoignage de la condition des femmes en Inde.


Sharon 18/04/2011 18:42



Merci beaucoup Anis, je suis très touchée.


J'espère faire d'aussi belles découvertes dans le cadre de ce challenge.



Sabbio 12/04/2011 06:26


J'ai enfin publié mon billet et suis contente de découvrir le tien :) Apparemment nous avons toutes aimé cette lecture, ce voyage!


Sharon 14/04/2011 11:00



Moi aussi, j'ai l'impression que ce roman fait l'unanimité. Tant mieux, car je le trouve vraiment remarquable.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton