Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 10:52

_A_la_folle_jeunesse_m.jpgTitre : A la folle jeunesse.

Auteur : Ann Scott.

Editeur : Julliard.

Nombre de pages : 150.

 

Quatrième de couverture :

 

C’est le dernier jour, mais je ne le sais pas encore. Exactement comme au moment où a été pris ce Polaroïd. Je dois avoir dix ans, mes yeux sont plissés de fureur parce qu’on me force à me tenir face au soleil ou parce que je n’existe qu’en photo ; le tee-shirt bleu ciel des Dents de la mer ne me rappelle rien, le banc de sable qu’on devine flou derrière non plus, et du jour où cette photo a été prise, je ne sais que ce qu’on m’en a dit : qu’après l’avoir éventée pour la faire sécher, au lieu de l’empocher comme n’importe quel parent, ma mère me l’a tendue comme si elle ne voyait vraiment pas quoi en faire. Maintenant je la regarde sans me reconnaître tant je n’ai aucun souvenir d’avoir été aussi déterminée, aussi certaine, à cet âge, de ce que j’étais et de ce que je refuserais de devenir, et je finis par penser que si je dois quelque chose à quelqu’un, c’est à cette gamine énervée qui ne fixait pas sa mère mais un point déjà bien au-delà. »
Au fil d’une journée où se croisent ceux qu’on a trop aimés ou pas assez, un passé resurgit et se déconstruit peu à peu. À la folle jeunesse exprime, avec le plus de sincérité possible, les plus gros mensonges. Et inversement.

 

Mon avis :

 

Encore un roman que j'ai acheté "par hasard", et que j'ai lu, au cours d'une de ses journées où le froid, la neige, le gel ne me donnait guère envie de sortir de chez moi. Il m'importe peu de savoir quelle part est inventée, et quelle part est imaginaire : ce livre est appelé "roman" et je vais donc le considérer comme tel.  Ll’Ann Scott du livre est un personnage, tout ce qu’elle fait dans le livre est vrai - dans les limites du livre. Du faux pour de vrai.

 

Ann, l'héroïne, a quarante ans, et est amenée à dresser le bilan de sa vie, parce qu'elle a quarante ans, parce que cela se fait. Elle a deux amies, très proches, peut-être plus que des amies, Marie et Stella, une amante aussi, Shannon, avec laquelle elle vient de rompre. Elle a connu un gros succès littéraire dix ans plus tôt. Elle égraine les souvenirs de cette décennie, de ce tourbillon plutôt qui les ont emportés, elle et ses proches. Elle m’a parue touchante, cette jeune quarantenaire. Que lui reste-t-il ? Des souvenirs de fêtes, des rituels mis en place avec ses amies, des amours fugaces et évanouis, des livres, ceux qu’elle a écrit et dont elle n’est pas entièrement satisfaite, sur les attentes qu’elle a suscitées et qu’elle n’a pu ni su satisfaire. Posture de l’écrivain ? Peu me chaut. J’ai été sensible à la fragile lucidité de son personnage.

  

Ann Scott cite Brent Easton Ellis, et A la folle jeunesse n’est pas sans me rappeler Suite(s) impérial(e) et son héros, Clay, qui constate l‘évolution (ou l’absence d’évolution) des personnes qui faisaient partie de son univers. Ann constate surtout les morts. Violentes la plupart du temps. Mourir avant quarante ans est souvent mourir de façon brutale, et sa génération n’a pas été épargnée.

 

 

Curieusement, j’ai aussi pensé à Plage de Marie Sizun, non parce que les deux héroïnes portent le même prénom, mais parce qu’elles sont amenées à reconsidérer leurs relations avec leurs parents maintenant qu’elles ont mûri. D’ailleurs, A la folle jeunesse se ferme sur une renaissance inattendue et sur un bonheur, possible.

 

 

Quarante ans, l’âge adulte ?

 

 

challenge-du-1-litteraire-2010

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Syl. 30/12/2010 20:03


Sharon,
Je te souhaite une merveilleuse année.
Qu'elle soit douce, heureuse, lumineuse et même éclatante !
Avec beaucoup d'amour...
Bisous


Sharon 31/12/2010 19:22



Merci beaucoup Syl.



lasardine 29/12/2010 11:09


oh, je n'avais encore jamais vu ce titre!
je garde un oeil dessus :) (d'autant qu'il faut également que je découvre Marie Sizun :):))


Sharon 31/12/2010 19:37



Pour ma part, c'est vraiment le hasard qui me l'a fait découvrir (et je me dis que, en ce qui concernent les livres, le hasard fait bien les choses).



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton