Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 18:23

babyfaces-marie-desplechin.jpgédition L'école des loisirs - 139 pages.

 

Mon résumé :

 

Rajanikanth est le narrateur de ce récit. Vous trouvez son nom trop difficile à prononcer ? Rassuez-vous, tout le monde, sauf ses parents, l'appelle Freddy, et surtout Nejma, sa voisine. Elle est trop : trop grosse, trop en échec scolaire, trop seule. Quand une nouvelle injustice fond sur elle, elle ne se révolte pas, elle se tait, et son silence est pire pour Freddy que les plus grandes protestations.

 

Mon avis :

 

Babyfaces est le deuxième roman de littérature jeunesse que je lis de Marie Desplechin, et je dois dire que je suis conquise par son style rafraîchissant. L'action se situe à Amiens, ville que je connais assez bien (surtout le journal, le courrier picard) mais l'histoire pourrait prendre place dans n'importe quelle ville nouvelle, n'importe quelle cité. Challenge youg adult

 

Le narrateur a de la chance : sa mère est généreuse, aimante, et ses parents forment un couple uni. Sa voisine n'a pas autant de chance. Sa mère est mère célibataire, et travaille dur pour élever sa fille seule. Aussi est-elle déjà partie le matin, et pas encore rentrée le soir quand sa fille se lève puis s'endort. Nejma est souvent livrée à elle-même, aussi traîne-t-elle dans les supermarchés de la ville, non pour voler mais pour être au chaud. En classe, ce n'est pas mieux : Nejma est placée au fond de la classe, non pour ne pas déranger les autres, mais pour qu'elle y soit mieux - si vous trouvez ce prétexte caricatural et hypocrite, vous avez parfaitement raison.  

 

La caricature ne s'arrête pas là car quand un jeune garçon est retrouvé inconscient, avec de nombreuses fractures dans la cour, c'est Nejma qui est immédiatement accusée. Les professeurs des écoles et la directrice montrent ainsi l'étendue de leur idées reçues, et leur paresse à mener de vraies recherches. De même, l'école de catch qui devait ouvrir juste à côoté de l'école est judicieusement transofrmé en école de danse orientale, par la grâce d'une entrevue entre les deux heureux propriétaires (anciens cancres notoires) et la directrice.

 

Et pourtant, le récit passe, par la magie du style et de l'humour déployés par Marie Desplechin. Comme le récit est rétrospectif, Freddy peut se comporter parfois comme un narrateur omniscient, donnant ainsi des informations nécessaires aux lecteurs sans alourdir le récit. J'ai tourné les pages avec une facilité déconcertante, ayant réellement envie de savoir ce qu'allait devenir Nejma. Sa chance est sa rencontre avec Isidore, un vigile, ancien sportif de haut niveau, qui ne voit pas une grosse fille, mais une fille puissante, spéciale, aux capacités physiques hors normes. Il est le seul à lui donner une image positive d'elle-même, et donc à lui rendre un peu d'estime de soi.

 

Et si la rédemption par le sport vous semble une idée peu originale, essayez donc la rédemption par la danse orientale...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Céline72 29/07/2011 18:31


Merci, je note ;)


Sharon 29/07/2011 20:39



Merci !


Il faudra un jour que j'en fasse la critique (j'ai toujours mon avis sur mon cahier de critique).



Céline72 29/07/2011 15:53


J'ai bien aimé de cette auteure "La belle Adèle". Celui-ci me tente bien, à voir alors ;)


Sharon 29/07/2011 16:59



Dans les deux livres, j'ai trouvé la même qualité d'écriture et la volonté de donner du plaisir à lire. Ce n'est pas toujours le cas chez les auteurs de littérature jeunesse. Séraphine, qui est
un roman de littérature jeunesse historique (sur la Commune de Paris) n'est pas mal non plus.



Syl. 29/07/2011 10:02


Je note. Ca me fait un peu penser à Nulle et Grande Gueule.


Sharon 29/07/2011 12:04



Je ne connais pas ce titre. Je me demande si certains enfants vont apprécier, car le titre parle de catch, mais ce "sport" n'est pas tellement représenté dans le livre.



Asphodèle 28/07/2011 21:56


je n'ai rien lu d'elle en Jeunesse ou autre, mais l'image que tu renvoies de ce livre est positive (malgré le sujet qui fâche...), émouvante aussi. Je le note, j'aime bien cette collection,
décidément. Et tu as essayé la danse orientale ?^^


Sharon 29/07/2011 12:07



Non, je n'ai pas essayer la danse orientale, mais avec mon poids, je ne pense pas que je sois élue meilleure postulante pour cette discipline.


D'un autre côté, Marie Desplechin fait évoluer ses personnages, et la directrice se mord les doigts (et pas qu'un peu) d'avoir condamné avant d'enquêter.


Je suis contente d'avoir réussi à renvoyer une image positive de ce livre, car c'est vraiment ce que j'ai ressenti en le lisant.



Noukette 28/07/2011 21:30


J'ai eu la chance de rencontrer l'auteure il y a peu avec mes élèves, c'est une femme formidable ! J'aime beaucoup ce qu'elle fait en jeunesse et dernièrement je me suis penchée sur ce qu'elle
avait écrit pour les adultes : elle fait mouche à chaque fois !


Sharon 29/07/2011 17:06



Effectivement, tu as eu beaucoup de chance de la rencontrer avec tes élèves.


Il faut vraiment que je me penche sur sa littérature pour adulte.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton