Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 20:25

arton26265-4c65b.jpgCirconstance de lecture :

 

J'ai acheté le livre ce matin chez mon bouquiniste préféré. Aussitôt acheté, aussitôt lu.

 

Mon avis :

 

J'ai lu beaucoup d'avis sur ce livre sur le net, souvent positif et émanant aussi souvent de femmes qui ont déjà des enfants. J'étais donc curieuse de le lire, moi qui n'ai pas d'enfants et n'en aurais peut-être pas.

 

Ce qui m'a surpris est l'acuité avec laquelle elle parle à cet enfant qui pourtant n'existera jamais, à quel point elle semble tout avoir envisagé de son avenir virtuel et de ce qu'il aurait été, de ce qu'il aurait changé dans sa vie et celle de S., son compagnon qui l'accusait de frustrer ses désirs de paternité (j'avoue ne jamais penser à l'enfant que je n'ai pas, je trouve juste dommage, si je n'ai pas d'enfants, de ne pas lui transmettre tout ce qui m'a été donné par les mien(ne)s). Bien sûr, certains arguments pour la convaincre de devenir mère sont rebattus - comme si avoir un enfant apportait la stabilité personnelle et professionnelle, comme si, finalement, avoir un enfant rendait adulte.

 

Linda Lê récuse aussi des clichés : écrire n'est pas enfanter. Elle revient aussi, profondément, sur l'absence d'affection qui a marqué sa jeunesse, sur le traditionnalisme de sa mère (je n'ose dire "machisme") et sa dureté à l'égard de ses filles. Sur sa solitude, aussi, sa peur de reproduire le schéma maternelle ou de se placer dans l'excès inverse.

 

A l'enfant que je n'aurai pas est un texte très travaillé mais aussi très émouvant, un texte court qui dit l'essentiel, bref, ce texte est une des belles rencontre de la rentrée littéraire.

 

Rentree-litteraire.jpg

Challenge rentrée littéraire chez Hérisson

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Asphodèle 05/10/2011 11:11


Depuis que j'ai découvert le texte d'Annie Ernaux dans cette collection, j'ai hâte d'en lire d'autres (faut-il encore les trouver !). LiliGalipette avait chroniqué celle de Nicolas d'Estiennes
d'Orves et là, tu enfonces le clou avec Linda Lê. Dès que le vois, je me jette dessus, en plus le thème m'intéresse même si j'ai u_n enfant, je comprends très bien celles qui n'en ont pas voulu ou
pas pu en avoir...


Sharon 05/10/2011 11:18



Il n'est pas facile de les trouver, effectivement, j'ai eu de la chance de le dénicher dans une bouquinerie. C'est dommage, car les textes de cette collection sont vraiment très intéressants.



soukee 05/10/2011 08:28


J'avais beaucoup aimé ce texte, et notamment la plume de Linda Lê. Pour moi qui n'ai pas d'enfant en n'en souhaite pas jusqu'à nouvel ordre, je l'avais trouvé très intéressant.


Sharon 05/10/2011 10:54



Ces raisons de ne pas avoir eu d'enfants sont vraiments personelles et non rebattues, l'intérêt est là aussi.



jeneen 04/10/2011 17:17


Tu es une des premières n'ayant pas encore d'enfant à trouver que ce texte est malgré tout très beau, sensible, on en parlait lors du billet de Liliba, et ton opinion renforce ma conviction que
c'est sans doute une belle surprise. Je n'ai rien lu de cette collection mais ton très beau billet donne envie. Bonne soirée


Sharon 04/10/2011 22:02



Cette collection est vraiment très intéressante, que ce soit la lettre d'Annie Ernaux - sans doute la plus chroniquée de la collection - ou celle de Nicolas Estienne d'Orves.


 



Aymeline 01/10/2011 22:31


évoquer un tel sujet ne doit pas être évident, si elle l'a fait avec beaucoup de subtilité c'est une belle performance. Cette collection a l'air très intéressante il faudra que je me renseigne :)


Sharon 01/10/2011 23:01



Elle l'a fait avec  beaucoup de sensibilité, d'où l'intérêt de ce texte. Ce n'est en aucun cas l'expression d'un regret ou une justification maladroite.



sophie57 01/10/2011 21:58


j'aime déjà beaucoup le titre...j'y repenserai!


Sharon 01/10/2011 23:00



Merci Sophie.



Présentation

  • : le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • le.blog.de.sharon.over-blog.com
  • : J'ai crée ce blog pour partager mes lectures. Mes goûts me portent plutôt vers le roman policier.
  • Contact

Parlons félins.

Nunzi aussi a son blog :

le  blog de Nunzi

485

Recherche

Challenges

Logo Sharon

Le Challenge animaux du monde  a débuté le 24 juillet2011. Pour vous inscrire et déposer vos billet, c'est ici .

Si vous cherchez des idées de lecture, vous en trouverez en cliquant

 

logo

  Le Challenge romans sous influences a débuté le 18 septembre. Pour vous inscrire et déposer vos billets, c'est ici .

N'oubliez pas la bibliographie

Leblanc

 

Arsène.

Pour le Challenge Maurice Leblanc , les inscriptions et le récapitulatif ont lieu ici .

 

moliere-1318954748

 

Le Challenge Molière est à durée illimitée lui aussi .

 

Lecture

Le Challenge Histoire de famille est à durée illimitée lui aussi. Venez déposer vos billets ici ou Là.

Jetez un coup d'oeil sur la bibliographie.

 

challenge Paris(1) Le Challenge Paris je t'aime est illimité dans le temps.

Mon profil Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Sharon sur Hellocoton